Humeur

Assurance privée (de tout)


Là où je te raconte les joies du système de santé en Angleterre. NHS, privé et réjouissances diverses

Le truc avec l’Angleterre c’est que c’est différent vois-tu. Il y a un tas de trucs un peu tirés par les cheveux mais tu t’y fais petit à petit et avec le temps tu te dis que finalement c’est quand même logique et plus agréable: l’uniforme des écoliers, les transports, la courtoisie au quotidien, le service dans les restaurants…
Pour certaines choses, c’est plus compliqué et rares sont ceux qui pourront s’y faire: la Marmite par exemple, la pluie ou bien encore le NHS.
Pour le NHS je gère et d’ailleurs je suis souvent bien la seule à défendre le service public de santé anglais parmi mes compatriotes. Bien sur le système a ses défauts, mais si on sait bien s’en servir on ne s’en sort pas trop mal. Bien sur il est loin d’égaler le système de santé canadien qui selon moi est le système idéal.

Souvent on se sent obligé de souscrire une assurance de santé privée lorsqu’on habite en Angleterre. On se dit qu’on aura peut-être des petits avantages sur le service public comme voir un spécialiste plus facilement ou plus rapidement, ou bien obtenir une chambre privée dans une maternité, ou bien encore se voir rembourser des examens ou des tests qui ne sont pas proposés par le NHS… Bref, on se sent rassuré alors on souscrit. Et puis on oubli. Le temps passe et un jour un petit souci et on se dit qu’il faudrait peut-être penser à voir un spécialiste.

Le chemin de croix commence.

Prendre un rendez-vous chez le GP (le gipi)
Petit conseil pour les nouveaux arrivants, il est nécessaire de s’inscrire au cabinet médical de votre quartier dans les jours qui suivent votre installation. Ca facilite les choses pour avoir un rendez-vous chez le docteur.
Mon Gipi se trouve au coin de ma rue. Pour prendre rendez-vous, c’est théoriquement facile: il suffit que je pousse la porte. Même pas en fait puisque ce sont des portes automatiques. Le problème c’est qu’en passant les portes automatiques, tu passes dans une autre dimension. Te voici dans le monde dirigé par des secrétaires au look improbable et qui semblent tout droit sorties d’un stage de formation auprès des services de La Poste (France). Elles t’accordent les rendez-vous comme s’il s’agissait d’une audience papale. J’arrive un vendredi matin et le premier rendez-vous qu’on m’offre (oui, c’est un cadeau qu’on te fait) est pour le vendredi suivant et à 10h10. Genre, tu dois prendre une demi journée de congé pour happer ce rendez-vous au vol! Et ouf j’ai de la chance ce n’est pas une urgence, je ne suis pas en train de me vider de mon sang dans le hall.
On peut dire allègrement qu’on n’a pas le choix dans la date. N’ayons pas peur des mots amis de la contrepèterie.

Le rendez-vous avec le GP
Le vendredi suivant donc. Passées les portes automatiques je vais rapidement annoncer mon arrivé à l’accueil. Accueil est un bien grand mot pour cette bande de décérébrés. Il est franchement bizarre mon cabinet médical: so not british. Pour peu, je me croirais de l’autre côté de la Manche.
Je monte au premier étage pour la salle d’attente. Après les 30 minutes conventionnelles d’attente, j’entends mon nom. Je vais enfin voir le docteur.
En fait je veux juste une lettre de référence pour pouvoir prendre rendez-vous avec un spécialiste.
Par la même occasion je lui demande de m’expliquer NHS vs privé pour les spécialistes.
Je ne vais pas t’expliquer tout dans les détails (tu risquerais de décéder d’ennui). La différence principale c’est que ça prend plus de temps pour voir un spécialiste NHS que dans le privé, en moyenne 6 semaines.
Je lui dis que j’opte pour le privé car je souscris à une assurance privée. Dans ce cas là pas de souci me dit-elle, mais vérifiez bien que le médecin que vous choisissez est bien affilié avec votre assurance.
Je lui demande si elle peut me conseiller un spécialiste de la spécialité. Elle me répond qu’éthiquement elle ne peut pas le faire.
Soit, mais moi je fais comment? Je regarde dans les page jaunes à S comme spécialiste? Je fais des recherches sur internet pour vérifier la réputation des médecins potentiels? Je tire au sort les yeux fermés en jetant la pointe de mon crayon sur la page?
Je me trouve légèrement désemparée devant ce système que je ne connais pas et qui ne semble pas briller par sa limpidité.

Puis j’entends: «Don’t worry, you’ll need to contact your private insurance to check if they will allow you to see a specialist for this»
Hein quoi «allow»? Comment c’est pas automatique?
C’est là que j’ai commencé à réaliser que j’étais au pied d’une montagne et que le moindre petit bobo pouvait prendre des proportions énormes à cause du stress causé par ce système complètement Kafkaïen.
Quand j’ai tenté d’expliquer «kafkaïen» à mon mari dans un anglais à peine compréhensible vu mon trouble il n’a pas semblé saisir. Va donc traduire «Kafkaïen» à quelqu’un qui n’a pas lu Kafka.

Par peur de devenir trop émotive au téléphone, voire violente, je laisse le mari prendre contact avec ladite assurance dont je tairais de nom dans un premier temps. Je te passe tous les tracas administratifs et les justificatifs à fournir. Pourtant nous sommes membres du club depuis plus de 3 ans. On nous a quand même demandé de faxer la lettre de référence du gipi pour une analyse plus poussée afin de voir si j’allais obtenir le sésame d’une consultation chez le spécialiste.
Deux choses:
Un, non madame nous n’avons pas de fax personnel à la maison;
Deux, on utilise encore des faxes?
Finalement, on a pu scanner la fameuse lettre et l’envoyer sur le site de la compagnie d’assurance santé.
On nous a garanti une réponse dans les 48h.

48h plus tard en effet, je reçois un message de la compagnie d’assurance santé. J’ouvre le message avec l’appréhension d’un étudiant qui va prendre connaissance du résultat de ses examens de fin d’année.

A la troisième ligne il y avait écrit: «unfortunately this would not be covered under the terms of your policy as this is classed as preventative treatment»

Colère, Kafka, haine…

La prévention… hum

N f – (bas latin praeventio, -onis) Attitude ou ensemble de mesures à prendre pour éviter qu’une situation ne se dégrade, ou qu’un accident, une épidémie ou une maladie ne survienne. Concept totalement étranger pour le système médical britannique.

Je suis colère.

Je vérifie auprès dans mes dossiers la somme mensuelle que nous versons à ces escrocs cette compagnie d’assurance. Je tombe des nues: £250. Oui par mois. Par mois?! Par MOIS!

Je suis très colère.

Nous allons former ce qui s’appelle une «formal complaint» et puis moi de mon côté je vais me débrouiller pour voir un médecin d’une manière ou d’une autre.

Dites, c’est cher la mutuelle des Français de l’étranger?

23 réponses »

  1. Tant de nous doivent se reconnaitre dans ce recit. Une solution est de ne jamais avoir de bobos, ou de n’en rien faire voir. Stiff upper lip!
    Ou de s’evader a pied par la Chine (ca c’est juste pour les amis de la contrepetrie…oh qu’elle est crue celle-la!).

  2. Voila qui a visiblement entame ta confiance dans le systeme anglais, et a juste titre ! Si meme a 250 livres par mois, pas moyen de voir un specialiste, ou va-t-on (et surtout, ou va ton argent ?) ?
    En revanche, pour le GP, je trouve l’acces aux soins inegal : dans mon cabinet actuel, on a toujours un RDV dans la journee et les medecins sont extremement aimables et ponctuels… comme quoi, je crois que l’inegalite est le maitre mot, dans ce domaine comme dans d’autres en Angleterre.

  3. Je rencontre le même genre de souci en ce moment. Comment bien choisir son assurance privée? Est ce que c’est vraiment nécessaire?
    Parce que çà représente une somme d’argent considérable quand même!
    Le système de santé français était la seule chose qui m’attachait encore à la France. Maintenant que je veux couper le cordon (ou plutôt le filet de sécurité), je ne sais pas quoi choisir.
    En France je payais une trentaine d’euros par mois (vraiment rien du tout!) et j’étais très bien couverte, même au niveau lunettes et dents.
    Mais ici, çà va représenter un budget de £150/mois et l’assurance ressemble plus à une assurance auto qu’à une mutuelle santé (système de franchise, prise en charge refusée pour les maladies déjà déclarées type asthme, etc).
    😦

  4. oh dear; pour bien moins que ça tu vas voir un spécialiste frenchie au medicare. Et même, pour moins cher aussi tu prends l’eurostar et tu consultes à paris. Putain par mois…

  5. Je comprends ta colère. En revanche, nous utilisons la privée en permanence pour nous 5 et nous n’avons jamais eu de problème.
    Ton Gp doit te donner des Docteurs de ref. C’est son job et une lettre de ref. que tu donneras à ton spécialiste. Ensuite, tu appelles ton assurance (número tres accessible) et tu leur décris en 3 phrases ton problème qui ne doit pas être un pb qui date depuis longtemps (un genou déjà opéré, un pb récurrent… ) et ils te donneront un numéro de dossier . En général tu es couverte pour le 1 er rdv les analyses qui vont s’ensuivre et le rdv suivant pour commenter les résultats. Et c’est a partir du 3 eme rdv que tu devras les rappeler pour la suite à couvrir. Et selon sa couverture, nous n’avançons pas l’argent. Super en fait !
    Bonne chance . Roselyne

  6. CFE, c’est environ 500 euros par trimestre si je ne me trompe pas ( c’est par rapport à ton age et le nombre de personnes couvertes), mais tu as un periode de carence.
    Sinon tu as medicare ( svt la spécialité que tu veux), ou alors tu consultes « en urgence » un médecin en France et te fais rembourser pas la sécu anglaise ( je n’ai pas encore essayé alors je ne suis pas sure sure de comment ça marche)

  7. Très très intéressant. Voilà la raison pour laquelle je n’ai pas d’assurance privée depuis 15 ans à Londres. Il y a environ 10 ans, je n’oublierai jamais l’une de mes clientes anglaises outrée me disant ‘cela fait des années qu’on les paie tous les mois et on me dit que je ne suis pas assurée pour X!!’ Elle était verte. Il s’agissait de Bup*.

    Expérience perso: après quelques années de RV dermato payés à mes frais en France, j’ai tenté de me faire ‘referred’ à un dermato ici pour contrôler mes nombreux grains de beauté (la prévention n’est pas un mot connu ici). Mon horrible GP m’a dit que non, on ne contrôlait pas des grains de beauté ‘comme ça sans raison’ au RU. J’ai dit qu’en France si. Elle m’a répondue: ‘allez en France alors’ (pétasse, je paie mes contributions de National Insurance (NI sur vos fiches de salaire si vous venez de débarquer) qui te paient aussi ton salaire BTW), bref, j’insiste, elle demande à voir s’il y en a un qui me cause du souci, je dis qu’étant blonde et en ayant une centaine, ce serait une bonne idée de les faire vérifier bla bla. Elle finit par céder et des semaines plus tard, je reçois la lettre du RV avec ce fameux dermato. Je bondis de joie, je suis ravie. Sauf que le RV était le matin du jour où j’ai reçu la lettre et je l’ai eue le soir. Très drôle. Depuis, je n’ai même pas réessayé et je continue à aller en France pour me faire soigner à mes frais donc dermato, gynéco, podologue, posturologue. Et je vais chez un très bon dentiste privé dans le Kent qui n’est pas trop cher.

    Alors voilà pourquoi certaines de mes amies/clients (français, allemands, espagnols, italiens) n’ont pas vu de dentiste, gynéco, dermatos depuis des années.

    Autre anecdote si vous voulez une idée prix, j’ai vu une gynéco privée française (excellente) en urgence à Sth Kensington, cela m’a coûté £80 il y a 6 ans+. Tout le monde ne peut pas se le permettre. On pourrait écrire des pavés de nos histoires NHS. Et la France va dans le même sens d’après ce que j’entends. L’avantage de tout cela, c’est que lorsque je vais en France, les spécialistes ont pitié et nous font des faveurs.

    Par contre, en général, j’ai pu décider de la date de mes RV chez mes GP (East London & Kent). Depuis que j’ai emménagé dans mon nouveau quartier, je n’ai vu mon GP qu’un fois (en 3 ans), ils ne servent à rien 95% du temps. On a du mal à y croire quand on tombe sur un bon GP.

    Pour finir, j’ai été horrifiée et épatée (selon les RV) par certains spécialistes ou médecins que mes clients (j’étais interprête) voyaient à l’hôpital ou en surgery. Il y a de tout. D’ailleurs, j’ai dû aller aux urgences à Calais il y a environ 7 ans, et j’ai été très désagréablement surprise de l’accueil. Il y a de tout.

    • Merci pour ton témoignage. Ecoute, je suis en train de vivre la même chose que toi rapport aux grains de beauté. No « mole mapping » dans ce pays!
      C’est assez flippant quand même.

  8. @Anonyme: pour se faire rembourser par la NHS d’un RV chez le médecin (cela ne marche pas pour les spécialistes), dixit une amie, il faut appeler le n° qu’il y a sur la carte qui a remplacé le formulaire E111, et cela marche. Je n’ai jamais essayé car je ne vois jamais de médecin non spé.

    @Fab: oh oui, c’est un pays de classe, on retrouve la même chose dans l’enseignement et là, je peux écrire un gros livre également. En tant qu’ancienne prof d’école publique ici et étant maintenant ‘tutor’, les différences entre l’enseignement public et privé sont énormes. Le privé les pousse beaucoup plus et vers le haut en terme de niveau et ambition, langue(s) obligatoires etc, alors qu’en public, il peuvent depuis 2005 ou 6 arrêter la langue qu’ils étudient à la fin de Year 9/4ème. Une catastrophe pour le pays, qui heureusement, a une forte immigration de linguistes comme les Français, esp, Italien, Russes etc. Ils vont s’en mordre les doigts si ce n’est pas déjà fait.

  9. bah ne t’inquiète pas.pendant mon bref passage anglais..ils ont été à deux doigts (sans jeu de mot) d’amputer le gros orteil de mon fils qui avait consulté 4 mois plus tôt pour un ongle incarné… pas de place d’où surinfection (heureusement qu’il est rentré en Belgique à Noël se faire soigner sans ça Couic !!) et qu’ils se sont escrimés pendant 6 mois à me trouver un cancer de l’utérus alors que je ne demandais qu’un changement de pilule contraceptive..je ne vous parle pas du délice du curetage et des nuits d’angoisse sans dormir !!!

    Heureuse d’être rentrée sur le continent..

  10. £250/mois!!!!!Mais à ce prix-là le docteur il devrait venir chez toi! Je n’ai pas d’assurance privée ici, je me trouve toujours dans le cas où ça marche pas: « ah oui, vous avez payé mais vous comprenez vous êtes assuré mais pas pour ça! Il faut prendre l’assurance premium! ». Jusque là, j’avais juste besoin du GP pour des soins basiques donc ça allait. Sauf qu’à un moment donné il faut quand même contrôller le reste du corps et là rien que d’y penser ça me désespère. J’ai entendu pas mal de témoignages de françaises qui en bavaient pour un gynéco, dentiste ou dermato…ça ne rassure pas ce que tu écris!

  11. Ohala ces témoignages sont flippants ! Mon mari et moi sommes couverts par la GMC, mais c’est via sont entreprise donc je ne sais pas comment on peut y souscrire autrement ni combien ca coute en vrai car nous ne payons qu’une partie. En tous les avec l’assurance que nous avons je n’ai JAMAIS eu de probleme pour me faire rembourser, meme pour des examens préventifs, des échographies à £400 etc.
    J’ai quand meme un GP et j’ai du me faire referer à l’hopital pour des examens, et de mon coté c’est mieux que ce que je craignais avec toutes les histoires que j’avais entendues. Pour l’instant je pense que j’ai affaire à des médecins compétents et j’ai eu mon rdv en 2 semaines, j’y vais et il n’y a absolument rien a payer, c’est plutot pas mal ! Par contre il parait que pour obtenir les résultats de ses examens c’est la croix et la bannière… des témoignages à ce sujet ?

    • « je n’ai JAMAIS eu de probleme pour me faire rembourser, meme pour des examens préventifs, des échographies à £400 etc. »… quelle chance.
      Pour ce qui concerne les résultats des examens: on ne te donne une feuille avec les résultats. C’est ton médecin qui te contacte dans le cas où il y a un truc qui cloche. S’il n’y a rien à signaler, c’est silence radio.
      C’est mon expérience.

  12. Je compatie. Mon GP a refusé de me référer à un spécialiste en martelant que ce que j’avais était incurable et que j’en souffrirai toute ma vie. Il s’acharnait à me prescrire les même médocs (sans effets) et que je devais oublier les remèdes naturel et autre forums sur le web. Que ça n’avait pas de sens et que je me ferai escroquer.

    Je ne vous dit pas dans quel état j’étais. Désespérée, angoissée, pétrifiée. J’ai éclaté en sanglot quand je suis sortie. Mais je suis du genre tenace et j’ai pris la casquette du docteur (ce que je ne conseille à personne mais là j’étais vraiment dans une impasse).

    Après quelque recherches je suis tombée sur un site officiel listant des personnes spécialisées. Ça va faire 1 an que je me fais suivre par une diététicienne « kinesiologist » qui m’a éduquée sur la source du problème (sans s’acharner à résoudre les conséquences). Mon état s’est beaucoup amélioré avec des remèdes naturels et j’ai la pêche! Encore quelques mois et ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

    Tous les GP ne sont pas des gros incapables étroit d’esprit comme le mien l’était mais j’en garde un souvenir traumatisé. J’ai perdu confiance. Ceci dit, sur le site de NHS section GP vous pouvez choisir votre docteur selon votre location. Tous les centres médicaux y sont listés, notés avec moult revues et commentaires de patients. Très instructif.

    Dentiste, Gyneco, Dermato? C’est check-up une fois par an à mes frais chez mes habituels lors de mes voyages en France pour voir la famille et les amis. Pourquoi me tuer à aller voir des incapables qui ignore le mot « prévention » lorsque je peux recevoir des soins exemplaires en France. Ma mère est ravie, mon corps me dit merci et, entre nous, c’est moins cher qu’une assurance privée.

  13. J’avoue que ton commentaire de système de santé Canadien me laisse un peu perplexe. Je ne sais pas comment c’est dans le reste du Canada, mais je suis au Québec et c’est le tiers-monde médical, sérieusement. C’est d’ailleurs une des principales raisons qui me pousseraient a partir…Je n’ai pas vécu assez longtemps en Angleterre pour pouvoir comparer, mais je serait curieuse de savoir ce qui te fais dire ça. Pour le coup, il me semble qu’en France c’était carrément mieux qu’ici.

  14. c est curieux moi je n ai jamais rien paye en angleterrem alors qu en france il faut avancer les frais, pourtant je ne vivais meme pas a temps complet a londres, mais touts mes soins et medicaments ont ete gratuits ils m ont justee demande oralement si je travaillais j ai dit non pas en ce moment du coup j ai rien eu a payerm je trouve aussi tres bien qu ils ne donnet pas beaucuop d antibio, et ils donnent le juste compte comme ca pas de gaspillagem pas d emballage, trois jours maxi d antibio en france dix, on ma meme prescrit gratuitement des seances a la salle d egym pour regonfler mon moral a une epoque, en france ca aurait et directe anti depresseurs, la seule fois ou ca s est mal passe c est quand je suis alle voir un toubib francais a kensighton, la j ai paye une fortune et il m a donne un antiibio bien sur comme tout bon francais et j ai fait une allergie tout ca pour une petite angine…
    je dirais que le seul bemol c est que l homeopathie n est pas remboursee comme en France sinon tout a ete vraiment bien mieux qu en france
    d ailleurs en france il y a un vrai scandale avec la prevention, souvent pour soutirer plus de fric, on fait des depistages a tout va, parfois on decouvre que c meme nuisible, et pire que tout ce sont les dentistes francais qui m on traumatises a vie, a voir des dentistes pour de la prevention ils m ont cree de vrais problemes en faisant des erreurs medicales, mieux vaut faire gaffe

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s