So British

The undateables – the unwatchable show

the undateables
Quand tu crois avoir tout vu à la télé britannique, celle-ci peut encore te surprendre. Je pensais qu’après avoir eu un aperçu de Embarrassing Bodies, nos amis de Channel 4 ne pouvaient pas faire «mieux». C’était les sous estimer.
Le 3 avril sur vos écrans, une nouvelle émission nous propose de plonger dans le monde de la drague des individus avec une «challenging condition». Doux euphémisme pour décrire des personnes qui ont (les pauvres) un sérieux problème physique ou physiologique.
Ouais, c’est du lourd!

Le premier épisode suivra Richard un jeune-homme touché par le syndrome d’Asperger. Une condition qui affecte la vie sociale de la personne, ses perceptions sensorielles, mais aussi sa motricité. On pourrait définir ce syndrome comme une forme d’autisme. Richard a des exigences: il souhaite rencontrer une jeune-femme qui habite dans un rayon de 10 kilomètres de son domicile et refuse de diner à la première rencontre.

Il y a aussi Luke, 23 ans et comédien de stand-up atteint du syndrome de La Tourette (fuck me!). Luke a une vie sociale bien remplie mais ses saillies verbales le pétrifient lorsqu’il s’agit de rencontrer une fille. Des fois qu’il la traiterait de «pute» sans le faire exprès. Les caméras de Channel 4 ont suivi Luke lors de sa rencontre avec Lucy qui n’a jamais rencontré personne atteint du syndrome de La Tourette.

On rencontre également Penny, 23 ans stagiaire dans l’enseignement et atteinte de la maladie des os de verre. Penny n’a jamais eu de rendez-vous galant mais n’en a pas moins certaines exigences: elle mesure un peu moins d’un mètre, mais souhaite rencontrer un jeune-homme d‘1m80 et policier de son état.

Les autres candidats participants sont:
Carolyne, une jolie blonde de 29 ans originaire Manchester (non ce n’est pas le handicap), paralysée depuis 5 ans à cause d’un vaisseau sanguin qui a éclaté dans sa moelle épinière.
Haydyn, 24 ans et fan de Chelsea FC, touché par la maladie de Crouzon qui provoque une déformation du visage. Son frère jumeau n’est pas atteint par la maladie et n’a aucun problème de drague.
Justin, 39 ans atteint de neurofibromatose – des tumeurs se développent sur les tissus nerveux de son corps et particulièrementsur son visage. Il vit seul avec son chat Léo
Kali, 20 ans originaire du sud de Londres, victime du syndrome de Willians, l’association d’un retard mental, d’une cardiopathie congénitale, d’un faciès et d’un comportement caractéristiques de l’individu affecté.
Sam, 27 ans du Kent et Trisomique. Sam est acteur, étudie les médias et attend encore son premier baiser.
Shaine 31 ans, des troubles d’apprentissages mais qui ne l’empêchement pas d’être un poète très prolifique

Je ne sais pas ce que t’inspire ce genre de programme. Moi je me demande jusqu’où on peut pousser le concept.
Pourquoi pas mixer les concepts tv et faire un «come dine with me» (Un Diner presque Parfait) pour la saison 2. Des diners organisés à tour de rôle par Richard, Luke, Penny et consorts qui se terminent par une soirée mousse. Je dépose l’idée tout de suite ou bien un couillon l’a fait avant moi?

Parfois j’ai l’impression que les producteurs s’amusent comme des petits fous avec des gogos comme si c’était des pions sur un jeu de l’oie.

Je tiens à préciser que je n’ai vu que des clips de l’émission, celle n’étant diffusée qu’à partir du 3 avril.

Voyeur? Irrespectueux? Irrévérencieux? Controversé? T’en penses quoi toi?

The Undateables
à partir du 3 avril, 21h sur Channel 4

Catégories :So British

Tagué:,

20 réponses »

  1. ça me donne envie de vomir tellement c’est racoleur … j’ai horreur de ces « émissions » … même the voice me fait gerber, c’est dire.

  2. Ce n’est pas un concept qui m’attire, c’est du voyeurisme et en plus, c’est, selon, beaucoup de moquerie vis à vis des gens qui sont différents… Limite de la méchanceté…

  3. Soyons Utopiste, peut-etre que si cela est bien filmé et bien monté ça nous fera comprendre le quotidien de chaque hanticape. ( Okay, je sors) Et le concept de la drague, ça va etre à vomir de honte. Pourquoi on rabaisse toujours les gens à draguer ou à faire à bouffer dans ce genre d’émission. Comme si la vie se résumait à ça!

  4. ça me laisse perplexe mais surtout ça me met très mal à l’aise. D’un autre côté, le but est de prouver qu’au delà du handicap on peu mener une vie « normale » (c’est bien) mais d’un autre côté le côté voyeur, c’est mal !

  5. J’ai vu les affiches pub dans le metro et rien que ca ca me derangait. Ca me met mal a l’aiseet je ne suis pas sure que les personnes qui vont regarder ce programme ne vont pas le regarder pour se moquer…. sans moi!

  6. J’ai vu pas mal de posters dans le métro et je me demandais justement! C’est vraiment ridicule, mais ca ne m’étonnerai pas que ca fasse un carton et qu’ils fassent une 2e « saison »…

  7. Pollution visuelle avec les affiches dans le métro pour moi aussi. Et de mon point de vue, aussi inutile que s’il s’agissait de « Karine grands yeux bleus, gros seins et QI dépassant la moyenne et si « parfaite » soit-elle » qui devait se trouver un mec. Je préfèrerai voir une organisation comme Heart&Soul un peu plus médiatisée pour leur travail exceptionnel et tout simplement génial plutôt que ce genre d’ânerie. Et tu vas voir qu’en plus ils vont jouer à fond la carte de la culpabilité, du regards des autres etc.

  8. Est ce que ça sera présenté par la femme à barbe ? Et quel montreur d’ours achètera les écrans pub du programme ? Ça me laisse pantoise tout ça.

  9. ce qui est surtout interpellant et qui m’effraye, c’est que des gens ‘normaux’ vont regarder ce programme…

  10. La télé-réalité, figure de proue de la télé, est sur une pente descendante tellement vertigineuse que ma décision, il y a 2 ans, de jeter ma vieille TV me semble chaque jour plus lumineuse…
    J’ai l’air égarée lorsque le sujet à la machine à café porte sur telle ou telle émission: tant mieux !

  11. J’ai regardé l’émission hier soir et c’était très intéressant. Les participants n’étaient pas exploités, et ça permettait de découvrir plus sur les vies des personnes atteintes de telles problèmes.
    Luke semblait très sympathique et grâce à ce programme il a rencontré une jeune femme Lucy et ils s’entendaient très bien. Quant aux deux autres, ils ont tous deux choisi de ne pas continuer une relation avec les personnes qu’elles avaient rencontrés, et non le contraire.

    Je pense que ce genre d’émission, au contraire de « Come Dine With Me » ou encore « The Farmer Wants a Wife » (« L’amour est dans le pré » en France), encourage le public à oublier des préjugés sur des personnes atteintes de maladies physiques ou mentales et montre un côté qu’on aperçoit pas quand on voit quelqu’un atteint de Tourette’s crier des grossièretés dans la rue ou encore une personne défigurée nous passer.

    « The Undateables » était une émission très sensible et révélatrice, et devrait être encouragé.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s