Non classé
Après quelques jours en Irlande, une petite semaine en France, une chasse aux chocolats de Pâques, les quatre ans de Molly, me revoilà.
Quinze jours que je ne suis pas venue par ici. Il est temps de débroussailler et de reprendre le fil des anecdotes et des observations de ma vie de nomade mentale.

Je t’avais laissé la veille de mon départ pour Dublin.
Retrouver Dublin c’est toujours un peu nostalgique. A chaque fois, je replonge dans ma vie d’avant. Les souvenirs jaillissent. Je m’étonne des changements, des nouveaux restaurants… Je m’étonne aussi des choses qui n’ont pas changées, des regards familiers. Au détour de Grafton St: «tiens, elle est toujours là, elle». Cette vieille femme qui tend la main était déjà là six ans auparavant. Ville de contrastes.

Malgré la crise qui touche durement l’Irlande, il me semblait parfois me retrouver en plein milieu d’un épisode de «Sex and the city». Des nanas très «fashion» et cheveux lisses et brillants sortant de taxis, le bras chargé de sacs cartonnés estampillés de marques reconnues; au bout de l’autre bras, à l’oreille, un iphone ou un 3G rutilant. Je n’en croyais pas mes yeux. J’avais l’impression d’être à NYC.

Quand j’ai fait part de mes impressions aux copines, elles ont paru surprise.
Peut-être que l’on ne voit plus très bien le paysage quand on y habite. Un peu comme les Parisiens qui ne voient plus la tour Eiffel.
Il faut dire aussi que du fin fond de mon Yorkshire, je ne vois pas grand chose des choses de la ville. Alors peut-être que je m’emporte un peu vite.

A passage,

MARREMARRE – MARRE

– d’entendre parler de la petite Elise

– des levées de bouclier des Anglais contre les marins français et les Français en général. En gros j’en ai ras-le-bol de ce racisme primaire des Anglais déguisé par la petite pointe d’ironie qui va bien afin de se cacher derrière le sarcasme bien pensant et méprisant. Argh

*******

Ca passe vite 4 ans quand même

Catégories :Non classé

17 réponses »

  1. Oh la la, je n’ose pas imaginer ce que ça me ferait de retourner en Haïti… À mon avis il est grand temps que tu quittes ta campagne 😉 Et dans quelques mois tu seras blasée des choses de la ville!Dis donc, pas rapport mais j’ai pensé à toi, je me suis acheté un beau iMac tout grand tout puissant. Il est génial. Tu es la première à m’avoir conseillé de passer au Mac alors merci!

  2. urbs vs campus…Savoir être vs savoir paraître…Eternelles questions.La Pensée du jour: La vitesse de la lumière étant malheureusement beaucoup plus rapide que celle du son, ce genre de personnes paraissent extérieurement bien avant qu’on ne puisse entendre leurs pauvretés intérieures.Yves M.

  3. Rien ne change vraiment et en même temps, en revenant, on voit bien mieux que les autres tout ce qui n’existe plus ou ce qui a été déplacé, abandonné, oublié.. ça me le fait aussi quand je reviens en France, pas toi ?

  4. @ Véronique: I can’t believe it! Bienvenue dans le monde Mac… tu vas voir les réflexes arrivent vite et on s’habitue très bien à un monde informatique sans problèmes ni virus.@ Mike: c’est exactement ce que je dis… à force de vivre dedans, on ne voit plus le paysage.Pour la France, ça me le faisait avant. Depuis que j’habite en Angleterre, j’y retourne tous les deux mois alors j’ai moins cette impression de contraste lors de mes retours.@ Fabulous Fabs: merci 😉

  5. @Fab Je te promet d’y penser dès que j’aurai quitté ma chaise longue et terminé mon jus de papaye.. Fait un petit 39° et il n’est que midi !!

  6. @ Mike: alors je serai oiseau de nuit. Par contre je vas déférer mon voyage au Mexique.Tu ne m’en veux pas j’espère.

  7. Siii .. mais en fait, nettement plus aux médias et aux politiques qui, pour une fois dans ce dernier cas, en font réellement bcp trop !! Au dernier recomptage, cette  » épidémie mortelle qui frappe le monde  » (selon lefig’) a tué 12 personnes, tous pays confondus, depuis plus d’un mois ! En gros, c’est un accident de la route dans un bled quelconque, pas plus !

  8. On en est à 19 morts en un mois et demi d'épidémie et des centaines de millions de dollars de " gâchés ", notamment au Mexique. Tiens, à lire : " Pendant ce temps, les Mexicains respectent à la lettre les recommandations du ministre de la santé. Mais ils voudraient être certains que ces sacrifices servent à quelque chose. Or, la valse des chiffres officiels sur le nombre des victimes crée le trouble. La différence entre les chiffres de l’OMS et ceux du gouvernement est due à la mauvaise organisation sanitaire du pays, qui n’a pas investi dans du matériel d’analyse et n’a pas suivi les protocoles recommandés de longue date par l’OMS. Et quand l’épidémie se révèle finalement moins meurtrière que ce qui avait été annoncé, la population, inquiète, se sent manipulée. " http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2372561&rubId=786

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s