Londres

Netil House rooftop et the Waldorf Project

netil house
Je vais te raconter comment j’ai découvert totalement par hasard ce merveilleux rooftop. Déjà ce n’est pas la porte à côté. Enfin la porte à côté de chez moi… Bethnal Green quand même. Pourtant c’est un quartier qui mériterait un peu plus mon attention car on sent qu’il s’y passe des choses. Des choses créatives et intéressantes.
Ce qui m’a fait bouger à Bethnal Green en ce samedi après-midi baigné du soleil d’automne, c’est une invitation presse à découvrir The Waldorf Project.


waldorf project

Comment te raconter le Waldorf project? Me voilà bien embêtée car je ne suis pas certaine de pouvoir décrire l’OVNI. D’après Sean Rogg son créateur, il s’agit d’une première mondiale. Je veux bien le croire. Ecoute donc: «Global premiere of genre-defying, pan-cultural production – fusing theatrical performance, visual arts, contemporary choreography & staging with haute cusine & finest rare wine». Impressionnant, n’est-ce pas.

L’événement a commencé hier soir. Samedi dernier, le projet était présenté à quelques journalistes et blogueurs. C’est à la Netil house que nous avions rendez-vous, au rez-de-chaussée. Il faut avoir un sacré flair ou bien un don de médium pour trouver l’endroit exact dans le bâtiment car la signalétique ne semble pas être la priorité de ce lieu artistique. J’ai toujours su que j’avais quelques dons particuliers (télépathie, voyance, magnétisme, retour de l’être aimé…). Miraculeusement, après avoir gravi les 5 ou 6 étages jusqu’au rooftop (on en reparle plus tard) puis avoir redescendu les mêmes 5 ou 6 étages et fait le tour de l’immeuble, nous avons trouvé. Avec Emilie, on pense ouvrir une agence de détectives dans les mois qui viennent.

Bref, on trouve.

L’événement se déroule donc au rez-de-chaussée du bâtiment (entrée sur le côté droit, ça peut toujours servir). Rencontre avec la PR et Sean Rogg. On nous demande de faire appel à notre imagination car en fait on ne va voir qu’une partie du Waldorf project… le secret, tu comprends. En effet, la salle est vide, à part quelques installations et 3 tables pouvant accueillir deux personnes chacune. Les tables ont été enduites d’une résine blanche le matin même ou la veille. Effectivement, l’odeur forte prend à la gorge et c’est la première sensation que l’on a en entrant dans cette immense salle.
Le Waldorf project est un événement artistique qui est censé mettre tous les sens en éveil. En arrivant, des danseurs t’apportent un objet qui est supposé te permettre de reconnaitre la table où tu seras installé pendant la soirée. Par exemple deux journalistes ont reçu une aiguille. Sur les tables il y avait l’objet associé. Une table avait une racine de gingembre, une autre un ballon et la troisième des brins de lavande. A ton avis, tu vas où avec ton aiguille? Mais oui, sur la table avec le ballon. Avec l’aiguille tu vas pouvoir crever le ballon. Nous avions un bonbon au gingembre et les autres avait de l’essence de lavande. Bon là c’était facile, nous n’étions que 6. Le jour de l’événement, ils sont 40 les guests. Ca risque d’être un peu plus compliqué question logistique. Ce que je ne t’ai pas dit, c’est que l’exercice de style se passe dans la pénombre.

Nous nous installons donc à la table du ginger. Encore une fois Sean nous demande d’avoir de l’indulgence car les danseurs ne sont pas encore au point et les répétitions ne sont pas vraiment terminées. D’autre part le son et la lumière ne sont pas encore installés. Il faut donc pas mal d’imagination pour visualiser le résultat final. Les danseurs en sportwear font leur petite routine. Ah oui, les costumes non plus ne sont pas prêts. Bon c’est pas grave, j’en ai moi de l’imagination.
Parmi les 6 plats qui sont servis pendant l’événement, nous avons le droit au dessert. Ah oui, la cuisine n’est pas installée non plus. Cela coûte trop cher d’installer et de faire marcher une cuisine pour un petit événement de presse. Je suis bien d’accord, c’est des frais tout ça. Mais en même temps, on est un peu là pour visualiser le truc, non?
C’est pas grave, j’ai de l’imagination. Je peux même en prêter.

Avant d’apporter le dessert, on nous apporte un verre de vin. Du Pinot Noir 1997 du vignoble Sanford and Benedict en Californie. Une des meilleures années, parait-il. Sean Rogg parle du vin avec passion. Les mots qu’il utilise sont: rare, cher, introuvable. Pas grand chose sur l’arôme et la sensation en bouche. Et puis cela ne semble pas le chiffonner de servir ce vin si rare dans un verre constellé de traces de doigts avec un petit résidu de bouchon qui flotte joyeusement à la surface. Ca encore, ça va, je peux faire abstraction, j’ai de l’imagination, vois-tu. Par contre, servir ce vin avec cette odeur de résine bien prégnante et pas encore sèche – il faut deux mains pour décoller le verre à chaque fois. Ca tu vois, c’est un crime contre le vin (non, je n’ai pas peur des mots).
Malgré tout ces obstacles, on est d’accord pour dire qu’il s’agit d’un vin très agréable à boire et probablement de qualité.

Arrive le dessert. Apporté par les danseurs dans une chorégraphie moderne. Je ne m’y connais pas beaucoup en chorégraphie. Je ne m’étendrai pas sur le sujet.

waldorf project

Polka dots style! Qu’est-ce? Alors, Emilie et moi avons reconnu de la compote de poire, du yaourt glacé, de la confiture de lait.
Alors bien entendu, il s’agit du sixième plat de la soirée, alors tu n’es pas censé avoir super faim. Imaginons donc. C’est joli, ce n’est pas mauvais, mais franchement, cela n’a pas mis mes papilles en émoi.

La représentation est terminée, on rallume la lumière.
Sean nous invite à découvrir un autre vin rare, l’une des dernières bouteilles ever. Après celle-ci et celles qui seront servies au cours des 5 soirées il n’y aura plus de Chardonnay 1994 de Sanford and Benedict. Gone, all gone! J’ai envie de lui dire «euh t’es sur Sean, tu n’as pas envie de la garder pour une occasion un peu plus, disons, chère à ton cœur – un anniversaire de l’être aimé, une soirée entre amis, une bar mitzvah?». Il insiste. Prêt à me servir dans le même verre que mon Pinot à peine terminé (un amoureux du vin, je te dis) je crie «halte-là, où peut-on rincer les verres?». J’ai créé une secte: tout le monde veut rincer son verre. On me suit dans les toilettes sans lumière de ce centre culturel. J’ai l’âme d’un gourou d’un coup.

Le (feu) Chardonnay 1994 de Sanford and Benedict est plutôt étonnant. Un arôme de beurre en bouche. J’aime beaucoup ce vin et pourtant, je ne suis pas Chardonnay moi Madame!

Pourquoi cette appellation Waldorf Project? Sean Rogg souhaite garder le secret.

Ca fait beaucoup de secrets quand même.

The Waldorf Project a lieu du 10 au 14 octobre. Il y 40 places par soir.
Le prix initial était de £210 par personne. Lundi, il a été réduit à £120
Netil House – 1 Westgate Street – London – E8 3RP

netil house rooftop

Après cette démonstration nous sommes montées sur le toit de la Netil House. Et là les copains, c’était une chouette découverte. Un endroit qui vaut vraiment le détour. N’ayons pas peur des mots, c’est déjà l’un de mes endroits préférés à Londres. Evidemment, toutes les conditions étaient réunies pour adorer l’endroit et particulièrement un superbe coucher de soleil.

netil house rooftopnetil house london rooftopnetil house rooftopnetil house london

Un coca et des spicy chips (le dessert m’avait mis en appétit) et on refait le monde en regardant les toits de Londres. Très chouette atmosphère et bonne musique.
Le rooftop accueille un marché (pas encore testé) le samedi de 11h à 18h et le dimanche de 11h à 16h.

netil house london
netil house rooftopnetil house rooftop

Probably the coolest rooftop in London.

Netil House rooftop
1 Westgate Street
London – E8 3RP
Tube Bethnal Green

Catégories :Londres

Tagué:, , ,

13 réponses »

  1. Ah ah en effet, ça me semble bien obscur … cet évènement artistique… Par contre la terrasse, avec le beau coucher de soleil qui va avec, ça a l’air topissime, merci pour l’adresse !

  2. J’étais au courant du projet, surtout pour la partie « Marché sur le toit », mais je ne savais pas qu’il fallait jouer à un jeu de piste pour trouver l’endroit…. On peut postuler pour avoir un stand semi-permanent sur place : il faut construire une structure sympa qui attire du monde. Je m’étais dit que je pourrais peut être essayer de proposer un projet. Tu penses que le lieu a vraiment un potentiel « foodie » ou alors c’est trop hipster?

    • Je tiens à préciser que le Waldorf Project et le rooftop n’ont rien à voir.
      Le rooftop est facile à trouver: c’est sur le toit!
      Aucune idée pour le potentiel foodie. Il faudrait aller faire un tour au marché pour voir l’ambiance.

  3. Heureusement qu’ils n’ont pas gardé le vin pour la vrai soirée. Je ne suis pas certaine, même avec beaucoup d’imagination, que transformer de l’eau en vin soit possible…

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s