Londres

The Saturday shot #137 – Prefabs

prefabs uk
The Excalibur Prefabs Estate, Catford – © Elisabeth Blanchet

Prefabs – Palaces for the people
Connaissez-vous les «prefabs»? Une autre facette du Royaume-Uni

Après quatre années de Blitz, la Grande-Bretagne souffre en 1945 d’une crise du logement sans précédent. Où loger les soldats qui rentraient de la guerre et leurs familles ? Face à l’urgence de la situation, Churchill et son ministre du logement optent pour la solution temporaire des préfabriqués. Assemblées en moins de trois jours, 156 000 petites maisons préfabriquées sont érigées un peu partout au Royaume-Uni, principalement dans les quartiers populaires des villes les plus bombardées.

Supposées ne durer que dix ans, plusieurs centaines d’entre elles sont encore debout, habitées et choyées, près de soixante-dix années plus tard. Certains les ont même achetées et y vivent depuis leur assemblage en 1946 par des prisonniers de guerre italiens et allemands !

Pourtant, la plupart de ces préfabriqués sont voués à disparaître dans les années à venir car ils ont fait leur temps et ne répondent plus à certaines normes de sécurité et de confort actuelles. Surtout, les autorités locales propriétaires des terrains, sont avides de les récupérer pour développer des projets de logements plus lucratifs.

Fascinée par ces petites maisons préfabriquées d’après-guerre, par l’esprit de communauté et l’histoire sociale et architecturale qu’elles véhiculent, et par le fait que 70 ans après leur construction, leurs habitants se battent pour les préserver, Elisabeth Blanchet les photographie, les filme et recueille les histoires de leurs habitants depuis 2001. A travers les rencontres et les histoires des gens, elle essaye de répondre à la question : “Pourquoi les préfabriqués sont-ils tant aimés ?”

L’été dernier, en commençant par le lotissement de Catford, The Excalibur Estate, dans le sud de Londres – le plus grand du Royaume-Uni -, et parce que les autorités locales de Lewisham vont entamer sa démolition début 2013, Elisabeth a entamé un projet de documentaire : The Prefab Tour of the UK. En se basant sur ses archives et sur celles que les habitants de préfabriqués lui laissent utiliser, d’un lotissement à l’autre, elle recueille les histoires des derniers habitants de préfabriqués d’après-guerre du Royaume-Uni.

Eisabeth Blanchet compte également, lors de son “Prefab tour”, se pencher sur les notions de logements temporaires et de préfabriqués aujourd’hui. Quels sont-ils ? Où sont-ils et quels sont leurs habitants ? Retrouve-t-on dans les préfabriqués d’aujourd’hui un esprit de communauté ?

Catégories :Londres

Tagué:, ,

4 réponses »

  1. Merci pour cet article, mon train passe par Catford mais je n’y suis jamais descendue, juste passé aussi en voiture. Très intéressant. Je crois qu’il en reste aussi à Boulogne S/Mer, qui a eu des quartiers détruits.

  2. tu sais qu’à Ploemeur, il reste une préfabriquée comme celle que tu présentes ici qui date du lendemain de la guerre, et qui était encore habitée il y a quelque temps? je pense qu’aujourd’hui elle est vide, mais encore debout!
    bonne journée!
    Catherine de Guidel

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s