Humeur

Pink Martini @ the Royal Albert Hall London – un cocktail sans alcool

Il y a quelques mois je reçois une alerte de Songkick: «Pink Martini @ the Royal Albert Hall in London in October 2011». Mon sang ne fait qu’un tour et je me précipite sur mon ordinateur et ma carte de crédit. Je book illico. Les yeux fermés, ou presque.
Un, je suis une fan inconditionnelle de Pink Martini. Je les ai vus à Vancouver, Londres, Paris… Deux, le Royal Albert Hall est vraiment une salle mythique. Screw the Olympia from Paris!

Et puis le jour tant attendu arrive. D’ailleurs on a tellement attendu que l’entrain du début est un peu retombé. Anyway, c’est le coeur joyeux que j’ai rejoint mon amoureux au glorious Royal Albert Hall lundi soir. La dernière fois que nous les avions vus c’était fin 2009 à l’Apollo si ma mémoire est bonne. Un concert absolument magique.

Comme je m’y étais prise dès l’ouverture des réservations, les places étaient soigneusement choisies et on ne pouvait pas rêver mieux.

J’ai toujours beaucoup d’émotion quand j’arrive au Royal Albert Hall. Cet endroit a quelque chose de magique, presque mystique. Pas de meilleur lieu selon moi pour un concert.

Petit passage au bar rapidos avant de retrouver nos places. Voilà un autre avantage de l’Angleterre. Ici mesdames messieurs, on peut prendre son verre de vin, sa bière ou son cocktail avec soi et siroter pendant le concert confortablement lové sur son siège. Comme à la maison, mais avec une meilleure acoustique.

Le groupe ne se fait pas attendre et entre sur scène peu après l’heure inscrite sur les tickets. Pink Martini se compose d’une petite quinzaine de musiciens dont Thomas Lauderdale pianiste virtuose et fondateur de Pink Martini et la délicieuse China Forbes, chanteuse et âme du groupe. Le groupe était exceptionnellement accompagné du BBC Concert Orchestra. Les musiciens entament une version endiablée du Bolero de Ravel. Le public acclame. Thomas présente les musiciens et se dit très honoré et ému dans se produire dans un tel lieu. Cela se sent.

Bon c’est bien joli tout ça, mais elle arrive quand China? Thomas reprend ses esprits et nous annonce sa joie d’accueillir l’immense Storm Large. En effet, se présente sur scène une grande blonde, genre beauté glaciale qui cache bien son jeu (tu vois le genre? Tu aurais du voir le tatouage de biker sur la moitié du dos nu de la robe de soirée bien sage). Tiens une nouvelle recrue, me dis-je. Et la voilà qui entonne l’une des chanson phare du groupe. Puis une deuxième, une troisième… Belle voix, bonne présence, un brin d’humour. Bon tout ça est bien joli, mais où est China Forbes?

Personne ne dit rien. Et quand Storm entonne le tube «Sympathique» (je ne veux pas travailler… tralalala… tu remets?) je me dis que China est passée sous les roues d’un camion et que personne n’ose évoquer sa mémoire de peur d’être emporté dans un torrent de larmes. J’ai l’air de plaisanter là, mais je peux te dire que sur le coup, je l’avais assez mauvaise (du genre à hurler «remboursez»). J’en ai dégainé l’iphone pour faire une petite recherche sur gogole. A peine avais-je entré les deux mots «china» et «»forbes» qu’intuitivement le moteur de recherche me demande si je veux ajouter «surgery» à ma recherche. Aïe.
Donc là j’apprends que le groupe Pink Martini a annoncé le 21 juin 2011 que China Forbes devait s’arrêter au moins pendant une année pour subir une opération des cordes vocales.
J’espère que ce n’est pas trop grave et qu’elle se remettra. Mais quelle déception et quelle poisse avec les concerts cette année. Entre China et Césaria Evora, je suis bien équipée moi.

En fait ce qui m’a le plus déçu lundi, c’est qu’il n’y ait eu aucune mention de China. Pas un petit «dommage que China Forbes n’ait pas été là avec nous dans ce lieux fabuleux», pas même un «bon rétablissement»… aucune mention. Je peux te dire qu’à l’entracte au bar, je n’étais pas la seule à me poser des questions. En fait je crois la salle était divisée en deux: d’un côté ceux qui ne connaissaient pas vraiment Pink Martini qui ont trouvé le show absolutely fabulous et les fans qui ont trouvé la performance de Storm Large plutôt pas mal mais que la performance était assez moyenne et qu’il manquait vraiment l’âme du groupe lundi soir au Royal Albert Hall.

Le clou de la soirée fut la découverte de Saori Yuki.
Qui est Saori Yuki, tu te demandes? Et bien, Saori Yuki est une star au Japon (j’en vois qui se gaussent). C’est l’une des chanteuses japonaises de chant traditionnel (Enka) les plus connues (au Japon donc). L’équivalent de notre Mireille Matthieu, peut-être. Une pointure donc. Tout ce que je sais, c’est qu’elle a eu son heure de gloire, son tube, son panthéon en 1969 (année érotique?) – Scat of the daybreak (en japonais dans le texte)

Saori Yuki connait une deuxième jeunesse avec Pink Martini, un peu comme les papis du Buena Vista Social Club. Je crois que Thomas Lauderdale s’est un peu pris pour Ry Cooder ce coup-là.
Absolument délicieuse et gracieuse comme on peut imaginer une fragile mamie japonaise, Saori Yuki a littéralement charmé le public de Londres avec son tube de 1969 et «mas que nada». Par contre, quand elle a entonné avec Timothy Nishimoto «Du soleil plein les yeux» de Francis Lai, on se dit qu’il y a une raison pour laquelle les gens célèbres au Japon, et bien ne sont célèbres qu’au Japon.

Le concert s’est terminé après un rappel avec Brazil et une énorme chenille dans le Royal Albert Hall. Et rien que pour la chenille j’étais bien contente d’avoir pu voir ça.

Bilan de la soirée? Un martini sans alcool avec un cruel manque de charisme et de charme. Pour peu, je me serais crue dans une soirée cabaret sur un bateau de croisière sur l’atlantique.

No offense guys, but should have mentionned at least once your fabulous lead singer and song writer.

15 réponses »

  1. Je suis fan fan aussi et je me détestais d’avoir louper la vente de billet, car ils sont en concert ce soir à Lyon! Mais je n’étais pas au courant pour China Forbes! Je suis moins déçue du coup parce que pour moi Pink Martini c’est elle. Vu il y a quelques années au theatre antique de Fourviere : inoubliable!! Mon plus beau concert.
    (la chenille au Royal Albert Hall Ca doit être quelque chose!)

  2. Je ne peux que comprendre ta déception, d’ailleurs c’est pour cela que je n’ai acheté de billets cette année car j’étais au courant pour China, d’ailleurs je te l’ai dit sur Twitter ^^
    Bref, vivement qu’elle revienne sur scène !! Bon Dieu, qu’est-ce que j’aime ce groupe !!

  3. Jamais vu en concert, mais j’ai du écouter l’album « Sympathique » des centaines de fois. Je comprends ta déception quant à la chanteuse, c’est un peu l’âme du groupe …
    Chez nous, les concerts c’est au Zenith et je trouve la salle trop grande et impersonnelle, un concert au Royal Albert Hall, ça doit être grandiose, non ?

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s