Humeur

Une non confinée parle aux confinés

Hey! Long time no see. Pour moi aussi c’est une surprise figure-toi, car jamais je n’aurais imaginé me retrouver ainsi confinée.

Mais nous y sommes mes amis, obligés de rester enfermés nous voilà à rechercher les moyens de nous évader.

J’éprouve à mon tour le besoin de partager mon journal de confinement. Je triche un peu car là où je suis, point de confinement il n’y a.

andreea-popa-KffCvb-aa5I-unsplash

Pas la peine de vous narrer la gestion de la crise par le UK, vous avez dû voir cela de chez vous et vous avez de même coup élargi votre vocabulaire British et découvert l’expression “Herd Immunity”, littéralement l’immunité du troupeau, l’immunité collective quoi. Notre Boris national a fait le pari de la “herd immunity” pour nous sauver. Cela a duré quelques jours avant qu’il ne fasse marche arrière quand il s’est rendu compte que ça commençait à gronder au sein du peuple et des experts et que ça allait décimer un nombre non négligeable de la population. Nous allons depuis de mesurettes en mesurettes disséminées chaque jour avec une parcimonie très pondérée. Nous prenons, à une semaine d’écart, les mesures qui ont été prises par la France. Les écoles ont fermé ce vendredi dernier (annonce faite mardi), les pubs ont fermé vendredi soir. Les transports londoniens continuent d’être opérationnels à un rythme moins soutenu. Bref, tout comme chez vous sauf que nous ne sommes pas encore en confinement. Boris nous recommande fortement de pratiquer le Social Distancing (tiens encore une expression anglaise à ton actif). Cependant le Social Distancing est une notion à géométrie variable qui peut être envisagée différemment par chacun d’entre nous. J’avais eu la vague impression en début de semaine que les Anglais allaient s’auto discipliner par eux-mêmes, comme à leur habitude. Mais c’était sans compter sur le soleil, ce fourbe, qui a choisi de percer les nuages dès vendredi. Les espaces publics se sont remplis d’hurluberlus qui ont cru bon emmener les enfants au parc après l’école comme d’hab mais encore plus car c’était le dernier jour d’école (probablement de cette année scolaire) et qu’il fallait bien célébrer ça, mais aussi de gens qui subitement se sont découvert une passion dévorante pour la course à pied et d’autres covidiots qui se sont réunis pour faire un pique-nique… j’arrête l’énumération car ce n’est pas bon pour ma tension. Une petite dernière pour la route : il y a aussi les couillons qui se sont précipités dans les pubs pour boire leur dernière pinte avant que les pubs ne ferment jusqu’à nouvel ordre.

covidiot

Aujourd’hui dimanche, c’est la fête des mères ici. Il y avait la queue hier dans le petit magasin de ma rue qui vend des gifts et des cartes de voeux. Ils avaient parfaitement le droit d’ouvrir leur magasin, mais ils n’en avaient pas l’obligation. On est d’accord que maman pourra se passer de cadeau cette année et que son bien le plus précieux c’est la santé, la sienne et celle de ses proches et que cette carte Happy Mother’s Day finira de toute façon dans la poubelle de recyclage à plus ou moins court terme. Non, je ne juge pas, je constate juste qu’il n’y a pas de petit profit et que le social distancing est encore un vague concept pour beaucoup des Britanniques.

Racontez-moi comment vous vivez votre confinement, que je me prépare si jamais Boris décide un jour de nous enfermer.

Courage à tous et contente de vous retrouver.

PS : je fais un daily briefing sur mes stories instagram de la situation au UK. Si ça t’intéresse, tu peux me retrouver sur @fabiennehb.

Catégories :Humeur

26 réponses »

      • Ah super de revenir . Protégez vous +++ et FAITES PASSER LE MESSAGE : pas de repas / apéros entre amis , je suis pharmacien et je suis sidérée par ce que les gens continuent de faire . Faites des courses à une seule personne et non pas la famille entière ou même simplement en couple . Svp faites passer la prudence et ne vous déplacer que si c’est VRAIMENT nécessaire et non pour acheter du lait pour le corps ou pour mettre sa carte vitale à jour ( vécu samedi , en plein confinement… !!!)

  1. Très contente de ce retour. Il va égayer notre confinement et nous faire partager le vôtre. Prenez soin de vous
    .

  2. Guess who’s back… back again? Fab is back, tell your friends! Guess who’s back, guess who’s back, tututtutu

  3. Très heureux de te lire à nouveau Fabienne.
    Surtout prends bien soin de toi et de ta petite famille, car vu d’ici, on pense que les décideurs britanniques sont des cons finis non confinés, qui se permettent de jouer avec la vie du peuple qui les a élus comme on joue au pocker…

  4. Welcome back among us !
    J’ai toujours un kit de survie livresque et musical, mais j’espère ne pas avoir à l’épuiser et pouvoir retourner bientôt dans les librairies.

  5. Quelle super bonne surprise ce matin de vous lire à nouveau, prenez soin de vous et des vôtres, à très vite !!

  6. Contente de trouver un billet d’humeur, meme si c’est à cause du coronavirus. Je viens de m’abonnesur insta of course! Take care

  7. Eh bien maintenant que tu as pointé ta plume, il va falloir fournir pour remonter le moral des troupes ! Merci de revenir, ça fait du bien. Et prenez soin de vous;

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s