Humeur

Fleuve tranquille

barque lac

La vie est un long fleuve tranquille…
Ah bon?
Pas depuis hier en ce qui me concerne. C’est dommage, je commençais tout juste à apprécier cette année impaire. J’avais récupéré des excès de foie gras, survécu aux soldes, souligné les jours de vacances dans mon Moleskine, entamé de nouveaux projets… J’envisageais même de planifier mes vacances estivales. Moi, la fille du dernier moment! Tu connais la reine de l’improvisation qui voit passer sous son nez les plus belles maisons de la côte, car enfin madame, vous rêvez, «Bel Azur» est réservé depuis septembre dernier. Ben ça c’est moi.
En 2013, il n’était pas question de procrastiner. J’allais être organisée et faire comme tout le monde: penser aux vacances d’été dès janvier. Bref l’année commençait sereinement, totalement raccord, façon le fil bleu sur le bouton bleu, le fil rouge sur le bouton rouge.
Jusqu’à ce que je vois ton nom apparaitre sur l’écran.
(connasse)
la musique s’interrompt / son du disque rayé (comme dans les films)

Sur l’écran de l’iphone, le nom «landlady» s’affiche.
Tiens.
Quel bon vent t’amène toi? Qu’est-ce qui me vaut l’honneur d’un petit coup de fil de ma propriétaire en ce mercredi matin ensoleillé du mois de janvier?
Ca sent la brouette à ennuis cette histoire.
Je décroche.
Présentations d’usage. Je t’épargne le happy new year qui sonne aussi faux qu’un postulant recalé au casting de The Voice.
Bref.
«I would like to speak to your husband»
Ah?
«You can talk to me, you know»
«I would prefer to talk to your husband»
Je ne suis pas très susceptible tu sais Doris (appelons la Doris), mais là tu commences à me vexer.
Sachant qu’il ne faut pas faire trop d’humour ni froisser son proprio je m’exécute.
Mollement.

«I’ll get him to call you»
Good bye, connasse.

Aussitôt raccroché, je fais le numéro d’Elvis. Fébrilement. Surprisingly il décroche.
«Landlady just called. She would only speak to you.»

10 minutes après, Elvis me rappelle et là le verdict tombe.
Liliane fait tes valises!

La Doris nous fait le coup de la breaking clause. Elle casse le bail. Chienne.
En juillet dernier, nous avions renouvelé le bail pour une nouvelle période de 12 mois avec une breaking clause après 6 mois. Cette clause permet à chacune des parties de se dégager du contrat avec un préavis de deux mois minimum.

Nous avions de toute façon l’intention de découvrir les joies de l’acquisition immobilière en 2013 et de commencer doucettement à prospecter le marché londonien afin d’emménager dans une maison acquise grâce aux joies du mortgage (mort et gage, des mots qui prennent tout leur sens quand tu connais les prix pratiqués ici) dès le mois de juillet. Ca se goupillait presque bien.

Sauf que là on doit déguerpir plus rapidement que prévu. Et il va sans doute falloir prendre une autre location en court terme entre temps car ça m’étonnerait que l’on trouve une maison dans notre budget et dans un quartier qui nous convienne à tous les 3. Sans parler de la Moulinette (qui n’est au courant de rien – motus) qui n’imagine pas une seconde quitter son école avant la fin de l’année. Déjà qu’on lui retire ses meilleurs amis un par un tous les ans (cf Farewell Party).

Tout ça pour te dire cher lecteur que 2013 s’annonce haut en maux de tête et deal foireux avec les estate agents. Rien que l’idée de passer mes week-ends so precious avec des bacs moins 5, ça me donne des hauts le cœur. Sans parler du des déménagements en perspective.
Savais-tu qu’agent immobilier est la profession la plus détestée par les Anglais?

Non, la vie n’est décidément pas un long fleuve tranquille.

Catégories :Humeur

Tagué:, ,

41 réponses »

  1. Hum. La dernière fois que j’ai cherché un appart (à Paris) ça m’a pris 18 mois à l’issue desquels j’avais acquis une certitude : pour s’en sortir, il faut considérer l’agent immobilier comme un ennemi personnel, quelqu’un qui en aucun cas ne te veut du bien… COURAGE.

  2. Oh non! Je compatis! On doit passer a la casserole en juillet!!! Ah les joies des petits rendez vous avec les agents immobiliers! Que du bonheur!!!

  3. Comme je te comprend!

    C’est la même par ici. Je vis dans une warehouse avec Doudou, vendeur d’appareil photo vintage 1890-1980. Chez nous c’est un musée. J’ai quitté la warehouse pour quelque temps, juste assez pour que la gold digger d’épouse et secrétaire du proprio assène choubidou de déguerpir. La raison? Nous avons créé de la moisissure, nous avons rompu les clauses du contrat concernant la bonne tenue de la propriété.

    J’ai eu un haut le cœur. On papote avec les voisins, et mes proprios ont les dents longues. J’ai entendu parlé de procès au tribunal pour des petits trous dans le mur. Imagine la panique! Comme cette histoire d’éviction me semblait ridicule j’ai contacté les gars du council. Complètement inutile. Ils sont venu sans appareil de mesure et sont partis en me disant d’aérer. Le proprio est bien connu dans le Council et, prenez-moi pour une parano, mais ça puait la corruption. J’ai donc contacté un « surveyor » expert dans les procès. Il est venu vite fait bien fait pour établir la cause de la moisissure, car il y en a dans la chambre. Pièce inutilisable depuis notre emménagement. Le compte rendu du « surveyor » indique que ce n’est pas nous, pire, une inondation dans le mur par le sol! Le soulagement pour nous d’être hors d’état de cause. Si ils nous flanquent un procès pour dégradation de leur propriété je les attends au tournant, avec une énorme bat. J’ai accumulé assez d’éléments accablants pour leur retirer le droit de pratiquer la location de leur propriété. Il y aura des articles dans le Daily Mail, j’appellerai la presse française, ça va faire mal! J’appelle ça le retour de gifle ou plus communément une partie de Ping Bang.

    C’est lors d’un dîner avec la voisine que la lumière s’est faite sur cette histoire d’éviction! En Angleterre, selon la loi, si tu loues une propriété, mettons à deux, et que l’un de vous part, celui qui reste peut demander de payer seulement la moitié du loyer. Tadaaa!! Ils auraient donc inventé une histoire pour lui faire assez peur, tellement peur qu’il aurait déguerpis en deux mois. Ils ont juste oublié que doudou est Irlandais et que les menaces ne prennent pas.

    Il n’empêche que le couperet est tombé, il n’y a pas de marche en arrière. Je suis revenue et nous cherchons tant bien que mal une autre warehouse assez grande pour accueillir des étagères d’appareils photo. Ça va faire… 1 an maintenant. Oui, les 2 mois de notice ont étaient largement explosé mais s’ils veulent nous mettre à la porte, chose interdite en Angleterre, ça va leur prendre du temps de le faire par la voie administrative. Enfin bref, tous les prix ont flambé, et si ont aperçois un prix raisonnable c’est trop petit.

    Je compatis donc et te souhaite bien du courage et beaucoup de calme. Car si mes proprios sont des sangsues les estate agents trempent dans la catégorie chacals. Beaucoup beaucoup de séance de yoga!

    Des bises!

    • Quelle histoire Anoushka! Il y a de quoi à devenir dingue. A propos des augmentations de loyer. Toujours négocier. Mon proprio a voulu augmenter de £25/mois au renouvellement de contrat. J’ai dit que je ne pouvais pas, vu le contexte économique difficile (ce qui était vrai) et il l’a gardé au même prix. Ouf!

      Sinon, j’en reviens pas que la proprio ait demandé à parler à ton mari, comme si tu n’étais qu’une quantité négligeable. Dans quel monde/siècle elle vit? Grrr. Sophie, experte en négociation, ah ah!

    • Mon dieu quelle histoire. C’est toi qui devrait les attaquer parce qu’ils te louent un logement insalubre.
      Bon courage à vous deux

      Sophie: je crois qu’elle vit dans un autre monde; un monde dans lequel c’est l’homme qui prend les décisions et la femme est là pour faire joli, sans doute.

  4. Ah les joies de l’immobilier où le locataire se fait allègrement piétiner ! Aller une bonne respiration et beaucoup de courage !

  5. Oh je compatis et j’espère que notre proprio ne va pas nous faire soit la même en mars soit l’augmentation de loyer de genre 25% voire plus car ici ils ont le droit…Croisons les doigts !
    Bon courage pour les recherches et raconte nous tout !

  6. Je sais c’est toujours facile à dire pour les autres, mais c’est peut-être finalement un mal pour un bien? On vous demande en 2013 de vous trouver plus rapidement que ce vous aviez prévu votre nouveau nid. La démarche va être ardue, mais visualise-là, cette petite maison de te rêves, elle vous attends!

  7. oh la la… c’est abusé! Je te souhaite plein de courage!
    En même temps, apparemment les taux sont plus intéressants au début de 2013. Cela dépend où vous souhaitez être à Londres… mais quand nous avions fait le tour pour acheter il y a quelques mois, il y en avait des appartements vraiment bien.
    Je suis sûre que vous trouverez quelque chose qui vous correspond et comme dit Bluelulie, c’est peut-être un mal pour un bien. Everything happens for a reason… easy said I know. Nouw avons déménagé et trouvé notre nid douillé maintenant plus vite qu’on ne le pensait suite au cambriolage où nous avons presque tout perdu.
    Bisous!!! xoxo

  8. Oh bah merde ! Allez je vais faire ma bonne fée et je vous souhaite de trouver LA maison de vos rêves dans le mois qui vient !!!! Je suis certaine que c’est un mal pour un bien ! 2013 !!! l’année de la chance … faut le prendre comme ça ❤ Bises et plein de souvenirs en perspective ….

  9. Oh dear oh dear…je compatis. Je visite des apparts pour acheter en ce moment et j’ai rencontré des agents immobiliers avec un QI supérieur à la moyenne dans mon quartier du Kent. Aussi, j’ai quelques contacts français de Century 21 ou Krystel Ann Properties à Londres qui peuvent t’aider if need be. Ou appelle-les de ma part. Bon courage!

  10. Crotte! Quelle garc** celle là! Et puis en quoi elle ne peut pas te le dire à toi? C’est nul…
    Bref, je croise les doigts pour que vous trouviez LA maison parfaite, ds le quartier parfait et tout et tout (nous on avait trouvé une petite perle -pr nous- et elle nous est passé sous le nez, grrr…)

  11. Et bien bon courage Ma Brave Dame !
    On vient de passer par la (on arrive au bout), et bien il nous faudrait bien 6 mois de vacances pour compenser ces 2 derniers mois tres intenses.
    Je crois que je deteste chacun des agents immobiliers de South Kensington a Earl’s Court. (si,si, c’est possible).
    C’est simple : tu leur demanderas une maison, 3 chambres, du parquet partout et surtout pas en Basement, il y a de fortes chances que tu vois seulement des biens remplissant l’inverse de ces criteres (‘you know, just in case’). JUST IN CASE TU CHANGES D’AVIS SOUDAINEMENT, que tu n’aies plus besoin de chambres pour la moulinette, que tu décides que dormir a 3 dans un clic-clac dans le salon et payer £5000/week pour ca c’est FUN.
    Bon ok, je caricature un peu (a peine…).
    Bon courage !
    PS : Au final il suffit de relativiser, il y a toujours pire dans la vie….
    xx

  12. Elle savait, la vilaine, qu’en annonçant la nouvelle moisie à Madame, elle prenait le risque de se prendre du caramel brûlant sur sa permanente parme, ou de se faire désintégrer au Pimm’s sous pression….
    Mais en toute chose il faut positiver: si ce projet 2013 était en cours, voilà une belle façon de ne pas le… postponer (how do you say in French 😉 !)! Alors à vous les recherches assidues, et qui sait, la 1ère visite avec un agent charmant et lettré, sera peut-être un coup de foudre pour vous trois!

  13. Je compatis! J’ai encore des sueurs froides quand je pense aux rdv avec les agents immobiliers, à l’eau de cologne bon marché et la jupe un peu courte, qui nous faisaient leur inlassable speech, peu de biens, signer dans l’heure sinon vous ne l’aurez pas (le pire c’est que c’est vrai) mais si cela peut te rassurer on a trouvé un coin qui nous convient beaucoup mieux au final ET autre avantage comme tu auras quelques scènes d’anthologie avec les agents, tu pourras nous écrire de super posts qui nous feront bien rire!

  14. « Rien que l’idée de passer mes week-ends so precious avec des bacs moins 5, ça me donne des hauts le cœur. » Je n’ai pas compris la blague, quelqu’un peut m’expliquer ?

    • Des « BACs -5″… Mmm des personnes sous qualifiées, non éduquées, pire que sans diplôme, pire que sans BAC (à l’opposé d’un BAC +3 par exemple). Ma grand-mère avait l’habitude de dire « Agent immobilier… C’est le métier de ceux qui n’en n’ont pas ».

  15. cette vieille bique est vraiment en dessous de tout, je ne comprends pas qu’au 21ème siècle, elle ne parle qu’à ton chéri.? pourquoi alors ce n’est pas son mari qui a appelé?? bizarre!
    en France j’en ai « usé » des agents immobiliers!! (eh oui, chercher les locations pour les enfants étudiants, tu finis par connaitre la profession)
    courage pour les recherches! ça nous vaudra quelques billets « chauds » je suppose!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s