So British

Christmas card: cette étrange tradition

columbia road shop

Le dessus de la cheminée commence à être bien encombré. Devine par quoi? Par des cartes de Noël, figure-toi. Des cartes qui pour la majorité sont destinées à la Moulinette. Tu me crois si je te dis qu’elle a reçu sa première carte le 29 novembre? Les petits camarades de classe sont drôlement enthousiastes! Chaque année c’est la même chose. Les gamins se distribuent des cartes comme on on jette du pain aux canards. A chaque fois, le même message laconique:
ligne 1: to Moulinette
ligne 2: Merry Christmas (pré imprimé sur la carte)
ligne 2: from Maya/Saskia/India/Scarlet/Jamie…

C’est pas l’inspiration qui va les tuer! Ni l’originalité d’ailleurs.
Hier après-midi, elle est rentrée avec une carte un peu plus inspirée: «To Moulinette, Merry Christmas and have a lovely day – from Lily». La performance!

Tout ça part d’un bon sentiment évidemment. On respecte la tradition et on pense aux autres. Ou plutôt, on montre aux autres qu’on «pense» à eux. Du British pur jus.

Ca me rappelle une carte déposée dans notre boite à lettres lorsque nous habitions dans le grand nord. Le Yorkshire, pour ne pas le nommer. Ca me fait toujours grincer les dents quand je pense à ces trois merveilleuses années d’ennui et de désert social. Anyway, nous habitions dans un «crescent», une sorte de square. Juste en face il y avait ce couple, un enfant et demi, lavage de voiture le dimanche et jardin manucuré. Bonjour, bonsoir mais sans plus. Toute tentative d’approche était savamment évitée dans le plus pur British style: l’esquive polie et le regard fuyant. A cette époque, je tentais encore l’approche car je n’avais pas compris comment fonctionnait le modèle britannique. Tu penses, je débarquais de l’ouest canadien, terre où tout est prétexte à un barbecue entre voisins et à une discussion par dessus la haie. Imagine comme le choc des cultures a été rude en arrivant par ici.

Donc le couple d’en face qui venait d’aménager dans le «crescent» quelques semaines avant Noël a fait ce qui est, je l’ai découvert plus tard, une sorte de convention sociale: déposer une carte de Noël dans la boite à lettres de tous les voisins. Les voisins, ces parfaits inconnus.

Je me souviens encore de la carte. Elle représentait un rouge-gorge posé dans la neige. Sur l’enveloppe il n’y avait pas notre nom puisqu’ils ne savaient pas qui nous étions. Alors à la place il y avait le numéro de notre maison. Sur la carte on lisait:

«Merry Christmas
from Katie, Chris, Emma and the bump»

«The bump»? J’ai mis un peu de temps à comprendre ce qu’ils avaient voulu dire par «the bump»… cette petite personne en devenir, en pleine gestation qui est apparu quelques mois après Noël.

On pourrait traduire par: la bosse, la protubérance… Il fallait comprendre le fœtus en l’occurrence.

Je t’avoue public que je n’ai pas su comment réagir. Fallait-il que je retourne la politesse? Ca me semblait un peu incongru d’écrire une carte de vœux à de parfaits inconnus. Après discussion avec Elvis (qui connaissait mieux que moi les moeurs british à l’époque) nous avons décidé de déposer une carte dans leur boite aux lettres.

Nous avions un avantage sur eux: on connaissait leurs prénoms. Nous avons conservé le style laconique pour ne pas provoquer de faux-pas diplomatique.

«To Katie, Chris, Emma and the bump
we wish you a merry Christmas and a happy New Year

Fabienne, Elvis and the Moulinette»

L’année suivante, nous avons reçue une autre carte de Noël. A la place de «the bump», on pouvait lire James.

Entre les deux cartes, nous n’avions pas échangé plus de 3 mots.

***

Comme la gagnante de la devinette de la semaine dernière ne s’est pas manifestée et que je n’ai aucun moyen de la contacter, je vous propose de vous donner une chance de gagner le lot de la semaine dernière – 2 DVD et un livre en anglais.
Je tirerai au sort parmi tous les commentaires laissés sous cet article avant 23h59, heure de Londres.

84 réponses »

  1. Incroyable, j’ai cédé à la tentation en achetant de jolies cartes « Merry Christmas à Londres » lors de notre week-end de décembre j’ai commencé à en envoyer autour de moi pour le plaisir finalement car
    c’est sympa de recevoir autre chose qu’une facture ou une publicité dans sa boîte aux lettres. Bonne journée et Merry Christmas…

  2. Même « problème » ici…..tous les ans nous recevons des cartes laconiques de membres de la famille que nous ne voyons pas ( ou si peu)…… Et même de ceux que nous voyons à Noël….déconcertée au début, je m’appliquais à répondre à tous…..à ma façon, avec un laïus pour donner des nouvelles de nous tous, de notre vie, de l’autre côté de la Manche (un océan / l’Everest pour certains)……maintenant je fais comme eux (sauf que zut je n’ai toujours pas commencé)…… En envoyer à ceux que je verrais me paraît idiot, mais c’est ainsi!
    Je crois que dans cet esprit, le plus ridicule que j’ai rencontré : un couple, partageant le même toit qui s’envoyait des cartes de St. Valentin…..mais en réfléchissant, ma belle mère et mes belles sœurs le font aussi…..la c’est au dessus de mes moyens!
    allez, je vais aller écrire quelques cartes……une ligne au moins, c’est plus fort que moi!

  3. Eclairage interessant sur cette pratique tres British. Pourquoi donc veulent-ils donc tant montrer qu’ils « pensent » aux autres ?
    Et pourquoi a ton avis se bornent-ils a echanger de simples politesses (et encore) sans franchir le pas ?

  4. J ai souri à l anecdote! Je trouve que les cartes échangées participent à la précieuse et fébrile anticipation du jour magique. Je sais qu outre manche on s y prend tôt. J aimerais être plus organisée mais cette année entre la session photos, le tri, les montages, impression et expédition nos voeux ne devraient pas preceder Noël de très loin. Je persiste tous les ans maisen reçoit peu en retour ou alors à la française, courant janvier, quand les fêtes sont finies et que hangover de l hiver qui dure s’installe.

  5. J’aime beaucoup cette tradition.les carte anglaise sont superbes je les aime beaucoup.
    Chaque année j’ en achète à la librairie anglaise à Paris.
    Mais paradoxalement je suis du genre à envoyer mes cartes au dernier moment. Voir pas du tout.
    Tiens j’ai même des cartes de l’année dernière que je n’ai pas envoyées.( certaines sont écrites d’autres pas)
    Parce que oublié, parce que la flemme d’aller à la poste, parce que je remets toujours au lendemain ( pas très british pour le coup).
    C’est la même chose pour mes carte de vacances.
    Je suis déjà revenue de l’ile de Ré par exemple avec ces encombrantes cartes du « phare des baleines » … que j’ai posté de Paris.
    ….l’année dernière, j’ai fait la même chose avec des carte de Londres….pas bien je sais…

  6. J’adore cette tradition même si bon souvent je m’y prend au dernier moment et comme la plus part de mes cartes vont vers les USA, elles arrivent au moins 10 jours après les fêtes 😀 L’art de la procrastination.
    Je garde toutes celle que j’ai reçu dans une petite boite et au moment de Noel je les ressort, je suis un chouhia conservatrice 😀
    J’ai beaucoup aimé l’idée d’appeler leur futur crevette  » the bump  » 😀

  7. Merry xmas To Fabienne, Elvis and the Moulinette , from Fabienne ( oui, oui moi aussi !) and Pepita ( ma labrador )
    See you
    Fabienne

  8. Je connaissais la tradition mais ne pensais pas que c’était aussi poussé…Autant envoyer une carte ä des gens que tu connais, même si tu ne les vois pas souvent, je trouve ça sympa, autant en envoyer à des gens à qui tu ne parles même pas dans la vie « réelle », j’avoue trouver ça plutôt hypocrite! :-s

    Laurène, du blog Carnetdescapades.com

  9. Excellent ton article!!!
    Eh bien figure-toi que cette année, je pense qu’elles vont me manquer ces fameuses cartes de Noël anglaises! Car à mon avis, je ne vais pas en recevoir beaucoup de la part des Français… Et je vais continuer à en envoyer. L’un de mes anciens collègues m’en avait d’ailleurs préparé une quand je suis retournée à Bristol, il va falloir que je retourne la politesse. Mais je ne peux pas m’empêcher d’écrire quelques lignes personnalisées ;o)
    Bonne journée Fabienne!

  10. J’ai entendu parler de cette tradition recemment, les cartes de voeux a la famille et aux amis ok, mais aux voisins avec lesquels on ne discute quasiment pas c’est bizarre quand meme. En meme temps, ca ne m’etonne pas de la part nos amis anglais 🙂

  11. Puisque nous ne nous connaissons pas, et bien que nous ne soyons pas voisines ! J’ai envie de te wisher un Merry Christmas Fabienne, from Sophie 😉
    En revanche, si nos regards venaient à se croiser un jour, le mien ne sera pas fuyant et j’espère vivement que nous échangerons plus de 3 mots 🙂
    C’est rigolo ton post, moi j’ai parfois le problème inverse avec certaines cartes anglaises où trop de choses sont pré-écrite justement, ça me coupe mon inspiration ! Lol
    Et à méditer : je préfère parfois recevoir une carte d’un voisin que je connais peu, que d’en attendre d’une personne que j’aime beaucoup, et qui finalement ne m’en envoi pas…

  12. ça me fait rire ton histoire…
    ma belle-fille irlandaise les collectionne sur la cheminée, et sur un fil tendu au-dessus quand il n’y a plus de place… mon fils lève les yeux au ciel et n’en pense pas moins : quand il était à la maison, il nous « autorisait » le sapin que de la veille de Noël au lendemain 😉 Je vais donc envoyer ma carte aussi, je crois même que je suis déjà retard !!!
    Vive le mélange des cultures 😉

      • non, je me suis mal exprimée. A la maison c’est à Bordeaux 😉 disons qu’il est allergique à toutes les fêtes et leur manifestation. Et que quand il était ado, il nous harcelait pour ne pas faire le sapin trop tôt, et pour le démonter dès le 25. Un terroriste du sapin et de la fiesta…
        Alors là, je rigole, en silence cela va de soi je suis pour la paix des ménages, ma belle-fille fait son sapin début décembre, choisit les emballages cadeau avec soin, collectionne les cartes sur la cheminée… ça me fait rigoler… j’attends le jour où elle va lui demander de faire le sapin lui-même… les femmes sont très fortes avec leurs maris 😉 par contre, son frère et sa sœur, plus jeunes, rigolent jaune en pensant au tyran qu’il a été (et prennent leur revanche) !!

  13. J’aime les cartes, en envoyer et en recevoir mais ce que je déteste le plus, ce sont les voeux par SMS envoyés à la chaîne, de la part de gens qui ne prendraient même pas le temps de t’envoyer une carte mais te passent un SMS parce que c’est gratuit ! Voilà, c’était ma minute rochon… Sinon oui j’adore les cartes et d’ailleurs les anglo-saxons sont beaucoup plus forts que nous dans ce domaine ! Je n’ai pas de cheminée mais quand j’en reçois, je les mets sur mon piano. J’en envoie aussi mais comme j’en fais provision quand je vais en Angleterre, ma grande hantise est d’envoyer les mêmes d’une année sur l’autre car bien sur, je ne me rappelle jamais ce que j’ai envoyé et à qui…

    • Oh les voeux par sms en rafale, c’est la misère. Mais parfois, c’est juste pour faire un clin d’oeil sur le moment, pour dire que le coeur y est. Les voeux de bonne année, notamment.

  14. Ah ah! ces british et leurs traditions! Mais il est vrai que du coup, ils ont un panel de cartes de voeux assez impressionnant par rapport en France je trouve! 🙂

  15. Ouiii un peu etrange au debut… je suis arrivee en septembre il y a 2 ans….quelle ne fut pas ma surprise de recevoir tout plein de cartes 3 mois apres, sans « vraiment » en connaitre les expediteurs (tant d’attention et de gentillesse, deroutant ! :)). Mais je trouve ca tellement chou, j’adore. Et puis tous les commerces REGORGENT de cartes toutes plus originales les unes que les autres des novembre, je suis fan !
    Sinon j’ai perdu a l’Euromillions hier, alors je veux bien gagner a la « repechee de la devinette du mercredi », ce serait vachement classe 🙂
    Bonne journee sous ce soleil radieux, xx

  16. Pour la petite histoire la mienne les a preparees la semaine derniere elle y a mis un timbre fictif realise par les year 2 et les a mises ds une boîte aux lettres speciale : les cartes seront distribuees par les year 6… La mienne avait ecarte 4 eleves de sa classe avec qui elle n a pas d atomes crochus mais finalement après d âpres discussions avec ses copines elle revient daredare sans avoir donne les cartes: « on a oublie untel et untel et… » Hum je lui ai demande pourquoi elle avait change d avis : elle m a répondu  » Ben ca ne se fait pas, voila ! »
    Ben, voila!

  17. Mon coté fleur bleue me pousse a envoyé mes petites cartes de Noyel! J’aime bien aussi en recevoir! Le tout est de prendre plaisir en les écrivant et en les envoyant! D’ailleurs demain séance Carte de Voeux! 🙂

    • Moi aussi, j’aime bien envoyer des cartes et m’aménager un moment d’écriture dédié. Par contre je préfère envoyer des cartes de vœux pour la nouvelle année que des cartes de Noël.

  18. Ca me fait penser que j’ai recu ma 1ere carte hier soir, des voisins d’en face. On peut donc dire qu’on a commence les hostilites :/

  19. J’ai le même « problème » avec tous les Secret Santa. Au boulot, par exemple, j’ai commencé en Octobre et je ne connais pas tout le monde…Il a donc fallu que je tombe sur un homme de 40 ans à qui j’ai parlé 3 fois (je suis une fille de 23 ans !), difficile de faire un petit cadeau marrant ou personnalisé…!! Et j’attends le mien avec impatience!

  20. J’adore envoyer des cartes de voeux (et en recevoir, je les garde précieusement, j’ai une boite de l’ami suedois juste pour les cartes que j’ai reçu depuis que je suis petite). A un moment, je les faisais moi même, ça a duré quelques années et les voyages faisant j’ai arreté, c’est mal.
    Ca ne me serait jamais venu à l’esprit d’en donner à des gens que je ne connais pas (les voisins donc). Par contre j’écris toujours un mot personnalisé au destinataire. Ca me perturbe d’envoyer des cartes quasiment vides 🙂 🙂

  21. Londonienne ayant vécu cinq ans en France (en Normandie et puis à Paname), j’ai toujours été légèrement déçue par le manque des cartes de voeux dans ma boîte aux lettres lors des grands festins, que ce soit pour Noël ou pour les anniversaires… Personne ne m’aimaient bien donc ? (me demandais-je). Puis le piètre manque de choix de jolies cartes ! (Choix entre dessin fleuri à la mémé, hyper-catholique ou sinon Titi et Gros Minet !) Nous autres rosbifs raffolent des boutiques anglaises telles que « Clinton Cards » remplies de produits festifs et instamment jetables: cartes, papier cadeau, ballons gonflables, pins avec « Kiss Me It’s My Birthday », jouets coquets (et bien roses) pour les « hen night » (enterrement de vie de jeune fille) et ainsi de suite… Mais en fait ce n’est pas pour rien qu’on s’offre ces petits sert-à-rien!. Je me rappelle qu’à la maternelle, on mesurait sa popularité par le nombre de cartes de Noël que l’on s’est fait offrir par le courrier interne de l’école (livrée par la maîtresse). C’est un geste important qui veut dire: «on n’est plus étrangers, ton opinion de moi compte, et qui sait? Un jour on pourrait même devenir amis! Mais peut-être pas… Donc, juste au cas où… » Disons que c’est une sorte d’assurance very British contre l’embarras ! Merry Christmas ! (PS J’adore ton blog 🙂 Lauren x)

  22. Chaque année, nous recevons une carte d’une amie anglaise de mes beaux parents … et j’aime bien. Et je crois que c’est elle qui m’a incité à en faire cette année.
    Bon , pour l’instant, j’ai juste acheté les cartes 😉 ….

  23. J’avoue, certaines particularités anglaises,comme celle-ci, me font rire (sans vouloir être méchante).
    Mais personnellement, les cartes de voeux, je n’en n’envoie plus du tout

  24. Je n’ai pas encore cédé à la tradition British pour les cartes de Noël mais depuis que je réside à Londres, je n’ai jamais autant envoyé de cartes pour les anniversaires ou les naissances (en France) – il faut dire qu’ici, on a le choix ! – et tout le monde a été ravi. Par contre, envoyer des cartes à de parfaits inconnus juste parce que ce sont des voisins avec qui on n’échange pas un mot le reste du temps, j’ai du mal à comprendre le concept mais le plus souvent, il ne faut pas chercher à comprendre 😉

  25. ‘And the bump’: the pregnant woman desperate for attention…je déteste ce genre de ‘statement status’, je suis enceinte et j’embête tout le monde avec ça. And I want everyone to care for my bump. En général, on en a rien à faire, encore plus si ce sont des voisins ne nous adressant 3 mots par an!!

  26. Cela me rappelle qu’il faut que je commence à organiser les miennes, pour mes voisins pas exemple, je n’aime pas du tout ceux au-dessus, mais ce serait ‘so rude’ de ne pas le faire. Tout cela est de la pure diplomatie. Je vais sûrement en recevoir, ainsi que quelques cadeaux par mes étudiants. Par contre, j’en envoie en France beaucoup moins qu’à la fin des années 90, nouvellement en Angleterre, quand les timbres coûtaient beaucoup moins cher que maintenant. Maintenant, la sélection est rude, une partira à une très bonne amie en Allemagne, j’en écrirai peut-être quelques-unes à mes étudiants en français, histoire de leur montrer comment on se souhaite de joyeuses fêtes dans la langue de Molière. Je dois dire qu’elles sont de très jolies décorations sur la cheminée, mais je comprends que cela devienne ingérable quand il y en a des dizaines. J’ai souvent vu dans des maisons anglaises une corde traversant le salon recouverte de cartes. Wow! Je trouve très bien qu’on puisse donner aux charities par le biais d’achat de certaines cartes. Et cela pourrait faire l’objet d’un autre billet!

      • Oui, j’ai déjà vu en effet, c’est une bonne initiative, mais quel gâchis, tout ce papier, autant restreindre le nombre de cartes envoyées…D’ailleurs, je remarque que les temps changent, je n’en ai encore reçu aucune cette année alors que j’ai fait cours pour la dernière fois de l’année avec certains étudiants cette semaine. Ou peut-être que leurs parents sont tout simplement débordés car le londonien ‘normal’ (même Gad El Maleh a re-mentionné le fameux mot hier) est surbooké et débordé, entre les Xmas parties, le shopping de Noël, les sorties normales et le travail. Enfin, quel travail? Sérieusement, je n’ai même pas le temps de travailler avec une fête ou sortie par jour + la grasse mat’ pour récupérer…juste assez de temps pour me préparer avant le train qui m’emmène à la prochaine fête.

    • Moi, je vais en envoyer une à ma voisine de droite, car c’est elle qui réceptionne les colis et qui veille sur la maison quand nous sommes pas là. Elle est adorable et je lui rapporte toujours un peitit qqch de France.

  27. Hé bien j’en apprends des choses ici 🙂
    Joyeux Noël alors hihi
    Anais

    P.S : Je fais nouvel an sur le thème « british » cette année, je vais pour la première fois à Londres entre le 28 et 30 décembre, une idée pour le déguisement ?

    Merci 🙂

  28. ça me donne envie de t’envoyer une carte de voeux!!! Mais je tenterai l’originalité, promis!! J’ai travaillé dans une école londonienne quelques mois et j’y ai reçu tout un tas de petites cartes, j’avais beaucoup apprécié cette délicate attention, même si, effectivement, elles manquent cruellement d’inspiration!
    En tout cas, c’est toujours un plaisir de te lire! Et même si on ne se connait pas, je te souhaite un merry christmas! 😉

  29. Merci… à la lecture de ton post et de son petit passage sur le Yorkshire, je revois la tradition des Christmas Cards, la jolie campagne et la brasserie Blanc… et ça me fait bien rire ! Bises et … Joyeux Noël etc !
    PS : La pitchounette (qui est au collège maintenant) a dans une boite toutes les christmas cards de cette époque…

  30. Que de posts aujourd’hui !
    Décidément, je tombe des nues car j’ignorais totalement cette « tradition »… un peu trop conventionnelle à mon goût.
    Et ces fameux voisins, bien que complètement indifférents à leur entourage, se croient obligés de déposer des voeux non sincères à l’évidence en incluant « the bump »… alors là « les bras m’en tombent ». Bizarre, vous avez dit bizarre !! Sacrés Anglais…
    Et comme j’aime votre blog pour tout ce qu’il m’apprend et votre humour, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année… même si je ne vous connais que virtuellement et encore un peu seulement !! 🙂

  31. ahhh les xmas cards …que de bons souvenirs ! après une année dans le Grand Grand Nord , à Glasgow pour ne pas le nommer :), j’avais gardé de jolies cartes, personnalisées ( lucky me) et cette habitude rentrée en France. But but but nos amis gaulois ont peu apprécié ce geste puisque trop habitués à la carte de bonne année (tradition oblige) et ont été déconcertés …Du coup j’ai laissé tomber mes xmas cards pour retourner vers les new year’s cards mais sincèrementt les xmas cards et new year’s card même combat !?!? don’t you think? N’empêche j’adore faire faire des xmas cards à nos petits frenchies en classe d’Anglais :))) Merci encore pour tes articles je me délecte à chaque lecture depuis bientôt 2 ans ! Merry xmas ! Next step in class « all I want for xmas » song and extract from Love actually !

  32. Je trouve cette idée de carte de Noël très sympa, bien que je ne pratique pas…mais pourquoi pas l’année prochaine…Je trouve ça très agréable…des petits mots agréables et touchants…avant cette belle période de fêtes….cela dit c’est quand même plus sympa de connaître l’expéditeur et/ou le destinataire….après tout carte de Noël et petit apéro…ça peut être pas mal…
    Je compte tout de même en écrire une cette année…à mon frère ainé…lien coupé il y a 4 ans…et c’est la résolution de l’année…enfin plutôt du moment…donc demain je vais à la recherche de cette belle petite carte de Noël.

  33. Je les ai achetées, c’est un bon début 😉 Allez, avant vendredi elles seront postées pour l’Irlande, l’Espagne, l’Autriche, les USA et… Londres ! là où sont ma famille et mes amis !

  34. I’m actually suprised you don’t do this in France…I believe our first christmas cards were sent in the 19th century. For most of my friends it seems to be a way to get back in contact with people they haven’t seen for a while more than something to exchange with everyone. But my parents used to send them to EVERYONE!

    Lovely to meet you Fabienne, and I hope you don’t mind my comment in English!

    • Hi Fiona! Great to meet you yesterday. And no, I don’t mind your comment in English. Quite the contrary actually.
      We actually write cards in France. I was just voicing my silly opinion on this tradition in England: the fact that most of people here are just signing cards. In France, we tend to write a little more on these kind of cards.
      I love receiving cards and writing them, but I don’t see the point receiving a card from somebody who never speak to me and write just his/her signature on the card.

  35. Dommage je trouve ..,, nous n’envoyons presque plus de cartes …. Internet se charge de ça … Moi j’aime ça pourtant !!!

  36. Ha, ha, pareil chez nous. A l’école, ils ont installé une boîte aux lettre rouge et les grands se relaient, habillés en uniforme de la Royal Mail pour distribuer le courrier dans les classes.
    Ce matin au courrier, une carte de Noël de la baby-sitter qui ne connait pas notre nom de famille et l’a adressée à Delphine & family. je trouve ça super sympa !

    • Non non, elle n’est pas joignable, il faut remettre en jeuuuuuuuu (quoi ? moi mauvaise perdante ?? Pffff N-IM-POR-TE-QUOU-AAAAAAAAAAAAA ) 🙂

  37. @Tamu-Kuki: certaines personnes ajoutent même le nom du chat dans les signatures donc on peut se retrouver avec: ‘from David, Emma, Tom, Eva and Tobby.’ 2 secondes d’arrêt, on se dit: ‘Tobby? Hang on a minute…ah oui, c’est leur chat…Oh god…’ C’est pour que vous sachiez que même leur chat, il vous aime, donc vous recevez encore + de ‘love vibes’, unbelievable! Mais c’est peut-être pour cela que j’aime l’Angleterre. Aussi pour le fait qu’on peut se balader avec un masque dans le métro ( moi avant-hier soir) et personne ne vous regarde comme si vous étiez une demeurée. Ils vous regardent juste super discrètement quand ils croient que vous ne les regardez pas. J’aime leur discrétion et le fait que lorsque vous faites tomber la moitié du contenu de votre sac, on vous aide à ramasser, very much appreciated.

    • Bonjour, Merci Sophielondon pour cette explication complémentaire qui éclaire ma lanterne. Bien sûr, mon message n’est pas une critique négative. Simplement, je trouve les anglais surprenants parfois. Je ne connais pas les Londoniens et ne me permettrais pas de juger de toute façon. S’ils sont discrets et prévenants, cela me plait beaucoup. Et pour finir, j’ai 2 chats et mon entourage me demande régulièrement de leurs nouvelles. C’est pourquoi cela m’amuse que le nom des chats et/ou chiens figure sur les fameuses cartes ^-^
      Bonnes fêtes de fin d’année à vous aussi 🙂

  38. Je me suis également mise à la tradition anglaise mais, à un souci près… j’écris toujours un roman sur chaque carte! Un message non personnalisé, je ne sais pas faire! Résultat, je pense que mes chers amis britanniques devinent l’expéditeur avant même d’avoir fini leur lecture!
    *** Merry Christmas everyone***
    ps: là, j’ai fait court! 😉

  39. Ça me laisse toujours sans voix ces cartes. Ces cartes sans message personnel, qui ne servent pas à grand chose et qui te viennent de gens que tu connais peu ou que tu n’aimes pas… Je fais ma française grognon, mais j’offre des cartes quand je veux et à qui j’ai envie et pas par obligation! Non mais oh!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s