Food

Le gâteau magique (3 en 1) – La recette du dimanche

dairy crest

Hier soir je suis allée écouter Natacha Atlas au Royal Albert Hall. Le concert se déroulait dans la Elgar Room, au troisième étage du Hall. L’endroit se prête aux concerts à l’ambiance intimiste. J’ai passé un très bon moment, bien que légèrement perturbée au début par la métamorphose d’Atlas. La dernière fois que je l’avais vue live, c’était à Vancouver. Il est vrai que ça fait un petit moment. Lorsqu’en deuxième partie elle a chanté Mon amie la rose, les paroles ont pris un sens particulièrement cruel. Singulièrement émouvante, la voix est toujours cristalline et les mouvements si sensuels. Un beau moment auquel je suis ravie d’avoir participé avec quelques happy few.

Aujourd’hui, je te propose une recette toute simple qui semble avoir eu un petit succès sur les blogs culinaires avant l’été. Pourquoi l’appellation de gâteau magique? Tout simplement parce qu’avec une seule préparation on obtient 3 textures différentes.

gâteau magique

ingrédients
 4 oeufs
 150g de sucre en poudre
 125g de beurre fondu
 1 gousse de vanille
 115g de farine
 500ml de lait tiède
 1 c.à.s d’eau

Beurrez un moule carré de 20X20cm.
Préchauffer le four à 160°C.

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige. Réserver.

Battre les jaunes d’œufs avec le sucre avec un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le beurre fondu, les graines de la gousse de vanille, puis la farine en plusieurs fois.

Ajouter le lait et l’eau et mélanger avec le batteur.

Enfin, on ajoute les blancs en neige en fouettant légèrement.

Oui oui, la pâte est liquide et c’est normal. Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 50 à 60 minutes. Le dessus du gâteau doit être doré.

Sortir du four et laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo pendant au moins 4 heures. Perso je l’ai laissé la nuit dans le frigo.

Attention au démoulage car les bords accrochent. Veiller à passer un couteau le long des parois du moule.

gâteau magique
1 texture gâteau – 2 texture crème – 3 texture flan

Découper en carrés et saupoudrer de sucre en poudre.

Gros succès ici. Une préparation super facile pour un effet surprenant.

gâteau magique

57 réponses »

  1. Natacha Atlas, je l’ai vu deux fois à Paris à quelques mois d’intervalles et deux ambiances différentes: un concert dans un théâtre dans les Yvelines (oui, pas tout à fait Paris mais presque), avec ses musiciens, son répertoire, ses tenues ! Un moment bluffant !
    Une deuxième fois à l’IMA où elle a repris les répertoires des plus grands chanteurs égyptiens, un moment magique et très « Oum Keltoum ».
    J’ai adoré veux ses deux visages, ses deux univers !
    Sinon, ton gâteau me donne envie. Tu m’en laisses une part?

  2. Encore des photos et une recette qui fait envie. Et simple à réaliser en plus. J’aurai pourtant pensé qu’il se cuit en plusieurs étapes….meuh non même pas, c’est juste magique. Merci pour cette recette bien sympa.

  3. Alors ca c’est étrange comme gateau, on voit très nettement chaque couche! C’est surprenant, faut que j’essaie!! merci pr tes recettes

  4. Merci beaucoup! Il est dans le four… il craquelle un peu sur le dessus mais je le sortirai dans une demi heure et on le degustera demain. Il me tarde…

  5. Bon, et bien on lui a réglé son compte au gâteau magique. Je n’ai vraiment aucune parole ( on attend le lendemain et bla bla bla…). Très bon, comme je disais le mien manque de hauteur donc pas très joli mais vraiment bon.

  6. Si je me doutais qu’en croyant faire un far breton je faisais en fait un gâteau (presque) magique. .. (presque car seulement 2 couches)
    Je pourrais leur dire, à ceux qui me disent que je suis nulle en cuisine qu’ils n’ont rien compris.
    Et plus sérieusement je crois que ta recette est la prochaine sur ma liste, elle me donne bien envie.
    Merci !

  7. A mon avis, cette recette doit être le résultat d’un ratage dans les proportions de la farine. Eh bien je suis fière de vous annoncer que j’ai « réussi » le ratage du ratage ! Je dis « réussi » car ce fut un régal (plus proche du far breton ou de ce qu’on appelle – étonnamment dans les boulangeries suisses – la tranche anglaise !) mais la couche supérieure était très fine, avait un gout de blanc d’œuf trop prononcé et n’avait pas du tout l’aspect génoise de vos photos. Les blancs en neige ne se sont pas mélangés à l’appareil et sont restés à la surface … Je vais refaire une tentative en incorporant les blancs en neige avant le lait. Qu’en pensez-vous ?

    • Exactement! La magie réside dans le fait de mélanger une pâte à consistance très liquide avec des blancs en neige. Les deux préparations ne s’incorporent pas très bien et pendant la cuisson, le liquide plus lourd va rester au fond quand la préparation mousseuse va rester à la surface.
      Chut, on ne dit rien, c’est magique. Okay?!
      Mais bravo pour votre réussite du ratage. Je pense que vous devez quand même mélanger un peu mieux la prochaine fois. Je ne suis pas sure pour l’incorporation des blancs d’œufs avant le lait.

  8. Et si et si ce dimanche tu nous mettais la recette du Christmas cake ? Pas le Christmas pudding hein ? Le Christmas cake qu’il faut faire deux mois à l’avance (bon on n’a plus qu’un mois mais c’est encore jouable), qui est plus fat que la dinde fourrée aux marrons (histoire de t’achever sur place) et aussi alcoolisé que que… Je sais pas moi mais à côté la bouteille de Pimm’s c’est de la rigolade. Avec les mesures en grammes parce que bon les lb ça demande trop de conversions mathématiques niveau Centrale, surtout avec les vapeurs du brandy. Oh oui oh oui s’il te plaît Santa, offre nous un miracle culinaire (et trois kilos en deux bouchées).

  9. J’ai vu ça chez une copine sur Instagram, ça semble être la tendance du moment ! Merci pour la recette, je vais nous faire ça un de ces prochains week-ends 🙂

  10. Ah mais c’est drôle ce truc! Ça me fait très envie, ce sera mon prochain gâteau mais vais je résister à rajouter un peu de chocolat à la recette… J’ai lu tous les commentaires et personne n’a l’air d’avoir tenté…

  11. Coucou Fabienne, comme je te disais sur instagram le livre est vraiment pas mal. Il y aussi des recettes à base de chocolat, et des recettes salée comme chèvre/figues, Olives/lardons/feta…
    Ce week-end je tente le Pavot/Citron. Si tu le souhaites , je peux te l’envoyer.

  12. Hello, petite question sur la crème de riz – Mr. Google me dit des fois que c’est liquide, des fois que c’est en poudre – tu utilises laquelle? Merki!

  13. Tenté également ce WE, avec un an de retard sur la tendance, comme d’hab. Quasi réussi. J’ai bien 3 couches mais la 1ere (du bas) est trop fine. je m’en suis bien sorti car la préparation a légèrement caillée quand j’ai mis le lait (trop chaud?).
    Avec moins de sucre (du sucre de canne non raffiné bio) et un peu de farine de châtaigne mélangée à de la T80. Je retente avec de la farine de noisette. je suis chaud, 1 recette qu’un homme peut réussir et même épater!
    Le gateau magique, c’est pas sorcier….
    Merci!

  14. J’adore le slogan: « le gâteau magique, c’est pas sorcier ».
    Pour le lait: il faut qu’il soit tiède. Je pense que c’est important pour la réussite de ce gâteau, certes pas sorcier, mais un peu capricieux 😉

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s