Humeur

Funambule

flowery bike
J’ose à peine avouer son âge. C’est comme une coquetterie de femme. A l’époque où il est né ils étaient encore peu nombreux de son espèce. S’il ne faisait pas partie des tout premiers, il était de la deuxième génération peut-être. Il a été conçu sans but précis, simplement par envie. Il est né quelques mois avant la Moulinette, à Vancouver, comme elle. Il a été conçu pour partager les paysages paradisiaques de la Colombie Britannique et la vie que nous trouvions tellement «exotique» sur cet autre continent. Il se voulait modeste, un peu intimiste. Un peu trop.
Très vite je me suis rendue compte qu’il intéressait de parfaits inconnus et pas seulement les amis ou la famille qui s’en sont très vite désintéressés d’ailleurs.
Du coup il a pris son envol et s’est émancipé.

Au début j’aimais bien lire ceux des autres. Chaque nouvelle découverte, c’était  entrer dans l’univers personnel d’un autre. Comme lorsqu’on marche le soir dans la rue et que l’on jette un coup d’oeil à travers les fenêtres allumées. On regarde à l’intérieur et on imagine la vie des habitants de la maison.

Je me souviens encore de ma première découverte du genre. J’étais fascinée par les petites histoires qu’il racontait. Je m’y égards toujours, de temps en temps. J’apprécie qu’il n’ait pas changé de cap et qu’il soit resté fidèle à lui-même.

Car vois-tu, cet univers a évolué. Cela va de soi. Mais pas forcément pour le meilleur.

J’aime toujours faire de nouvelles découvertes. J’aime la créativité, l’humour, les univers décalés qu’on peut trouver. Mais je suis souvent désappointée. Parfois ils sont écrits pour des robots vois-tu.
Les temps ont changé. Il y a des algorithmes maintenant. Je ne saurais trop t’expliquer, mais sache que cette science est désormais enseignée à l’université. SEO, ou un truc comme ça. Je n’ai jamais voulu trop comprendre. On parle d’optimisation. «Comment tu n’as pas optimisé?». Han!
Optimiser pourquoi? Optimiser pour qui?

C’est bien le problème. On «n’optimise» pas pour toi lecteur. On optimise pour lui, le moteur de recherche avec deux o.
Il faut parait-il, placer des mots-clés, bien choisir ses titres… Malheureusement les «bons» titres ne sont pas les plus poétiques et sont souvent loin de remporter la palme de l’originalité puisqu’ils choisissent tous les mêmes titres.
Pour l’optimisation.

Certains résistent, je te rassure.

Autre changement d’époque. Nous sommes courtisés maintenant. On voudrait nous faire dire des choses qu’on ne pense pas forcément alors pour cela on nous fait des cadeaux ou bien on nous invite aux frais de la princesse. Par peur de ne plus être choyés, certains flattent, encensent… La cour du roi et le ballets des courtisans. Pour ne pas dire l’Avenue Foch.
Certains sont devenus de vrais petites entreprises et pourraient tout aussi bien être rédigés par une boite de relations publiques. Pour beaucoup, ce sont des coquilles vides, aucune personnalité, aucun intérêt. L’intérêt d’un blog, c’est le blogueur que est derrière.
Etre invité d’accord, mais on peut aussi garder son intégrité. Est-ce bien nécessaire d’user de tant de superlatifs à en épuiser le dictionnaire? On peut aussi épargner le lecteur des expériences quelconques, qui n’ont aucun intérêt puisque s’il fallait payer on n’y retournerait pas. Qu’en dis-tu?

Sais-tu qu’on peut tirer profit de cette activité? Pour cela, il suffit d’accepter d’apposer des bannières et des encarts qui n’ont en général qu’un rapport très lointain voire improbable avec le sujet de la choucroute. Les plus lucratives sont celles qui sont placées en haut de page ou juste sous le titre (optimisé) d’un article, avant le premier paragraphe ou juste après. Confort de lecture, adieu.
Il faut que le contenu en vaille vraiment la peine pour que je m’attarde.

Tout ça pour te dire, qu’aujourd’hui je suis un peu nostalgique de ce temps où tout était fait pour la beauté du geste et du partage et pas seulement pour la gloire, le fric ou un narcissisme exacerbé.

Aujourd’hui Lost in London a 8 ans. Il fût successivement Lost in Vancouver, Lost in Yorkshire puis Lost in London.
Je tente de garder une ligne éditoriale pas trop éloignée d’un joyeux foutoir: découverte de Londres, recette du dimanche, devinette du mercredi, photos, chroniques de l’Eurostar, voyages, débusquer des guides de Londres, observations sociologiques sur les British, ode au métro Londonien… (dis tu te retrouves dans tout ce bazar?)
Je tente de m’organiser un peu mieux car le blog a dépassé l’âge de raison.

En finissant, je me rends compte que je te tiens le discours du vieux con: c’était mieux avant.
Ben oui c’était mieux avant. Mais on avance.
Et on essaye de le faire dignement.

PS: je souhaite féliciter Laurène qui a remporté mercredi soir les Golden Blog Awards dans la catégorie Voyage/Tourisme dans laquelle j’étais parmi les 10 finalistes avec Une Dinde à Londres et Voilà Londres. Laurène tient le blog Carnet d’Escapades qui me semble bien avoir mérité son trophée. C’est un blog intègre et sincère. Le partage d’expérience, tout simplement. Bien mérité, bravo. Pendant les GBA, tant de blogs à multiples contributeurs (l’un d’entre eux en avait même 40) ont gagné, si bien qu’on se demande si le concept du blog n’est pas un peu dévoyé.

37 réponses »

  1. Huit ans, bravo pour ton assiduité ! Je suis bien d’accord avec toi, il est facile de perdre son âme dans cet univers. J’apprécie quand tu racontes une expérience en demi-teinte, sincèrement, comme House of Wolf. C’est là qu’on voit que tu as gardé ton intégrité… Alors continue !

  2. Joyeux aniblog alors, 8longues années et toujours le même élan la même envie… J’aime votre blog j’aime découvrir votre Londres y retrouver celui que j’aime et rêver à d’autres promenades plus lointaines, j’adore votre recette du dimanche qui me fait saliver, vos chroniques de Eurostar ou vos guides de Londres … Vos photos et autres billets et oui je m’y retrouve parceque je vous le dis je trouve beaucoup de plaisir à vous lire… Alors que je délaisse désormais ceux qui ont perdu leur âme à force de courir âpres la gloire ( les sponsors à tout prix) pour mabonner à ceux que j’aime pour ne pas louper un billet et c’est le cas de votre blog… Très belle journée et bon week-end catherine

  3. Tu remercies les copines qui ont gagné, c’est très chaleureux de ta part et je te reconnais bien là. Juste un témoignage pour te dire que ton blog vaut complètement le détour aussi et qu’il est toujours très agréable à lire. Une bouffée d’air frais à chaque fois.
    Je comprends ce que tu veux dire sur l’univers des blogs, et j’aurais aussi pas mal de choses à dire… mais franchement, pour l’instant, je ne préfère pas de peur, de blesser des personnes sans le vouloir. J’ai peur d’être maladroite.
    De mon côté, je ne renie pas du tout le fait d’insérer de la publicité dans mon blog (car j’avoue que j’aurais bien besoin de beurre dans les épinards de la crise actuelle), mais j’essaie d’être aussi claire que je le peux, je ne veux pas tromper le lecteur qui s’arrêterait chez moi. Une pub est une pub, à vous de la regarder si vous le voulez, sinon, n’hésitez pas à la zapper. Le choix est là. (Au fait, tu vas rire… Côté bannières, elles m’ont rapporté de quoi me payer un carambar. Peut-être deux !)
    Bonne journée,
    De mon côté, je ne peux que recommander « Lost in London » !
    Nathalie, heureuse lectrice de ton blog.

  4. 8 ans, wahou…je te tire mon chapeau et souhaite un excellent anniversaire à Lost in London!! 🙂

    Merci beaucoup pour tes félicitations, c’est vraiment sympa de ta part! Et je te félicite à mon tour pour Lost in London, que j’aime beaucoup aussi! 🙂

    Je comprends ce que tu veux dire sur les blogs…Personnellement je suis toute nouvelle dans le monde des blogs, et découvre donc ce qu’il y a de génial…Et de détestable! Hier j’ai reçu un mail de quelq’un me proposant ses services pour écrire mes articles…Totalement absurde!

    A bientôt!

    Laurène, du blog Carnetdescapades.com

  5. Tout a fait d’accord avec toi !
    Il est loin le temps où l’on venait à des invitations pour le fun et qu’il n’y avait pas de petite gué-guerre des stats…
    En tout cas un GRAND merci pour ce fabuleux boulot, j’adore ce que tu fais, tu as un style qui me fais bien délirer !
    À très vite.

    • Merci à toi. Effectivement, l’air blasé de certains lorsqu’ils sont invités à des événements et qu’ils se précipitent sur le goodie bag pour voir ce qu’ils ont reçu et quand ils font une mine dépitée… j’adore!

  6. Félicitations pour les 8 ans de ton blog! Il est une source de fraîcheur au milieu des blogs-business. Merci d’être restée fidèle à ton idée de partage d’expériences « juste pour le plaisir ». C’est à chaque fois un bonheur de te lire (bon, le fait que tu vives à London y est un peu pour quelque chose hein, j’adore cette ville et on ‘voit’ que tu l’aimes aussi ;D). Take care!

  7. Hop, hop, pas de motif valable pour teinter ce billet de nostalgie!
    Très heureux anniversaire à toi, et à cet espace que tu as su préserver du mercantilisme, du ciblage marketing, du CPM, et toute cette sauce qui aurait pu prendre le pas sur ta liberté d’expression, ta fraîcheur de pensée et ta pétillance via le texte et l’image…
    Mais NON, tu restes comme ce petit village breton face à la Rome vorace : LIBRE !
    Je fais partie de ces humains très sensibles à cette notion de liberté, et lire ton blog a cette saveur, celle d’avoir l’impression d’être là, entre amis, juste bien, dans un cocon coloré avec une odeur de brownies, une envie de voyage, une humeur sarcastique, et d’échanger sans se sentir sponsorisés, pressés, obligés, formatés…
    Alors merci et longue vie à ton blog qui ne reflète que tes points de vue, et non ceux de fabricants de céréales fourrées ou de design suédois!

  8. Hi there 😉
    Ce billet est bien nostalgique et plein de vérités. Huit ans ! C est geant ! Bravo!
    En tout cas je me retrouve ds ton « bazar » organisé et je te lis chaque fois avec grand plaisir ! Continue d être toi , intègre et Bah, Ben tant pis pour les autres ! Je suis sure qu il y en aura d autres qui feront de la resistance ! Enfin je l espere !
    8 ans cool ! Presque l age de la moulinette, non ?

  9. Londres, c’est un vieux rêve, pas encore réalisé : je n’y suis jamais allée – j’ai étudié l,allemand en 1ère langue, l’espagnol en 2nde, le latin en 3ème et la grec en option. Chuis pas si vieille, mais j’avais des parents bizarres. Du coup, ça n’a pas loupé : je suis incapable de m’exprimer en anglais (pas plus qu’en saxon)et j’ai toujours rêvé de sillonner l’Empire ! Mon premier rêve, c’était le Canada, ça c’est bon, j’y suis. Me reste à arpenter New York et la côte est, et ensuite, enfin, je pourrai arpenter Londres quand je serai lasse des Amériques. Alors merci à toi de maintenir toujours bien vif mon goût de la découverte. Rédigé dans une langue précise, plaisante et mutine, ton blog est un rendez-vous de qualité que je savoure avec délectation. Et que je partage avec mon chéri & ma fille de 15 ans, londonophiles et bilingues. Bel anniversaire à toi et grand’merci !

  10. Bravo ! 8 ans, ça se fête 😉
    Suis complètement d’accord sur tout. J’ai démarré en fév 2005, on rigolait bien entre blogueurs… J’habitais en Polynésie jusqu’en 2009, et donc peu au courant des pratiques de la blogosphère… j’avais juste des potes avec qui on échangeait autour des idées de voyage…
    Depuis mon retour en métropole… suis complétement décalée, dans tous les sens du terme ! ce que je découvre petit à petit, la guerre des égos et tout et tout, ne me plait pas du tout.
    Et pourtant, il y a des blogs comme le tien qui me prouvent que la sincérité et l’authenticité peuvent continuer à faire de la résistance, et redonner sens au blogging… du coup, ça me donne envie de me motiver un peu plus à ré-écrire… Merci pour ça. ❤

  11. Bravo et joyeux anniversaire à ton blog ! Toujours aussi bien écrit, fin, malin, aussi au fait des nouvelles technologies, bref, bravo.
    Tout à fait d’accord avec tes réflexions sur l’univers de la blogosphère. Mais il y a encore de quoi continuer à se faire plaisir !

  12. 8 ans je suis impressionnée ! Tes textes et photos ont bien ta marque de fabrique reconnue parmi toutes les proses par ici (les blogs made in London). Un livre serait super avec toutes les anecdotes que tu as à raconter, tes rencontres, tes commentaires et les emails privés que tu reçois, agrémenté d’humour bien-sûr, et tes photos – dont je suis fan.
    Alors pour nous, blogueuses qui sommes à leurs premiers pas, une seule crainte, essayer de te ressembler ! Happy blog anniversary

  13. Joyeux anniversaire et mille mercis ! J’ai découvert votre blog quand je partais vivre à Londres pour quelques mois, il y a 3 ans, et je lis désormais la plupart de vos posts. Outre les bons plans, ce que j’aime c’est votre humour, vos clins d’oeil et anecdotes. Et surtout, la sincérité (on n’est pas des robots !) ! Longue vie à ce blog !

  14. Tu ne les fais pas, vraiment. Aussi frais et agreable qu’un nouveau né. Moi je t’ai découvert il y a 2 ans et demi et je suis completement conquise. 8 ans, bientot la crise d’ado, j’espere que tu ne nous en feras pas voir de toutes les couleurs :).
    Happy Birthday Petit Blog, wish you all the best xxxx

  15. Joyeux anniversaire, c’est toujours un plaisir, et d’ailleurs, quand on lit les commentaires des autres lectrices (où sont les hommes?), on voit bien qu’on n’est pas n’importe où, un bon groupe de personnes bien lettrées et bienveillantes dont le français est un délice à lire. Cela me change de certains blogs plus orienté ‘beauté’. A suivre. Bon weekend!

  16. Bon anniversaire ! Conserve ton intégrité et ton humour.
    Ton blog est un de mes préférés car justement il est un mélange de réflexions personnelles, de découvertes, de recettes (que je teste) et de très belles photos. Ne change rien !

  17. Purée, ça fait donc environ 8 ans qu’on se « connaît »?? Le temps passe vite. J’espère que tu continueras à nous donner de tes nouvelles à travers ce blog pendant encore longtemps. Et c’est marrant, je parlais justement moi aussi de popularité et de fric aujourd’hui sur mon blog. Les grands esprits se rencontrent 😉

  18. Joyeux annivblog ! 8 ans waouh ! je me souviens du 1er article que j’ai pu lire (celui du téléphone qui sonne la nuit). Pas le plus joyeux des articles mais les mots justes et la retenue m’ont « séduite ». Depuis je découvre Londres sous un autre jour et avec beaucoup d’humour. J’espère que, pour notre plaisir de lecteur, ton blog va continuer encore longtemps…

  19. J’adore ce joyeux foutoir! Ton blog est toujours agréable à lire, probablement pour toutes ces raisons que tu mentionnes. Joyeux 8e anniversaire!

  20. Bon anniversaire ! 8 ans en gardant sa sincérité, c’est bien 🙂
    J’ai découvert votre blog il y a peu de temps (je ne sais plus comment d’ailleurs !). Je n’ai pas de blog et me garderai bien d’en ouvrir un. Cependant, j’aime me ballader dans les divers univers des uns et des autres. Effectivement, je constate que certains blogs sont le reflet du monde actuel avec tout ce qu’il peut avoir d’antipathique… l’ego surdimentionné, le « moi je » des « créatifs » qui reproduisent ce qui a déjà été fait en se targant d’être copiés, trop de gens « in », un étalage de photos de famille bien comme il faut (des enfants « trop » extraordinaires « trop » beaux… « trop » tout quoi !!)… bref, l’avantage de la diversité est que l’on peut choisir ce qui nous plait et nous correspond… donc tout est bien qui finit bien !!
    Du coup, je vais m’inscrire illico à votre newsletter. J’aime votre simplicité… et vos recettes du dimanche en grosse gourmande que je suis.
    Cordialement,

  21. Bon anniversaire. Ma fille vivant à Cambridge depuis 5 ans et ayant épousé un Chef cuisinier anglais j’ai cherché des informations sur la cuisine anglaise et je suis arrivée sur votre blog. Depuis je découvre des recettes et je connais plus de choses sur Londres et les choses à voir que ma fille. Continuer comme cela, vous êtes une bulle de fraîcheur. Cordialement

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s