Food

Albumen


Parfois je me pose de drôles de questions.
Par exemple, l’autre jour je me suis demandé quel génie a eu l’idée saugrenue un jour de prendre un oeuf et de séparer le blanc du jaune. Puis de battre frénétiquement le blanc jusqu’à s’en fouler le poignet. Quelle surprise il a dû avoir lorsque le liquide transparent s’est transformé en mousse puis en neige ferme.

Où est la statue de cet homme (ou femme d’ailleurs) divin que je puisse y déposer des fleurs afin de le remercier d’avoir été l’initiateur de tant de douceurs.

Macarons, îles flottantes, meringues, gâteaux, mousses, tiramisu, moelleux, soufflés, vacherins… Monts et merveilles.

Catégories :Food

17 réponses »

  1. haaaaa au secours!! Ca va faire presque une heure que je fais des recherches sur internet mais rien…A part l’origine de la meringue par Lady Elinor Fettiplace en 1604, rien avant… Cette histoire d’oeuf me perturbe! et dès le réveil comme ça, je vais y penser toute la journée! Merci Fabienne :))

  2. 9 mots et rien qu’en les lisant, j’ai pris 9 kilos… si je le connaissais, mes cuisses se chargeraient d’aller le remercier! 😉

  3. Je me la suis souvent posée cette question alors ton article me fait bien sourire: la vie ne serait pas pareille sans les meringues, les soufflés et autres gourmandises !!

  4. Je devais sûrement être aussi émerveillée que toi quand je voyais ma mère faire ça quand j’étais petite.
    Maintenant, chaque fois qu’elle fait de la pâtisserie, je trouve ça toujours aussi beau.

    On dirait des nuages fragiles.

  5. Chère Fab,

    Et que penser du mystère de l’oeuf en tant que tel : il donne la vie à un être vivant en 21 jours sans la moindre particule additionnelle…

    Vous y penserez à çà en vous goinfrant de macarons?

  6. Mais pareil … et l’idée de faire des cookies avec du brownie dedans, des cakes balls avec les miettes d’un gâteau … j’attends l’idée lumineuse qui me rendra célèbre ;o)))

  7. C’est vrai que c’est fou mais pas autant que le cafe… Un jour un gars a eu l’idee de prendre le noyau de la petite cerise pas comestible , de le griller doucement, de l’ecraser puis de passer de l’eau chaude par dessus la poudre pour goûter le jus. Si c’est pas du délire, ça..! J’y pense souvent le matin.

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s