Voyages

Lost in Lisbon – Premières impressions

lost in lisbon lisbonne
Quelques jours au soleil une fois que l’automne est bien installé et que les jours commencent à décliner, c’est un luxe qui permet de mieux affronter l’obscurité et le froid qui s’annoncent.
L’année dernière avec les copains nous nous étions retrouvés à Oslo. C’était sympa et dépaysant, mais pas autant apprécié qu’une petite pause au soleil.
Cette année on s’est donc donné rendez-vous à Lisbonne.

En faisant mes recherches préalables à notre petite escapade lusitanienne, je me suis rendue compte que Lisbonne était super visitée par les blogueuses. En gros, si t’as un blog et que tu n’as pas visité Lisbonne, tu as raté ta vie de blogueuse!
L’avantage c’est que j’ai pu glaner sur les blog pas mal de renseignements en plus de ceux trouvés dans le guide.

Après quelques jours sous le soleil d’octobre de Lisbonne, voici quelques observations pratiques et impressions à propos de la capitale du Portugal.


lost in lisbon lisbonnes

Quel guide pour Lisbonne?
Nous avons utilisé Un Grand Week-End à Lisbonne. Parfait pour quelques jours: complet et clair. Excellent pour les choses à visiter. On aime un peu moins la section resto et hotels. Pour cela, j’ai préféré me fier aux suggestions et recherches sur internet.

Comment aller de l’aéroport au centre-ville?
Quand on arrive dans une ville que l’on ne connait pas, on hésite toujours entre les transports en commun et la solution taxi. Depuis juillet 2012 il est possible de rallier le centre-ville de Lisbonne en métro à partir de l’aéroport. Le métro est sûr et moderne. Tout est bien indiqué et il semble difficile de se perdre.
On peut aussi prendre le taxi: dans les guides on lit que le trajet peut varier entre 10 et 15 euros. Pour notre part nous avons payé €7.95 (trajet du retour). Trop pas cher!
Comme nous sommes arrivés assez tard dans la soirée, nous avons préféré la solution shuttle de l’hôtel. Quel plaisir d’avoir un charmant jeune-homme qui nous attend à l’aéroport avec mon nom écrit sur un ipad. Sur le trajet, il nous a parlé de Lisbonne et nous a donné quelques filons de locaux. A mon avis, la meilleure solution pour débarquer dans une ville inconnue.
Sinon, il y a aussi le bus n°91 qui vous mènera au centre-ville pour la modique somme de €3.50.

Quel hôtel?
Nous sommes restés au Tivoli Lisboa. Un hôtel central situé sur l’Avenida Liberdade (à deux pas du métro Avenida), avec une piscine et des grandes chambres, ce qui est quand même mieux quand on voyage avec des enfants. Je conseille les chambres «Collection» et en particulier la 611.

Quelle carte des transports?
Il y en a plusieurs, mais pour un séjour de 4 jours ou un week-end, je conseille la Viva Viagem, une carte rechargeable qui s’achète dans les distributeurs qui se trouvent dans les stations de métro. La carte est valable pour les bus, trams, le métro et même l’elevador Santa Justa.

lost in lisbon lisbonne

Les prises électriques sont les mêmes qu’en France.

lost in lisbon lisbonne
On marche beaucoup à Lisbonne, les rues sont escarpées… on oublie les stilettos.

Des hommes tentent de vous vendre des lunettes de soleil tout en gardant un oeil baladeur sur votre sac à main. Méfiance.

Le soir les vendeurs de marrons chauds prennent place sur les grandes avenues. On aime cette bonne odeur qui se diffusent au passage.

Le nombre de touristes français, c’était incrédibeule!

lost in lisbon lisbonnelost in lisbon lisbonnelost in lisbon lisbonne

Lisbonne est une destination de choix pour les amateurs de street art. Fresques, clins d’oeil, yarn bombing un peu partout.

Lost in lisbon lisbonnes

On aime les petits pavés inégaux des trottoirs. L’un des nombreux charmes de la ville.

lost in lisbon lisbonnes

Les Lisboètes semblent être de fins gourmands: il y a beaucoup de pâtisseries dans la ville.

lost in lisbon lisbonnes

Les azulejos, ces carrelages qui recouvrent les façades des maisons et des immeubles sont un régal pour les yeux.

On aime cette tradition dans les restaurants: dès que vous êtes assis, on vous apporte des petites choses à grignoter: fromage, calamars, crudités, charcuterie… Cela met en appétit.

Bacalhau: la morue séchée. On ne fait pas plus typique. Tu le crois si je te dis qu’on n’a même pas goûté? Il va falloir y retourner.

lost in lisbon lisbonne

Les miradouros sont belvédères, postes d’observation dominant la ville. Ils sont souvent situés à proximité d’une jolie place ombragée où se trouve un café.

lost in lisbon lisbonne

The découverte du séjour: la Ginja (ou Ginjinha), une liqueur à base de griottes. Trop trop bon. On la sert dans des minuscules petits bars dans le centre de Lisbonne, de quelques mètres carrés seulement, où l’on ne sert que cette boisson. A découvrir ab-so-lu-ment. T’inquiète tu pourras acheter une deux bouteilles à l’aéroport pour rapporter dans ton chez toi.

Nous y étions fin octobre: il faisait super bon dans la journée, mais un peu frais le soir. En journée la Moulinette et ses copines étaient en short et en tee-shirt. On a même fait un après-midi à la plage.

à suivre, la suite du carnet de voyage

12 réponses »

  1. Aaaaaaaaaaargh,j’adooooooooooore Lisbonne (je suis d’origine portugaise). As-tu goute aux Pasteis de Belem et es-tu allee a Belem? Au Castelo Sao Jorge? Quant au bacalhau, c’est un « acquired taste » donc comprends que certain(e)s puissent ne pas apprecier.

    • Oui bien sur que je suis allée à Belém… on a passé un super moment là-bas et on a dégusté les fameuses Pasteis (cf mon deuxième billet sur Lisbonne). On a même poussé jusqu’à Cascais. Vu aussi le Castelo Sao Jorge. Par contre, je n’ai pas goûté le bacalhau… il faudra donc y retourner 😉

  2. Merci pour ton premier billet, j’aimerais beaucoup y retourner, notre séjour avait été vraiment trop court … C’est une destination facilement accessible depuis Lyon, contrairement à la Scandinavie hélas 😦 (et moi je n’aime pas les pasteis de nata … désolée ! Par contre la morue …

  3. Très sympa ce récit de week-end ; ça donne bien envie. C’est super les vignettes que tu as rajoutées pour accéder aux billets sur tes différents voyages, je n’avais pas remarqué !

  4. Ton petit reportage me donne tout simplement envie d’y retourner.
    Pour tout ce qui est dit plus haut et aussi le chocolat chaud et épais qui
    réconforte quand les soirées sont fraîches … Et les Portuguais sont
    tellement chaleureux.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s