Humeur

Appropriation illégitime


Te souviens-tu de ce jeu des 7 différences dans les Pif Gadget de notre enfance? Tu veux jouer avec moi? Je vais te faciliter la tâche joli lecteur. Sur les photos ci-dessus tu ne dois trouver qu’une différence.

Clique sur la photo pour voir en plus grand

Alors tu as trouvé?

De quoi s’agit-il? Il s’agit de 2 captures d’écran faites de la même page internet à 2 dates différentes.
La première capture (celle de gauche) a été prise telle que la page apparaissait encore le 4 mai. Et la deuxième capture (celle de droite) a été prise telle que la page apparait au moment où j’écris ces mots – 16/05/11 – 7:00am

Mais que s’est-t-il passé tu te demandes dans ta petit cervelle de moineau. L’auteur a-t-il pris un nom de plume entre temps? A-t-il revêtu sa cape magique? Non, rien tout de ça l’ami.
Il s’agit tout simplement d’une vulgaire appropriation illicite de texte d’un auteur. L’auteur c’est moi, et l’auteur n’est pas content.

Il est question ici, et pour être tout à fait précise, de 5 articles, 32 photos et d’un concept. Rien que ça!

Les photos sont encore créditées puisqu’elle sont marquées du copyright de l’auteur. Les personnes gérant le site ne sont pas allées jusqu’à pousser le vice de découper les photos afin ôter la bande inférieure du copyright qui marque la photo et les republier.

Quant au concept
Donnant libre cours à ma fibre événementielle et créatrice, j’ai crée ces rencontres de filles autour d’un afternoon tea. Le principe étant de se retrouver un dimanche après-midi pour passer un moment entre nanas dans un établissement londonien qui propose lʼafternoon tea à son menu. J’organise l’événement: choix de l’établissement, mails divers avec les établissements susceptibles de nous recevoir, mailing aux personnes susceptibles d’être intéressées par ce rendez-vous… Les participantes remplissent ensuite une petite fiche élaborée par mes soins afin de donner leur feedback sur leur expérience. Je fais ensuite la synthèse de ces avis, décris l’établissement, mets en page et illustre de photos la rencontre. Je procédais également à la mise en ligne. Rien de bien folichon tu me diras, n’importe quel quidam aurait pu y penser. Mais n’empêche que c’est moi qui l’ai fait, mis en place et organisé à chaque fois.

Oh, j’ai oublié de te mentionner que les textes dont il est question ont été crédités pendant tout un week end (7 et 8 mai) au nom de ladite fondatrice du site en question. Puis le nom d’auteur s’est miraculeusement retransformé tel que vous pouvez le voir sur la capture de droite, ci-dessus. Sans complexe!

Malgré quatre demandes polies de retrait faites aux personnes qui s’occupent du site actuellement, rien n’a été fait. Me voilà bien désappointée.

Petit rappel à l’usage du novice en matière de droit d’auteur:

Le droit d’auteur est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose un auteur sur ses œuvres de l’esprit originales.

Les œuvres de commande appartiennent à l’auteur et non au commanditaire. Il en est de même lorsqu’une personne a recours à un nègre littéraire, qui demeure titulaire des droits d’auteur à défaut de cession expresse.

Or cession expresse il n’y a point.

Mais de toute façon, nous ne sommes pas dans le cas d’une œuvre de commande.

D’autre part, j’ai demandé à plusieurs reprises à ce que mon nom ne figure plus dans l’organigramme de ce site. Encore aujourd’hui, à l’heure où est publié ce billet (16/05/11, 7:00am), je suis qualifiée de «rédactrice en chef», «photographe» et «community manager». Alors que j’ai cessé ces fonctions il y a au moins un mois.

capture d’écran réalisée aujourd’hui

Ceci est complètement erroné. Je ne participe plus ni à la conception, ni à la mise en ligne et je n’ai plus rien à voir avec ce projet, de près ou de loin.
J’aimerais donc ne plus être impliquée dans ce projet, que mon nom ne soit plus utilisé frauduleusement, mes écrits détournés et mes photos utilisées sans autorisation. Je demande encore une fois que mon nom soit retiré de ce site, tous mes articles et toutes mes photos soient retirées de la plateforme (du point de vue de la mise en ligne et de l’hébergement).

A bon entendeur, ciao!

❤ PS: les afternoon tea et les rooftop terrace continuent dans le même esprit. Pour être au courant des prochains événement, c’est par ici que ça se passe.

Catégories :Humeur

Tagué:, ,

17 réponses »

  1. Salut Fabienne! Je ne sais pas tout ce qui se passe mais tu fais bien de le dire, c’est un peu scandaleux! Rendons à César ce qui est à César! En tout cas tu peux compter sur moi pr les Aft Tea et Rooftop terrace 🙂

  2. c’est tout simplement de la fraude et de l’usurpation d’identité ; c’est un délit punissable devant les tribunaux en Belgique; mais je sais que ce n’est pas dans ta mentalité 🙂

    Cela ne te consolera que très peu mais sache que seules les bonnes idées sont copiées…

    de tout coeur ( et rancoeur ) avec toi.

  3. bah, alors Fabienne, je te sens un peu sur les nerfs dis-donc ! c’est pas bon pour ta santé ça, relax max… allez prends un Pimm’s 😉
    Je sais pas du tout ce que c’est passé mais à 11:05AM (heure de montréal) il y a une mention en haut de l’article en question :
    « (Cet article à été écrit par Fabienne Henry pour Mamans à Londres et à été publié sur ce site a sa demande). »
    Elles n’ont pas l’air de vouloir enlever tes articles ni de changer l’auteur…

  4. Merci les filles de votre soutien. Ils ont au moins rétabli le nom de l’auteur ce qui est la moindre des choses mais refusent de retirer les articles du site.
    *soupir*

  5. Hé, une expatriée à Londres! J’ai retrouvé ce blogue grâce à celui d’Olivier du Lac Léman.

    Oh, je lisais les Pif Gadgets de mon oncle quand j’étais enfant. Je me rappelle des jeux des sept différences, mais surtout des bandes dessinées sérieuses. Pas toujours bonnes, mais il y avait des trouvailles: Corto Maltese notamment.

    • Je m’en suis rendu compte quand j’ai décidé de quitter l’équipe. Alors qu’aucun contrat n’a été signé et malgré mes demandes répétées de droit de retrait de mes textes, ceux-ci sont toujours exploités par le site.

  6. Je viens de découvrir ton article sur ce sujet et avant de laisser mon commentaire, je suis aussi allée vérifier la version de l’autre site.
    C’est flagrant avec tes captures d’écran que tu as été victime d’usurpation d’identité et c’est grave !
    Je te félicite donc d’avoir eu le courage d’écrire publiquement ce genre de procédé, en citant les personnes concernées.
    Et je déplore le fait que le site en question fasse un post t’incriminant pour réponse plutôt que de platement rectifier ses erreurs et te présenter ses excuses !
    Bon courage à toi.

    • Merci Ninanne. Comme tu dis, c’est déplorable. J’ai exercé mon droit de réponse en laissant un commentaire sous leur article, mais celui-ci a été effacé illico. De même pour les commentaires de personnes qui allaient dans mon sens.
      Déplorable, comme tu dis!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s