Humeur

L’iDTGV, le train des possibles


Hello, hello!
Alors comment on se sent today? Pas très glorieux hein! Dieu merci, au royaume de Will & Kate on nous gratifie d’un jour de glande férié avant la reprise. Il fallait au moins ça pour pouvoir se remettre des réveillons hyper caloriques, des coupettes ainsi que des joies hivernales des voyages. Pour ce qui me concerne, je n’ai eu aucune difficulté à quitter Londres pour rejoindre Paris. Ouais, je fais parti des petits veinards qui sont passés à travers les mailles du filet du grand manteau de neige qui s’est abattu comme une peau de chagrin sur l’Europe à point nommé (t’as vu comme je fais de belles phrases).

Par contre mon retour de Guéthary m’a permis de connaitre les joies de l’iDTGV.

Tu connais l’iDTGV toi? C’est un nouveau concept de la SNCF. Enfin pour moi c’est nouveau car je n’en avais jamais entendu parlé avant. En gros, tu réserves ton billet par internet et tu l’imprimes chez toi. Révolutionnaire! Quand tu arrives sur le quai, tu fais la queue car il y a un seul Agent d’Escale (on ne les appelle plus contrôleurs) pour scanner les billets imprimés des dizaines de voyageurs qui attendent plus ou moins patiemment (on est en France) avec un scanner capricieux.

L’idée de l’iDTGV, c’est que le train est divisé en plusieurs espaces:

l’IdZEN: un wagon réservé à ceux qui aspirent au silence, à la tranquillité et à la détente. Il est interdit de dégainer son portable ou de parler trop fort. Pourtant, il y a toujours un con qui ronfle la bouche ouverte.

l’IdZAP: un wagon dédié au divertissement et à la convivialité. Le Superviseur (on ne l’appelle pas contrôleur) passe régulièrement dans le wagon pour encourager la convivialité. What does it mean? Attends Ginette, tu vas rire. Ceci est véridique: en début de trajet le Superviseur t’encourage de sa douce voix à saluer ton voisin et à faire connaissance avec lui. Imagine, tout le monde commence à se dire bonjour et à se se souhaiter de bonnes fêtes, voire à s’embrasser. Bien évidemment, rassure-toi tout de suite, personne ne bronche. Le voyageur reste stoïque et continue à tourner les pages du dernier Marc Levy.

l’IdZINC: c’est l’espace bar! Ici les employés Sncf s’appellent Barristas, comme au Starbucks. Pourtant, ils te servent toujours du mauvais café et des sandwiches carrés. Par contre, je dois admettre qu’ils sont étonnamment aimables… même en cas d’incident (attends, je vais te raconter le retour).

l’IdNIGHT: c’est l’espace des insomniaques. On transforme le wagon en boite de nuit. Il y a des DJ, des jeux et des événements divers… Par contre, je ne pense pas qu’il y ait de soirées mousse. Dommage.

Bon tout ça c’est bien beau, ça fait passer le temps mais le train n’avance pas plus vite. Le 28 janvier j’ai fait un Biarritz-Paris en 8 heures au lieu des 5h15 initialement prévues sur mon billet iDTGV imprimé à la maison. Le train est resté immobilisé plus de deux heures dans un bled paumé juste avant Angoulême. La raison? A l’heure d’aujourd’hui, on sait pas encore trop: suicide ou vol de câbles. Les versions du Superviseur (qui se faisait soudainement bien rare dans le wagon) et du site internet de la SNCF ne coïncident pas. Par contre l’email reçu dès le lendemain de iDTGV est formel:

Suite à un acte de malveillance, toutes les circulations ont été interrompues et votre train a subi un retard important à l’arrivée.
iDTGV et SNCF regrettent cet incident.
Nous vous informons que ce retard n’est pas imputable à la SNCF, par conséquent, il ne donne pas lieu à un dédommagement, conformément aux conditions générales de vente iDTGV.

Dans le cul Lulu!

Avec la Sncf, tu voyages autrement, c’est sur.

PS: En ce début d’année, j’aurais voulu te parler de mes non-résolutions, mais je garde ça bien au chaud pour un prochain billet.
Bon courage à toi pour la reprise.
Et don’t forget, la devinette c’est mercredi!

Catégories :Humeur

Tagué:, , ,

16 réponses »

  1. 🙂 je vois que les voyages s’ils ne forment pas toujours la jeunesse, t’obligent à relativiser et à te dire que tu parts toujours à l’aventure….

    belle année 2011 à tous…

  2. Muarf! J’ai bien ri à la lecture de ce billet. Ca me donnerait presque envie de reprendre le train pour voir ! J’ai dit presque hein!
    J’ai découvert ce blog grâce à un post de Joëlle sur son blog (le coin de Joëlle), et j’avoue que j’attends dorénavant avec impatience les nouvelles publications afin de pouvoir passer un bon moment à rire.
    Je vous souhaite une très bonne année 2011 riche de bonheur, joie de vivre, santé..bla bla bla et tutti quanti.

  3. Excellent! lol
    Tout comme toi j’ai pris un IDTGV (espace idZEN, ouf!) pendant mes vacances en France, comme toi il a été en retard et j’ai eu le même email que toi ;o) J’ai même eu droit à une démo de percu péruvienne au wagon bar, on se serait cru au Club Med! Enfin malgré tout, j’aime bien le train, dommage que les billets soient souvent aussi chers que l’avion…

  4. héhé encore très drôle, très bien écrit…connais pas moi, IDTGV! « J’ai des idées mais pas d’sous pour te rembourser » c’est le slogan 2011 de la seuneucefeu.

  5. Moi je dis, le seul point positif de ce post ( mis à part qu’aujourd’hui c’est ferié, youpi les amis) ((mis à part également l’espace boite de night du TGV, je trouve ca trop fort, mais j’ai bien peur de m’imaginer quelque chose qui n’a juste rien à voir avec la réalité)) bah c’est que mercredi, c’est repartiiiiiiiiiiiiiii !! Youpi !!! Viva la devinetta !! 🙂
    PS – Sinon Bonne Année
    PS (bis) – Sinon tu ne pouvais pas passer à travers un peu de galère dans les transports, ca n’aurait pas été un vrai retour en France tu comprends, surtout en voyageant avec la SNCF, tu joues avec le feu 🙂

  6. Arf, tu n’as pas eu le droit à une raison qui permet de s’occuper le temps que ton train reparte (c’est à dire plus ou moins longtemps). Un jour, j’ai eu le droit à  » Notre train est momentanément arrêté sur les voies. Veuillez ne pas descendre des voitures. Le train devant nous vient d’heurter un gibier, nous attendons qu’il reparte afin de pouvoir repartir. » Ce genre d’excuse, ça déride. (Même si ça énerve au bout d’un moment).
    En tout cas, j’espère que les vacances étaient biens, elles !!
    (Et j’aime beaucoup la photo, elles sont toujours belles les photos ici ! //Jalouse )

  7. Ah oui, j’ai testé aussi l’IDTGV pour un Paris-Strasbourg : j’avais beau être dans un IDZap, on ne m’a pas proposé de bavarder avec mon voisin (en même temps, c’était difficile, j’étais en siège solo)(et pis, vu comment je ronflais, personne n’aurait voulu me parler !) et on m’a invité à éteindre mon portable !

    Bref, je l’ai eu mauvaise également quand j’ai reçu le même mail que toi le lendemain : « à cause de la neige, on a eu 2h30 de retard mais comme ce n’est pas de notre faute, et ben, tant pis pour vous » !

    (au fait, bonne année !)

  8. @ Catherine de Waterloo: tout à fait! Tu sais quand tu pars, mais tu ne sais jamais quand tu arrives.

    @ Carolinetys: merci beaucoup pour vos gentils mots et très belle année à vous.

    @ My Little discoverie: tu as raison, comme au club med. Bientôt on pourra payer sont iDcafé avec des iDperles!

    @ Lili Bé: merci 😉 iDneuneu… c’est nous!

    @ Soso: Bonne année à toi et see you mercredi alors!

    @ L’étudiante: merci 😉
    Pauvre petit gibier! En France, le gibier arrête les trains, en Angleterre, ce sont les feuilles mortes. Trop fortes les feuilles anglaises!

    @ Youggie: bonne iDannée!

    @ Pauline: merci 😉

  9. Aaaaaah la SNCF…. une grande histoire d’amour, passionnée et rageuse !!
    Je subis la SNCF et ses… comment dirais-je pour ne pas paraitre trop impolie… dysfonctionnement au travers d’un époux qui prend tous les jours le train pour aller bosser à la Capitale (ça fait provinciale, z’aiment bien ça les Parisiens) !!
    Et puis, je connais aussi une conductrice de train qui n’a aucune honte à raconter ce qu’elle ose faire subir aux passagers. Ca me met dans une rage folle un tel irrespect parce que si encore c’était un service gratuit…
    Ok, ok, ok, certaines imprévues ne sont pas de leur fait, mais quand même.
    Allez, je m’arrête là, je pourrais écrire des lignes et des lignes et des lignes !

  10. Tin c’est dingue!!
    j’ai essayé l’idTGV cet été : 2 heures de retard mais un petit bon de réduc de 25% (dont je ne vais pas avoir l’occasion de me servir avant 2014…)

  11. Tu as testé les joies de l’IDTGV… tu as oublié de préciser qu’il est bon de se présenter devant l’agent d’escale minimum 20 min avant le départ sous peine de se faire refouler parce qu’après l’heure c’est plus l’heure… 😉
    Bin oui ils sont susceptible de fermé l’accès au train si tu arrives 5 min avant le départ… c’est pas balo ça !
    Bon l’avantage, c’est qu’au moins dans l’IDTGV, si tu t’ennuies, tu peux toujours louer un DVD ou 2… ou plus selon ton trajet et les possibles retard de la SNCF…. 😉

  12. @ KStories: l’occasion d’un billet bien rageur sur ton blog peut-être 😉

    @ Feisty Girl: oui c’est vrai j’ai oublié de préciser ce détail. Je ne voulais pas trop noircir le tableau non plus! hin hin

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s