Humeur

Jeux Olympiques de Londres: la positive attitude

london tube 2012
Ca y est les gars on y est presque! On approche du bol de sangria. C’est pas le moment de flancher. Certains ont déjà abandonné. Ils ont quitté Londres, comme les rats quittent le navire. Minables.
Franchement je ne vois pas l’intérêt de quitter Londres maintenant. Faut vraiment être nounouille, après tous ces longs mois de préparation et d’expectative. C’est comme si tu étais invité au mariage de tes meilleurs potes et que tu partais avant la pièce montée. Quelle drôle d’idée.

Franchement, on n’est pas bien à Londres avec tous ces athlètes et ces touristes du monde entier. Tous ensemble dans le métro, à faire un petit collé-serré. A toute heure. Oui, car l’heure de pointe n’existe plus depuis quelques jours. Bannie, rayée du vocabulaire. En fait, désormais l’heure de pointe c’est toute la journée et même le soir. Du soir au matin (ou bien l’inverse), on partage nos wagons avec vous aimables visiteurs. On est comme ça nous les Londoniens.
Transport for London fait son maximum pour nous disperser et nous séparer en prévoyant des plan B ou bien carrément en nous invitant à rester chez nous pour travailler. Mais nous on préfère rester groupé avec toi touriste et athlète de passage. Pas question de nous séparer. Ensemble, c’est tout (ça ne serait pas le titre un bouquin ça?).
Et puis travailler de la maison c’est bien gentil mais c’est pas très égalitaire. C’est pas tout le monde qui peut se le permettre tu vois. Prenons à tout hasard le cas du gardien de musée. Tu imagines le gardien de musée qui travaillerait de chez lui? On me dit qu’on peut tout faire par skype maintenant. Soit. Mais quand même.

Pour les frileux du collé-serré, Transport for London suggère un tas de petit conseils ou d’alternatives.

1 – Leave at a different time
Plutôt que de quitter la maison à 8h comme tu fais d’habitude, pourquoi ne pas partir vers 6h à la fraîche? Et le soir au lieu de rentrer bêtement avec le troupeau, reste donc prendre un verre ou deux avec tes collègues. Il sera bien temps de rentrer… ou pas.

2 – Try changing your route
Si tu suis les conseils de TFL tu peux accéder à la carte des transports avec les stations de métro qui seront particulièrement «busy» en fonction des épreuves des jeux olympiques. Ainsi, tu peux prévoir ton itinéraire en fonction des «hotspots» (comme ils disent). J’ai cliqué sur la carte en question et j’ai appuyé sur play. C’est plein de points rouges et orange qui clignotent. C’est joli, on dirait la maison de mon ancienne voisine à Noël. J’ai appuyé sur play de nouveau et je me suis mise à chanter «Jingle bells jingle bells, jingle all the way». C’était gai.

3 – Consider reducing your travel
Is flexible working an option for you?
A moins d’être gardien de musée, boulanger, ou encore médecin, je vois pas pourquoi on râlerait à l’idée de rester chez soi, au frais. Faudrait vraiment avoir l’esprit particulièrement mal tourné. Ou alors être un adepte patenté du collé-serré en milieu urbain.

4 – Walking may be quicker
Il est possible qu’une petite marche à pied pour aller au boulot soit bénéfique: ta condition physique te dira merci et il est probable que ce soit plus rapide qu’en métro ou en bus. Je reste quand même sceptique sur un trajet Wimbledon – Withechapel. Mais en se levant tôt, on peut faire des miracles.

games lane5 – Cycling may be an option
Pour les kamikazes qui tiennent absolument à se rendre sur leur lieu de travail (bande de maboules) et pour les feignasse de la marche à pieds il y a toujours la solution du vélo. Il faudra cependant veiller à ne pas mordre sur les Games Lanes (portions de routes réservées aux VIP) sous peine de recevoir une amende de £130.

Tout ça ce n’est pas la mer à boire. Si on te demande de changer tes habitudes, c’est pour ton bien. Epicétou.

Adoptons l’attitude des Londoniens qui consiste à dire «let’s get on with it» que l’on pourrait librement traduire par «vivement qu’on en termine»!

27 réponses »

  1. Tu vas choisir quelle option, toi? J’étais à Salt Lake City lors des jeux Olympiques de 2002, et franchenent, les deux ans de préparations aux jeux ont été de très loin plus pénibles que les deux semaines des jeux eux-mêmes! Courage 🙂

  2. Courage ! A Bruxelles, on a les Sommets Européens, et des petites rues tout à fait banales et bien pratiques pour aller de ma maison à mon travail qui une fois par mois environ (ou plus selon l’état de l’euro) se retrouvent barrées-ici-on-rigole-pas.
    Je me réjouis de voir tes clichés de « tes » jeux olympiques.

  3. Je confirme a n’importe quelle heure de la journee….a 14h les couloirs etaient tellement embouteilles a Oxford circus…… je crois que je deviens claustro!! mais gardons le sourire!! encore qq semaines!

  4. Les JO doivent en effet pas mal chambouler la vie des Londoniens, ça ne doit pas être évident dans une ville déjà bondée comme Londres…

  5. Keep calm and carry on …. Ya plus que çà à faire! En espérant que les athlètes anglais cartonnent côté médailles pour que la bonne humeur perdure un peu après les JO.

  6. J’ai vécu plusieurs fois dans des villes pendant les jeux et franchement c’est un moment unique ! Profitez du meilleur le reste vous l’oublierez bien vite 🙂 J’ai adoré ce billet qui m’a fait beaucoup rire !

  7. Le tube est en effet plein de touristes en mal de sport. Comment les reconnaitre? Ils sont soit trop habilles ou pas assez. Bref, le chic anglais c’est un art… mais pas une discipline olympique.

  8. Billet très drôle une fois de plus!
    Je sens d’ici la ferveur-moiteur qui règne dans ton London chéri!
    Moi qui ne suis pas une adepte du sport, je compte sur toi pour me tenir au courant des infos JO !

  9. Trop dégoutée que ce ne soit pas à Paris (j’étais sur la place de Grève lorsque le résultat est tombé en 2004), j’ai pris des billets pour Londres (bon faut dire que j’ai une bandes d’amis férus de sport donc j’ai un peu suivi le mouvement). Mais plus ça approche (on débarque de mercredi à dimanche), plus je me dis que 5 jours c’est peut-être un peu beaucoup, surtout si on ne peut pas faire un pas dans les rues…

    En tout cas chouette billet ! (comme d’hab, j’ai envie de rajouter)

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s