Humeur

Complètement Lost

morbihan

Hello les bigorneaux! Ca va vous, les vacances, la rentrée, les impôts, tout ça? Moi je suis rentrée dimanche soir après deux semaines de vacances ensoleillées. Ouais mon pote, du soleil comme s’il en pleuvait dans le Golfe du Morbihan. Incrédibeule.
Mais tu sais quoi, je suis complètement passée à côté de ces vacances. Quelques petits imprévus au départ, mais je te rassure, je ne suis pas passée à côté du Muscadet. J’ai découvert un petit Muscadet sur Lie qui se laisse boire sans soif et qui a eu la Pipette d’or en 2012. Un Muscadet de compet en somme. C’est que ça donne soif les moules frites.
Donc en fait, si on fait le bilan de ces vacances, je dois repartir illico pour me reposer. Mais, ailleurs. Loin du Muscadet.

Pendant ces vacances je me suis rendu compte que j’avais peut-être passé trop de temps à l’étranger. Je me suis sentie totalement Lost in Translation la plupart du temps. Pendant quelques jours je me suis demandée si je n’étais pas devenue un peu British inside. C’est grave docteur? Voici les symptômes et tu me diras ce que tu en penses.

magasin rochefort en terre– J’étais totalement désemparée devant les magasins fermés le dimanche.
– J’ai eu l’impression d’embêter tous les serveurs de café du golfe.
– J’ai halluciné qu’un resto du bord de mer ferme sa cuisine à 22h en plein mois d’août, mois d’affluence.
– Je me suis demandé pourquoi les serveurs soupiraient en prenant la commande.
– Je me suis demandé quel était ce fruit juteux et savoureux. En fait c’était une pêche. J’avais oublié.
– J’ai trouvé bizarre que beaucoup de conversations portent sur les petits bobos des uns et des autres.
– J’ai dépensé une fortune dans les boulangeries.
– J’ai subi l’agacement du serveur lorsque je lui ai tendu un billet de 50 euros pour payer deux bières et un café. Je n’ai pas compris.
– J’ai redouté le moment où il fallait s’arrêter pour faire pipi sur une aire d’autoroute. Ou ailleurs, d’ailleurs.
– Je suis toujours surprise que les gens se plaignent tout le temps et que les caissières discutent le bout de gras sur quand elles vont prendre leur pause, maintenant ou après Monique. Et toi tu attends, ton tour sans rien dire. On avance, on avance.
– Pour la première fois, je me suis surprise à trouver bien étrange le rite de la bise systématique.
– J’ai oublié le réflexe de la priorité à droite et merde pas de bol c’était la gendarmerie sur la droite. Gentil comme tout, le gendarme a trouvé que j’avais un excellent français. J’ai presque rosi.
– J’étais dégoutée qu’on demande promptement à la Moulinette de ne pas feuilleter un livre dans une librairie. Dommage, on l’aurait bien acheté ce livre.
– J’ai trouvé génial que les copains kiffent les émissions de Nigella. Ouais, Nigella passe en France. Elle n’est pas doublée, il y a une voix off. Quelque part dans le Golfe du Morbihan, il y a des fans de Nigella. Ils se retrouvent pour regarder son émission. C’est fou, non?
– En rentrant dimanche soir, j’ai pris mon pied en allant acheter du pain et du lait vers 22h34 au coin de ma rue.

C’est grave docteur?

ria d'etel

PS – Merci Anne pour la découverte de ce Muscadet magique. Pour les amateurs: Muscadet Sèvre et Maine Sur Lie, cuvée prestige, 2011 – Domaine de l’Errière. On le trouve notamment à la Cave de Brocéliande, 72 Rue Nationale – 35650 Le Rheu. Anne saura vous transmettre son enthousiasme et son sourire.

Catégories :Humeur

Tagué:, , ,

71 réponses »

  1. Il faut venir ici pour avoir le must du « service au client ». Les Australiens savent y faire!
    Pour la bise, j’ai perdu l’habitude maintenant… completement. D’ailleurs, quand j’ai rencontre mon mari (un francais), cela faisait 5 ans que je ne parlais plus francais du tout (sauf au tel a ma mere!) et quand il s’est approche de moi pour me faire la bise, j’ai cru qu’il m’attaquait ;-).
    Je ne suis pas sure que mes enfants sachent faire la bise d’ailleurs!

  2. Ah ma chere Fabienne !

    Que ton billet est doux…Que ton billet tombe a pic en ce matin du Jour J de mon grand depart pour Londres ( la vieille de mon birthday c’est symbolique non ?) En quelques lignes il resume tout ce qu’il y a dire sur la F…& ses compatriotes ! Apres 10 jours sous le soleil normand, nous nous sommes dit la meme chose ! Pas de vacances cette annee, aucun depaysement et quel plaisir d’acheter 4,5€ une glace , pas forcement bonne et ce a une personne d’une amabilite fort sensible… Enfin, voila pourquoi apres notre dernier Pimm´s j’ai craquee , tout envoyer ballader pour accelerer mes projets ! Meme si je laisse mon homme a la maison pour quelques mois…et l’attends a London avec impatience (il va avoir la pression ). Alors je te dis a ce soir a London tres chere Fabienne !!! See you

  3. ooooh … alors tu es devenue british inside ?? ça se comprend un peu aussi … merci pour l’adresse du muscadet, à mon tour de découvrir le Morbihan, les fruits de mer, la thalasso et peut-être le muscadet aussi ? (merci pour l’adresse en tous cas)

  4. Je ne suis pas expatriée mais nous allons régulierement en vacances en Grande Bretagne (au grand etonnement de nos amis ,familles et connaissances :ben oui,il pleut et on mange mal en GB c’est connu!!)
    Et nous apprecions beaucoup les serveurs sympatiques et souriants,qui ne soupirent jamais et font tout leur possible pour nous e
    être agreable ! nous apprecions les caissieres avenantes et patientes quand elles comprennent que nous sommes étrangers…les musées super ludiques pour les enfants,les cafetarias dans les musées,les toilettes propres un peu partout,les pelouses où l’on se sent bien et où on peut s’installer pour picniquer…..
    j’arrête ,la liste serait trop longue ! et nous passons de délicieuses vacances…mais le retour est souvent rude .car nous recevons de plein fouet la mauvaise humeur ,le manque de respect,les raleurs…
    mais c’est comme ça,c’est la France et s’en « reposer « fait parfois du bien! pour reprendre des forces pour l’année à venir!

  5. Comme toi, j’ai passé mes vacances en France et je présente globalement les memes symptomes que toi ! En voici quelques-uns supplémentaires :
    – j’ai trouvé un peu difficile de payer en euros, je confondais les centimes et je mettais donc du temps a tendre les bonnes pieces provoquant l’agacement de la plupart des commercants. Et o sacrilege, j’ai tendu par mégarde une piece de 2 livres au lieu d’une piece de 2 euros a la poste…
    – j’ai essayé d’engager la conversation avec, au choix, serveurs/caissieres/autres commercants, mais j’ai eu le droit en retour a, au choix, un regard morne/un grand silence/un soupir… sauf de la part d’une gentille boulangere dans Montmartre !
    – les autres automobilistes nous ont dévisagé comme si on venait d’une autre planete et certains nous ont meme demandé meme si on ne s’était pas trompé en montant le volant du mauvais coté ;
    – j’étais comme une enfant devant ses cadeaux de Noel quand je suis rentrée dans le magasin Auchan de Calais et on a fait « le plein » de produits francais ;
    – mon frere s’est ouvert profondément la levre en plein Paris, en plein jour, saignant vraiment abondamment. On a traversé la moitié de la ville a pieds, lui tenant un mouchoir bien rouge sur la bouche. Meme si ce n’était vraiment pas grave, 2 pharmacies nous avaient dit ne rien pouvoir faire et personne dans la rue n’a proposé son aide ou meme un mouchoir supplémentaire, deux types se sont juste moqué de lui… Quand mon copain s’était mis a saigner du nez a Londres, une personne l’arretait tous les 10 metres pour lui proposer de l’aide. Just saying…

    J’arrete la mon roman ! Mon diagnostique : rien de grave, juste un petit choc des cultures, il y a du bon des deux cotés de la Manche mais Londres est bel et bien devenue mon home sweet home…

    • Pour les satanés centimes d’euro, idem.
      Pour les automobilistes, même constat: on se fait dévisager comme si on était des extra-terrestres!
      Moi, je dévalise de moins en moins les supermarchés.
      Même constat: s’il t’arrive un truc dans la rue, on vient t’aider. Et dans le métro, tout ces gens sympathiques qui se précipitent pour t’aider à porter ta valise ou bien ta poussette.
      Ouais, on est bien ici quand même.

  6. t’as tout bon, au bout d’un moment quoisu’on fasse, on est décalé… je pense meme que ça se voit physiquement qu’on est plus dans le moule français, dans la rue meme les clochards me demandent la pièce en anglais ^^

  7. J’habite en France et pourtant au retour de mes deux derniers sejours a Londres j’ai eu une partie des memes symptomes!!!
    La gentillesse et l’accessibilité des anglais (meme a Londres!Quand on compare avec Paris ca fait peur)m’a vraiment seduite d’ailleurs nous repartons aux vacances de la toussaint !
    Enfin tout ca pour vous dire que nous aussi les touristes on est choqué en rentrant chez nous !

  8. J’ai beaucoup ri merci… mais malheureusement c’est mon quotidien ici en France, surtout en Ile de France… 365 jours par an…heureusement Londres n’est pas loin et permet de me ressourcer et de décompresser, de cette mauvaise énergie qui règne, au cours de petit week-end dans l’année… peut être qu’un jour je ne prendrai qu’un aller simple pour Londres… pour une vie plus sympa 😉 En tout cas prochain départ pour Londres, fin septembre 🙂

  9. J’ai le remède : habiter en Allemagne! Le service est tellement pourri que les Français passent pour les gens les plus accueillants et aimables qui soient. Moi, ce n’est pas la bise qui m’attaque (quoique…), c’est la commerçante qui me dit bonjour. Je dois avoir l’air tellement abassourdie, étonnée ou agressée (rayer la mention inutile) qu’elle me laisse en général tranquille après 😉 Mais pour le reste, je suis bien de votre avis…

  10. Excellent article qui résume bien mes sentiments quand je rentre! C’est toujours difficile d’expliquer ça aux proches en France, n’est-ce-pas? Effectivement, je rajouterais les centimes d’euros à la liste, je confonds toujours les 5centimes avec les 2centimes…

  11. Idem par ici lors du court passage en France pour les vacances. Une chose que je ne supporte plus du tout c’est le regard. Impossible de sortir sans se faire regarder de haut en bas comme si on était sur un catwalk… j’avoue que ça me plaît ici de pouvoir sortir acheter mon lait à moitié pyjama (j’ai la rue à traversé) et tout le monde s’en fiche.
    En revanche un créneau en Italie très plaisant du côté de Parme et Mantoue où tous les commerçants engageaient systématiquement la conversation avec quelques ristournes parfois.

    Pour la petite anecdote, je pense avoir atteint le sommet de cette French Attitude quand des français m’ont déjà demandés « Mais pourquoi les caissiers nous parlent ici? Pourquoi ils demandent « How are you doing? »…. Quel choc cette question! Finalement je réponds avec l’impression de parler à un enfant (et encore) que c’est amical, que l’on peut répondre poliment une phrase basique ou véritablement engager une conversation et que cette attention est fort agréable au quotidien. Bref, quelle déception d’entendre ça!

    Par rapport à la question « pourquoi tout le monde s’en rend compte et rien ne change? » Un premier élément de réponse pour moi vient du manque d’ouverture et de découvertes d’autres cultures. Certaines personnes voyagent très peu, voire n’ont pas d’intérêt pour la découverte d’un autre pays. Au final, ils sont très fermés avec une impression que de toute façon, rien ne vaut la France et les Français. Sauf qu’ils ne connaissent rien d’autre. Je trouve qu’il y a du bon et du mauvais partout, le petit plaisir c’est de collecter le bon et parfois de l’adapter ! Je retrouve cette attitude chez la plupart des expatriés, personnes ayant eu des expériences à l’étranger ou voyageurs fréquents.

    • « Impossible de sortir sans se faire regarder de haut en bas comme si on était sur un catwalk » – Ah oui, je l’avais oubliée celle-la!
      Finalement, on est une race un peu à part nous les expatriés et entre nous, on se comprend. We can relate (comme on dit en anglais)

  12. Je viens de lire à peu près le même billet sur le blog de Claire de Living in London 😉

    Je t’avoue que parfois , cela me fait le même effet quand je quitte Bordeaux qui est une ville qui bouge de plus en plus , notamment avec l’afflux de touristes. Je suis toujours contente de retrouver ma ville pour tout ce qu’elle offre et notamment une animation 24h/24H…

    • Je pense qu’on a tous ce petit choc en rentrant en France et que le retour très proche des vacances nous a inspirées.
      Bordeaux, j’aime beaucoup y aller. Il faut dire que j’y ai un excellent guide.

  13. 18mois déjà que l’on s’est réinstallé à Paris et je ne rêve que d’une chose… Repartir. Je crois que vive à l’étranger un temps nous ouvre l’esprit et les yeux… et toutes les choses dont tu parles ne sont que des petites choses que l’on feignait d’ignorer !!! Effet boomerang du retour… je me sens toujours perdue.

  14. Nous sommes rentrés de 3 semaines au UK. Une à Londres et deux en Ecosse.
    J’adore ma ville Paris et j’ai du mal a encaisser les critiques qu’on lui fait surtout quand certains généralisent. Et pourtant je reconnais que ça craint souvent ici. Arrivé Gare du Nord, déjà ça pue ! La connasse qui te bouscule non seulement elle ne te dis pas « sorry » mais elle est prête à te bouffer.Premier resto au retour de vacances, le lendemain donc, on se demande si il ne faut pas demander 1000 excuses au serveur parce que l’on vient becter dans son établissement. Mais il y a aussi des gens cools ( peut être de la même famille que nous sans le savoir). Toujours est il, on était bien au Royaume uni la vache! !

    • Loin de moi la volonté de critiquer Paris et de généraliser mes impressions. Mais il faut bien admettre que Paris serait un petit paradis si certains étaient de meilleure humeur.
      Contente que tu aies passé de bonnes vacances au Royaume Uni.

  15. Toujours un réel plaisir de lire tes péripéties, ça me rend aussi nostalgique des mes petites vacances passées à Londres.
    Ah si seulement moi aussi, je pouvais faire le grand saut et venir vivre de l’autre côté de la Manche …
    En attendant je me régale avec ton blog 🙂

  16. Moi, je ne suis pas du tout comme vous, il faut bien d’autres points de vue, non? J’adore aller en France en vacances, je me sens chez moi et la plupart des gens sont sympas et agreables ( je suis cependant tout a fait d’accord pour les supermarches, mais allez faire un tour au marche. Ici, en Angleterre, le marche qui a lieu une fois par mois, on se demande vraiment si les gens veulent vendre leur produit tellement ils sont fermes!). J’adore beaucoup de choses en France qui me manque enormement meme si je me mets a apprecier l’Angleterre aussi. Enfin, une chose qui me fait quand meme rire, c’est de pretendre qu’on mange aussi bien ici qu’en France. Certes on mange mieux que ce qu’on imagine souvent en France (enfin, certains mangent mieux), j’essaie vraiment, j’ai decouvert beaucoup de choses ici, des produits nouveaux, des recette nouvelles, j’aodre Hugh Fernley-Witthingstall et d’autres cuisiniers mais la variete des produits francais, c’est quand meme autre chose. Voila, donc, de mon cote, c’est plutot vivement notre retour un jour en France!
    Mais malgre tout, comme je l’ai deja dit, j’aime beaucoup ce blog, au ton bien francais!!!

    • Merci Sabine de partager votre opinion. Chacun son avis comme vous dites et le vôtre enrichit le débat.
      Connaissez-vous Nigel Slater? Ses bouquins sont vraiment sympa également.
      Je ne connais HFW que de nom. Je m’en vais en découvrir un peu plus sur lui 😉

  17. Moi j’ai passé trois semaines en Bretagne, alors que je vis en Ile de France, c’est encore un autre genre de dépaysement 🙂
    Nous avons goûté des vins de petits producteurs bio, dont un rosé très pétillant avec lequel on s’est baptisé à la première ouverture, mais le reste était très bon !
    Sinon c’était grillades de poisson, homard, langoustines du marché.
    Grand beau temps aussi.
    Cela fait longtemps que je ne suis pas allée à Londres. Je me rappelle qu’au retour je ne savais plus traverser à Paris.

  18. Comique pour ma première nuit à Londres en tant que  » nouvelle et très fraichement expat » je relis ce petit billet doux sur les (hum!….hum !) et j’ai eu envie de vous faire rire ! A peine sortie de la maison avec valises et valises évidemment je me suis faite agressée plusieurs fois parce qu’à Paris PERSONNE n’a de valises, Personne ne part en vacances, Personne ne déménage c’est bien connu Hein ? On est tous ok ? Bon, je retrouve mon homme pour un dernier déj’ en amoureux avant de prendre mon Eurostar et l’idée de manger du pain de mie et encore du pain de mie m’a déclenchée une folle envie de Baguette. On s’installe à une terrasse de café au soleil et je commande un « mixte » bah oui il me fallait de la baguette !! et le serveur me dit sur un ton fort aimable ( entendre de connard) : le casse-croute c’est au bar debout !!!! Ah ok, donc je me casse et je vais en face et je recommande la même chose….et le serveur me dit : j’vais d’mander la permission Exceptionnelle au patron What ???????? Ok, ça commence mal ! Monsieur revient et me dit : les sandwichs s’est debout au bar !!!! Et là, mon sang n’a fait qu’un tour, j’ai explosé  » depuis QUAND on ne peux plus boire ou manger ce que le veut assis et au soleil ??? Et la j’entends  » Casses toi TOURISTE » et c’est à moi qu’il parlait ce charmant monsieur  » Touriste ». Non mais ??? A peine claquer la porte 30 minutes plus tôt et je me fais déjà « traiter de TOURISTE ». Et bien malgré mon envie de lui écraser mon poing dans la gueule j’ai adorééééé ! Je suis née à Paris, j’ai vécu 35 ans à Paris et la veille de mes 35 ans je me fait traiter de « Touriste » en seulement 30 minutes ??? Oh my god. Je ne suis pas prête de l’oublier celle là ! YOUouuuuuuuuu ! Ca y ait je suis OFFICIELLEMENT TOURISTE today !!! Mais quelle bonne nouvelle pour mon anniversaire 🙂 Pour fêter ça, j’ai bu un Pimm’s dans mon nouveau local et figure vous s’appelle  » The Alexandra » comme moi. I’m a tourist !! I’m a tourist !! I’m a tourist !!!

    • Incroyable! Ce sont des signes Alexandra. Tu vas voir comment tu vas être bien ici.
      Et puis ne t’inquiète pas, on trouve des baguettes très potables (mais néanmoins croustillante – got it?) à Londres. Celle du PQ n’est pas mal du tout. Bienvenue à Londres Lady Alexandra

      • Thank You Lady Fabienne !
        Après 5 jours sur place, je sais déjà que je ne pourrais plus vivre à Paris….on se voit mercredi pour « Apéro Blog » !!! J’ai hâte ! j’ai hâte !

  19. LOL j’ai commençé l’expérience fille au pair à Londres et je viens de parler de tous ça a ma famille juste il y a 2min avant de consulter ton article !!!!!!!! VIVE LONDRES

  20. Et moi, après avoir quitté Londres depuis des lustres et malgré de fréquents retours, je reste toujours en manque des « anything else dear ? » « Thank you darling » « take care » à chaque coin de magasin !

  21. Eh oui, je ne peux qu’applaudir bien fort tout ce qui se dit, tant dans ce billet que dans les commentaires. C’est parfaitement hallucinant le comportement de certains. Pareil pour le sens inverse (ie, non pas la relation vendeur/client mais client/vendeur), du moment que celui-ci paye, il prend la personne d’en face pour son larbin – mais où sont passées les bonnes manières bon sang ! Sans citer personne ni vouloir tomber dans de futiles généralités, j’ai travaillé dans le chemin de fer français, les clients sont EXÉCRABLES !

    • Idem. Pendant les vacances je suis tombée dans 2 ou 3 restaurants avec un service fort sympathique: j’appréciais mais tellement habituée à la mauvaise humeur, j’étais vachement surprise.

  22. On revient aussi de France et meme constat general, meme si heureusement il y a aussi des gens sympa!
    Dans un resto du Crotoy il y a quelques jours, 13h30, on s’assoit pour dejeuner et je demande gentillement si avant qu’on passe commande des adultes on peut passer commande d’un menu enfant car mon fils de 3 ans a vraiment tres faim, la serveuse me repond d’un ton super desagreable que non car tout doit etre envoye en cuisine en meme temps! 0_0
    Tres bien, et bien au revoir, on a pris nos cliques et nos clacs et nous voila repartis ailleurs dans un resto ou le serveur etait tres sympa (et hop une boule de glace en plus! 🙂 )!!

  23. De retour de vacances en Ecosse, je confirme sur les serveurs absolument adorables partout, et même quand au restau, on prend 2 desserts pour 4 !

  24. Drôle de se sentir étranger dans « son propre pays »…même constat après 3 semaines en France, 2 ans après mon dernier passage!! Pour ma part, je cherchais les signalisations lumineuses pour traverser sur le passage piéton, trop petites à mon goût, hum. Et bien entendu, j’ai halluciné que les magasins ferment entre midi et 2h, en plein été. Et puis encore tant d’autres petits détails qui nous font prendre conscience que les choses ne sont plus aussi simples en France pour nous…alors pas vraiment québécoise en ce qui me concerne, mais plus vraiment française non plus!!

  25. Welcome Back to France Fabienne, je me souviens avec nostalgie de se sentiment d’appartenance en arrivant à St Pancras, des ´hello love, did you fond everything you were lookîng for ?´ prononce avec un sublime sourire !!!!! Ahhhhhhhhhhh I miss London. Enjoy for me.
    Bisous a l’heure du bib !!!

  26. Je cherchais un blog sur Londres car j’y retourne la semaine prochaine, je commence à surfer sur le votre et là gros coup de cœur!!!! Les photos sont magnifiques les articles sont plein d’humour. Je suis fan!!! Je vais vous suivre dorénavant. 🙂 Merci pour ce blog.

  27. D’accord avec toi, du coup, on a toujours l’impression de débarquer a l’étranger quand on rentre en France, ça fait bizarre. Les gens sont râleurs, boudeurs, grognons…et carrément grossier quand on oublie juste de quel côté de la route il faut conduire. Mais c’est toujours un plaisir de leur répondre en français, et toc!

  28. contente que tes vacances se soient passées au soleil (ça compense le manque de gentillesses des Bretons, alors?)
    je suis bretonne d’adoption depuis 26 ans, mais je t’assure que la Bretagne est devenue mon pays, c’est une région dont j’aime et les habitants (incluant les commerçants) et les paysages et la météo..tu me comprends?
    bonne rentrée à toi!!

    • Je ne vise pas les Bretons en particuliers, au contraire. Tu sais, si je devais rentrer vivre en France, je pense que je ne pourrais habiter qu’en Bretagne. Il y fait bon vivre et il y a plus de douceur qu’ailleurs.

  29. en relisant mon commentaire, je m’aperçois que je suis hors sujet..mais tu as raison, je pars souvent à l’étranger, et je suis très souvent très bien reçue..faire ses courses à minuit ou être bien servi dans un resto..c’est différent de chez nous, pour sûr! et en rentrant en France, c’est juste déprimant (le dernier grand voyage, arrivée de Calgary à Amsterdam, grève d’air France,(vers Nantes) et retour en Bretagne en train (12 heures de retard) après avoir beaucoup « pleuré » (au figuré..) au guichet hollandais …c’était un « joyeux » retour en France, ce sont malheureusement les grèves des transports qui me mettent le plus en rogne!!

  30. Eh bien je dois être beaucoup plus chauvine que je ne le pensais, parce que ces différences de comportement entre Londres et Paris (pour ne parler que de ce que je connais) ne m’ont vraiment pas frappée : j’ai vu des personnes plus ou moins agréables, ou agressives, des deux côtés de la Manche.
    La gentillesse des gens m’a beaucoup plus marquée aux USA.
    À part ça, j’aime beaucoup ce blog, que je suis très régulièrement, la plupart du temps en silence. ..
    Take care, darling !

  31. Pareil pour nous : on revient de trois semaines en France, et l’ambiance n’est pas la même qu’ici, c’est sûr. Les enfants étaient quand même bien contents de se jeter sur la grenadine et les B*N* « qui clignent de l’oeil », et nous sur le bon vin pas cher et le chocolat noir avec des amandes/noisettes et autres trucs dedans…
    Ceci dit, honnêtement, on n’a pas eu de mauvaises surprises avec les commerçants, mais il faut dire qu’on a évité très soigneusement la région parisienne… 🙂

  32. Ce décalage, je le connais bien aussi. Et même si les anglais sont effectivement adorables depuis mon arrivée, je reprendrais bien une tranche d’accueil chaleureux et relax à la sauce néo-zélandaise. Au passage, j’adore les photos de cet article.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s