Food

Gooseberry et mascarpone – la recette du dimanche

gooseberry
Good news les copains, on est encore en «gooseberry season». Ce matin j’ai trouvé des groseilles à maquereau rouges chez mon marchand de 4 saisons . Elles sont un peu plus tendres que les vertes, mais semblent avoir le même goût acidulé que j’adore.
La saison des groseilles à maquereau est tellement courte, il faut vraiment en profiter.
J’ai trouvé une recette toute simple dans the Kitchen Diaries de Nigel Slater. Une de ces recettes qui fait tout de suite penser que «less is more».

red goosberry

ingrédients
 500g de groseilles à maquereau (rouges ou vertes)
 sucre
 pour la crème mascarpone
 2 oeufs
 2 cuil. à s. de sucre en poudre
 250g de mascarpone
 quelques gouttes d’extrait de vanille

Laver et équeuter les groseilles. C’est un tout petit peu fastidieux, mais bien plus sympathique si on se met dans le jardin.
Mettre les groseilles dans une casserole inoxydable (l’aluminium a tendance à «tâcher» le fruit). Saupoudrer d’un peu de sucre en poudre (2 cuillères à soupe environ) et ajouter une cuillère à soupe d’eau.
Faire cuire à feu doux pendant 10 minutes environ, jusqu’à ce que le sucre soit entièrement dissout et que les groseilles soient presque éclatées.

Pour faire la crème mascarpone
Séparer les jaunes des blancs. Mettre les jaunes dans un bol avec le sucre et battre jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Ajouter le mascarpone et mélanger jusqu’à obtenir une crème bien homogène (couleur crème anglaise). Ajouter l’extrait de vanille. Deux gouttes suffisent (pas nécessaire que la vanille prédomine).

Battre les blancs en neige ferme. Puis les intégrer à la crème mascarpone délicatement. Couvrir le bol de film étirable et mettre au frigo pour une bonne trentaine de minutes.

Pour servir
Mettre les groseilles et leur jus dans des bols ou ramequins et ajouter une généreuse cuillère de crème mascarpone sur le dessus.

gooseberry and mascarpone

So simple, so good

Une recette à faire et à refaire trouvée dans l’excellent The Kitchen Diaries – Nigel Slater (mon livre de chevet)

D’autres recettes avec des gooseberries
  Gooseberry Victoria sponge
  Goosebery, elderflower and vanilla fool

13 réponses »

  1. Dieu du ciel! Demain j achete les ingrédients et je m y mets j espère bien épater le chéri et Sandora! Merci pour la recette …

  2. Je n’ai jamais eu l’occasion d’en goûter, ni même d’en croiser mais ton association à l’air délicieuse. J’en profite car je lis régulièrement ton blog sans laisser de commentaire, mais je l’aime beaucoup.

  3. et quand les groseilles à maquereau sont introuvables sur mon île, je peux les remplacer par quoi? j’ai pensé des fraises mais ça donnera pas la meme chose. et si je prends des groseilles en conserve c’est bon?
    ah les iles tropicales, y a du bon et du moins bon. bisous

    • Il faudrait que tu trouves un fruit à saveur acidulée. Je ne connais pas très bien la flore de Tahiti moi! Ah la la, si la téléportation existait, j’irais bien prendre un petit cocktail avec toi!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s