Londres

De l’art et du cochon (le caractère)

Crédit photo Charley Andrews/GSK Contempory/RAA

Cette semaine, je suis allée faire un petit tour à la Royal Academy of Arts, côté pile: 6 Burlington Gardens, qui est en fait la GSK Contemporary.

Jusqu’au 31 janvier, on peut y voir l’exposition «Earth: Art of a changing world». Le regard sur la planète et la problématique de l’environnement de 35 artistes internationaux contemporains.
Parmi les artistes:
Sophie Calle et son émouvant voyage au pôle nord en hommage à sa mère décédée;
Antony Gormley et son œuvre étonnante: une salle entière remplie de petites figurines en argile.

A voir, avant la fin janvier
Earth: Art of a changing world
Royal Academy of Arts,
6 Burlington Gardens,
London W1S 3EX
Adulte: £7, gratuit pour les moins de 7 ans

Au rez-de-chaussée j’ai découvert l’expo de l’artiste britannique Stuart Haygarth.
Son crédo? La réutilisation des objets laissés à l’abandon. Une quête de la beauté à travers les objets du quotidien délaissés.

Suart HaygarthRaft (Cats), 2009 – Stuart Haygarth

J’ai particulièrement aimé sa série sur les rétroviseurs

Mirror Ball, 2009 – Stuart Haygarth

Wingmirrors, 2009 – Stuart Haygarth

Stuart Haygarth «Found»
Haunch of Venison
6 Burlington Gardens
London W1S 3ET
Gratuit
Jusqu’au 30 janvier

Comme j’étais sur place, j‘en ai profité pour aller faire un petit tour au pop-up du célèbre restaurant Sketch. Le décor est somptueux et les pâtisseries outrageusement tentantes.

Le pop-up Sketch propose également des crêpes, des huitres, des sandwiches variés, des salades et du Champagne à édition limitée (so chic!).

Je me suis contentée d’un café (£2.30 quand même) pour cause de detox post-fêtes. Pendant que je commandais mon café, j’ai assisté à une scène qui m’a laissée interdite.

Un homme, genre costume-cravate sympathique passe commande au comptoir:

– «Could I have a cwêpe please»
– «a WHAT?»
– «a cwêpe please»
– «AAAAH a cRêpe! because I don’t know what iz a couêpe» (le tout sur un ton de kapo mal lunée).

Le mec se retourne vers moi, lève les yeux au ciel et tourne les talons illico.

Verdict: le décor y est, la qualité des produits sûrement (quoique je mets un bémol sur le café qui était loin de rivaliser avec mon americano du caffé Nero), mais je tiens à vous dire que vous serez reçu à la française par deux jeunes-femmes rappelant vaguement des secrétaires de sous-préfectures ou d’ambassade.

J’ai vu dans cette scène tout ce que je déteste du Français à l’étranger: l’arrogance et le dédain.

Est-ce désormais l’attitude attitrée des grands noms de la gastronomie et du luxe: traiter le client comme un moins que rien?

 

Catégories :Londres

Tagué:, ,

7 réponses »

  1. Sympa et interessante ces expos !!! la 1ère m’aurait bien plu !!!

    Quand aux « secrétaires de sous-préfectures ou d’ambassade »…ça se passe de commentaire…tu parles d’une image donné…hallucinant !! pourtant ça ne coute rien de rajouter un soupçon d’aimabilité !!

  2. Sympa et interessante ces expos !!! la 1ère m’aurait bien plu !!!

    Quand aux « secrétaires de sous-préfectures ou d’ambassade »…ça se passe de commentaire…tu parles d’une image donné…hallucinant !! pourtant ça ne coute rien de rajouter un soupçon d’aimabilité !!

    (Je remets mon commentaire avec l’autre pseudo, je ne me sers pas encore du 1er. Il y a possibilité de supprimer le 1er ?)

  3. Caricatural mais vrai ! Ah la la, et apres on s’etonne que notre reputation en patisse… remarque, il n’y a pas que les Francais : hier soir Prince et moi avons teste un resto italien pretentieux et hors de prix : j’avais faim en sortant et aucun des 18 serveurs ne semblait nous voir, meme lorsque nous leur faisions de grands signes…

  4. je plussoie et surplussoie, qu’est-ce que j’aime pas ces français là…comment elles peuvent se permettre se genre de remarques…

    j’admire ton calme, a ta place je crois que – meme si je ne supporte pas ce comportement- j’aurai repliqué de toute l’ampleur de ma franchouillardise, montrant au passage a l’anglais que meme si on a tous effectivement un sale caractere, il peut parfois etre utilise a bon escient… de toute façon, c’est elles qui ont commencé…:)

  5. @ la caverne des petits barbus: oui effectivement!
    Et bien venu dans le monde merveilleux de WP!

    @ evainlondon: et vous n’avez pas eu l’idée de vous lever et de partir? Dans ce cas, moi j’applique la règle des 20 minutes. Pas de service au bout de 20 minutes? Je me dirige allègrement vers la porte!

    @ Moe: et bien je te conseille d’éviter la salle d’attente de l’ambassade de France! Car je peux te dire que j’ai vu mon lot de râleurs hier.
    Dans ce cas, je préfère jouer la carpe et éviter de rentrer dans leur jeu et m’en éloigner le plus rapidement possible.

  6. Oh, réminiscence en lisant ce post : je crois bien avoir lu un article sur Stuart Haygarth, il y a quelques années. En tout cas, c’était sur un artiste qui déclarait rechercher et ramasser tous les rétroviseurs possibles sur la voie publique. Bon, vu la quantité, je le soupçonne quand même d’en avoir acquis un certain nombre à son art à coups de burins. ^^
    Nice photos !

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s