Recette du dimanche

Les muffins au Carambar – La recette du dimanche

Je continue ma série de desserts régressifs. Ca fait du bien de régresser de temps en temps, non?

Je dois t’avouer que j’ai régressé grave jeudi dernier. J’avais lunch avec une copine, pas vue depuis trop longtemps. Initialement le lunch devait se passer mercredi, mais il a été reporté au jeudi pour cause de Carême. Le Mercredi des Cendres étant jeûné, la copine avait décidé d’observer la tradition. Donc pas de lunch mercredi. Bref tout ça pour te dire qu’on s’est sacrément vengées le lendemain car on n’a aucunement hésité sur le dessert. On a jeté notre dévolu d’un commun accord et sans consultation préalable sur un sticky toffee pudding de la mort qui tue. Chacun le sien évidemment. L’amitié a malgré tout des limites.

Rien que l’intitulé de ce dessert je le trouve obscène: sticky toffee pudding (prononce-le à haute voix, tu vas voir). On dirait du food porn! Une aberration culinaire, une menace à l’équilibre alimentaire, une bombe à calories… voilà ce qu’on peut dire du sticky toffee pudding d’un point de vue strictement analytique.

En général, je n’ose même pas commander ce genre de dessert car je sais ce qui arrive après. A la première bouchée tu es immanquablement conquis et puis c’est la deuxième bouchée, puis la troisième puis les suivantes jusqu’à l’extase.

Et les prochaines fois que tu retrouveras l’objet du plaisir sur la carte des desserts d’un restaurant, tu auras du mal à arbitrer le match qui se déroulera entre ta bonne et ta mauvaise conscience. Quand il s’agira de commander, tu diras que tu prends le sorbet mangue-framboise, la mort dans l’âme. Et si le serveur a l’imprudence de s’attarder à la table, lâchement tu abandonneras cette bataille intérieure et d’une petite voix plaintive tu diras que finalement tu as changé d’avis et que c’est le sticky toffee pudding que tu choisis. Après tout tu as fait 45 minutes de crosstrainer le matin même.

Pour la recette de ce dimanche je te propose une petite madeleine de Proust. Le goût de l’enfance dans un muffin.

Les muffins au Carambar

Préparation 10 mins – Cuisson 20 mins
Matos: empreintes muffins, mixeur et four.

Ingrédients – pour 12 muffins

3 oeufs
160 g de sucre en poudre
150 g de farine
1/3 de sachet de levure
150 g de beurre
20 carambars
10 cl de lait

Préchauffer votre four à 180 °C (th.6) et déposer les empreintes sur la plaque perforée.
Déballer chaque carambar puis le placer dans une casserole (c’est en fait l’opération la plus longue, surtout si on lit chaque blague !).
Y ajouter le beurre et le lait, et faire chauffer à feu moyen en mélangeant souvent pour faire fondre les carambars.
Dans votre mixeur, mélanger ensemble la farine et la levure. Puis ajouter le sucre et les oeufs. Mélanger.
Y ajouter vos carambars fondus avec le beurre et le lait. Mélanger.
Répartir dans vos empreintes à muffins et enfourner à mi hauteur pour 20 mins à 180 °C (th.6).

Quand il est cuit, laissez le tiédir un peu, voir refroidir, avant de le déguster.

Réussite 5/5 – succès garanti

Bon dimanche!

Sur ce blog, desserts régressifs so far

Les financiers aux fraises Tagada

Les tuiles au Carambar
Les petits sablés au Toblerone

Catégories :Recette du dimanche

Tagué:,

10 réponses »

  1. J’ai toujours pensé que la frontière entre plaisir sexuel et plaisir culinaire était infime, voire inexistante… Et franchement, tu choisirais un eunuque en dessert?

  2. Moi c’est le banoffe pie qui me fait prendre mon pied….a noté qu’il vaut mieux eviter ces desserts lors d’une date, parce que quand j’ai ça dans mon assiette, puis après dans le bide, le charmant jeune homme en face il compte plus vraiment…fin au moins il peut parler de foot, je relèverais pas..Ton dessert aux carambars à l’air delicieux, mais tu fais dans l’import de sucreries? moi j’en trouve pas ici?Have a nice day!

  3. oh oui, c’était trop bon. J’ai honte, c’est vrai que la veille j’avais ma trace noire sur le front 😉

  4. @ Sophie: … euh, non!@ Moe: hum, le banoffee pie, j’ai découvert ça en Irlande il y a qq années et je suis une adepte, voire même un gourou car j’ai converti plusieurs de mes amis. Dans leur grande majorité des filles. C’est vraiment un truc de filles le Banoffee.Effectivement, je rapporte mes Carambars de France. Je rapporte aussi des fraises Tagada.@ Elo: pourquoi avoir honte? quelle idée!

  5. Oh le sticky toffee pudding … rien que d’y penser, j’en salive …moi quand il est sur la carte, crosstrainer ou pas, j’hésite jamais! 🙂

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s