Douce France

La recette du dimanche – velouté de potiron à la vanille

J’aime me promener en Touraine à l’automne. Les couleurs sont belles, les températures sont douces et je découvre toujours un petit bijou caché au détour d’un chemin ou d’une route: une belle demeure, un arbre deux fois centenaire, une pâtisserie oubliée, une auberge aux charmes d’un autre temps…

Jeudi soir je me suis retrouvée téléportée dans une autre décennie, un temps que les moins de 20 30 ans ne peuvent pas connaître. Une auberge, bonne table réputée dans la région, le long de la route principale d’un petit village endormi. On ouvre la porte comme on tournerait la manivelle d’une machine à remonter le temps. On se retrouve directement plongé dans un univers à la Chabrol. Lourds rideaux aux fenêtres, chaises en bois sur carrelage clair, tables joliment décorées, exposition temporaire de peinture sur les murs aux goûts tant éclectiques que douteux.

Le maître des lieux c’est monsieur,  affable et insatiable sur la qualité et la provenance de ses produits. Madame est en cuisine, elle vous taquine les papilles avec une cuisine du terroir inventive.

En entrée il y avait une déclinaison autour de la courge et du potiron, comprenant notamment un velouté de potiron à «se taper le cul sur la commode» comme dirait un bon copain.

Un bon velouté crémeux aux accents de vanille. Je n’ai pas la recette mais j’ai obtenu quelques indications sur les ingrédients.

J’ai essayé de recomposer la recette

Ingrédients
1 kg de potiron
2 oignons
1 gousse de vanille
50 cl de lait entier
50 cl d'eau
25 cl de crème
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
huile de vanille
Sel
Poivre

Eplucher l’oignon, l’émincer et le faire revenir dans une cocotte avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Eplucher le potiron, le couper en gros cubes et les jeter dans la cocotte.
Couvrir les légumes avec 50 cl de lait entier et 50 cl d’eau.
Saler, poivrer, ajouter la gousse de vanille fendue en deux et laissez cuire à la cocotte minute pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le potiron soit tendre. Ajouter la crème.
Retirer la gousse de vanille et mixer finement.
A jouter quelques gouttes d’huile de vanille au moment de servir.

Bon appétit!

Auberge de la Brenne
17-19, rue de la République
37380 Neuillé-Le-Lierre

13 réponses »

  1. Elle a tout pour me plaire cette recette ! En plus, elle te vient de la region centre, d’une auberge qui s’appelle La Brenne (region du Berry – chez moi !), il y a de la vanille et du potiron – que demander de plus !

  2. Quand tu racontes, j’aurais pu croire un instant que tu parlais de notre ancien restaurant. Perdu au fin fond de la campagne, tout y était dans ta description, même la soupe et l’huile de vanille !

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s