Londres

S’installer à Londres, un nouveau guide

s'installer à Londres heliopoles

Je ne parle pas trop fort car je n’ai pas envie que tout le monde entende. C’est qu’on est bien à Londres vous savez. Pas vraiment envie d’être envahie par un raz-de-marée de candidats à l’expatriation outre-manche. On est déjà beaucoup trop nombreux. Sixième ville française qu’ils disent. Alors tu vois, on va continuer à chuchoter.
Je ne pouvais pas ne pas te parler de ce nouveau guide tout frais sorti de presse chez les éditions Héliopoles dans la collection « S’installer à ». Les fourbes, ils ont commis celui de Londres. Public, tu as désormais toutes les cartes en main pour pouvoir t’installer à Londres. Mais prends ton temps, d’accord.


s'installer à Londres heliopoles

S’installer à Londres – l’anti guide touristique est écrit pas Samuel Pétrequin, reporter pour l’agence de presse The Associated Press et installé à Londres depuis plusieurs années. Le guide s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’installer ou séjourner à Londres. Il donne les clés pour comprendre la ville: ses quartiers, ses modes de vie…
Il dresse un constat réaliste de la vie londonienne sans tomber dans les clichés habituels. Plus qu’un guide pour futurs expatriés, c’est un véritable mode d’emploi de Londres.

L’ouvrage commence par une section « Dix bonnes raisons de vivre à Londres » (comme si on avait besoin d’encouragement!), parmi lesquelles: les espaces verts, le dynamisme économique, la cuisine (prends ça dans ta face le cliché), le melting-pot…

Voici un aperçu du sommaire:

S’expatrier à Londres: mode d’emploi, formalités administratives, Londres combien ça coûte…
48 heures pour comprendre Londres: un parcours légèrement ambitieux de la ville le temps d’un week-end. Rien que le premier jour, vous aurez vu Southwark, la South Bank, Bourough Market, Berdmondsey Street, Hampstead, Covent Garden, Soho, Trafalgar Square. Londres au pas de course, donc!
Fait-il bon vivre à Londres? (si tu veux mon avis? oui!) – le climat, les transports, le système de santé, la sécurité
Se Loger: le marché et le parc immobiliers, les quartiers chic, les quartiers résidentiels, 5 quartiers abordables où il fait bon vivre
S’intégrer: le lien social, comment devenir Londonien, la communauté française
Loisirs: des Londoniens partagent leurs bons plans
Consommation: les bonnes adresses
Enfance et scolarité: petite enfance et les solutions de garde, les loisirs pour les petits, scolariser ses enfants à Londres
Etudier, travailler et entreprendre à Londres

s'installer à Londres heliopoles

Le guide explique bien deux sujets épineux qui semblent angoisser mes compatriotes: le système de santé et le système scolaire. Ces deux problématiques sont expliquées sans a priori et cela permet de comprendre les systèmes sans les polémiques habituelles. C’est rafraichissant.

J’ai beaucoup aimé le passage intitulé « Devenez londonien ». On sent que l’auteur du guide connait bien sa ville. Il y explique les clés indispensables pour comprendre la ville et ses habitants: la tolérance, l’attachement à son quartier et à son code postal, la courtoisie, l’alcool, les girls and boys’ night out, les soirées de Noël, le jafaican (une découverte pour moi), les déguisements, le Cockney rythming slang, la religion football, les charities…

s'installer à Londres heliopoles

– On apprécie que les sites internet utiles dans les démarches ou tout simplement informatifs soient listés en fin de chapitre.
– On aime les témoignages de Français installés à Londres au fil des chapitres.
– On regrette par contre que guide contienne des pages publicitaires (12 au total). Au prix de €19.80, on aurait pu se passer de publicités.

s'installer à Londres heliopoles

Si vous souhaitez vous installer à Londres ou si vous voulez comprendre la ville, son fonctionnement et ses modes de vie ce guide est très utile.

Sont déjà parus dans la collection « S’installer à… »: Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nice, Montpellier, Mulhouse, Strasbourg, Le Have, Montbéliard, Quimper et Montréal.

S’installer à Londres
Samuel Pétrequin
Photos Laure Martineau
Coll. « Les Guides S’installer à »
Ed. Heliopoles
paru le 23 janvier

A noter: demain jeudi 6 février the French Book shop organise une rencontre-dédicace avec l’auteur et en présence des éditions Héliopoles de 14h30 à 18h.
The French Bookshop
28 Bute street
London SW7 3EX

20 réponses »

  1. Intéressant, je serais curieuse de le feuilleter. En effet, nous sommes trop de Français à Londres, mais n’est-ce pas merveilleux parfois de partager un moment bien français comme hier soir à applaudir Alexandra Lamy à l’Institut (more French plays wanted please!), quelle belle performance dans une ambiance frenchy! En ce qui concerne le travail, je suis ravie d’en donner à mes concitoyens qui enseignent notre belle langue.Car les londoniens n’ont aucune envie d’avoir un prof de français anglais ou roumain!

  2. Je croyais même que c’était la cinquième ville française! A chaque fois que j’y vais, ça me fait tout bizarre d’entendre autant parler français. A côté de l’ambassade, c’est du délire. Cela dit, même à Colchester, on est assez nombreux, notre école bilingue est pleine.

  3. Je n’habite pas officiellement à Londres, même si j’y suis depuis plus de 6 mois. C’est ça l’avantage (ou l’inconvénient) d’être au pair. Et j’ai bien l’intention de rester à Londres, alors je l’ai acheté. Dommage qu’il y a autant de français, c’est vrai, mais je ne me sens pas du tout de revenir en France. Je serais trop malheureuse là-bas…

  4. M’installer à Londres est un rêve que j’espère réaliser un jour ^^ Je pense partir un an en ERASMUS ou en programme d’échange, étant donné que je suis déjà aller 3 fois à Londres je choisirais peut être une autre ville ou même un autre pays mais je voudrais être professeur de français à l’étranger donc… London serait le rêve absolu!

  5. Sympa ce post ! ça m’a donné envie de l’acheter alors que je ne vis pas à Londres ! Mais j’ai bien envie de comprendre la ville pour mieux l’apprécier quand j’y vais pour de courts séjours. D’ailleurs, vivement le prochain !

  6. S’il suffisait d’en parler pour s’expatrier à Londres, ce serait parfait 😉 … pour ma part, j’ai toujours pas trouver la recette, ceci dit avec une préado de 10 ans et un papa qui vit à Bordeaux,je vois pas trop comment je peux faire mais bon je candidate quand même !

  7. « S’intégrer:… la communauté française » c’est assez contradictoire, non? Personnellement, j’ai soigneusement évité la communauté française dès le début afin, justement, de m’intégrer!

  8. Connaîtriez vous des agences immobilières ( autres que Foxton !)
    Je dois déménager et recherche un appartement 1 chambre -+ 1 salon à proximite des stations de metro South Kensington, Sloane Square, Earls Court ou Gloucester.
    J’adore Londres, j’y vis depuis 18 mois. Même si je travaille beaucoup j’arrive à apprécier et à découvrir cette ville incroyable.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s