Non classé

Les brèves du vendredi

Salut les grévistes! Oups pas drôle. Je recommence: salut la compagnie! Alors on est entrés triomphalement dans l’année du buffle. Un vrai triomphe, ou je ne m’y connais pas! Voyons voir ce qu’augure ce noble animal…

« Trop de travail pour tout le monde »
Ouais t’as raison le buffle, vu le nombre de licenciements à la minute et de fermeture d’usines et d’entreprises… même Starbucks ferme des cafés et se débarrasse de ses employés. C’est dire. Mais où va-t-on? Bon, évidemment certains se réjouiront et diront que leur café est dégueulasse et c’est une bonne chose. Mais ça c’est leur opinion.

« Cultivez votre jardin, achetez une ferme »
Excellente idée… tous à la campagne, le retour aux sources et les pieds dans la boue, mon rêve. Sauf que présentement, j’y suis déjà à la campagne et que j’ai effectivement investi dans une paire de wellies car la boue, c’est pas ça qui manque dans le Yorkshire! Quant à cultiver mon jardin… ce n’est pas l’envie qui me manque mais de là à arriver à cultiver cette terre de merde boueuse… Je ne suis pas magicienne moi!

Détrompe-toi, j’aime bien la campagne, mais pas celle-là. Dans l’absolu et si le monde était parfait, je me verrais bien dans un hameau isolé en Bretagne en train de cultiver mon potager et d’attendre les guests de mon gîte. Mais le monde n’est pas parfait, hein!

« Risque de dictature. Les conservateurs l’emportent en général… »
C’est bien, les choses s’arrangent. Merci le buffle.

« Année favorable à l’agriculture. Il n’y aura ni grêle, ni sécheresse, ni humidité, ni invasion de sauterelles. Le paysan peut dormir tranquille »
Les sylviculteurs et agriculteurs de sud-ouest te remercient, putain de connard de buffle de mes deux.

Dis donc le buffle, tu nous prendrais pas pour des saucisses par hasard?
Juste une question comme ça.

Changeons de sujet. En début de semaine, je suis allée voir the Reader, maladroitement traduit « le liseur » (je ne plaisante pas, c’est son titre de sortie en France), avec Kate Winslet et Ralph Fiennes. Il ne semble pas être encore sorti en France. C’est l’histoire d’un jeune étudiant en droit allemand qui découvre, au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, que son amour de jeunesse aurait été impliqué dans les crimes nazis.
Excellent film. Chaudement recommandé by myself.

Reçue ce matin dans ma boîte mail, une photo d’un réalisme confondant!

Et pour finir, la brève de comptoir

« On veut vivre de plus en plus vieux,
et après on se plaint qu’on est des vieux. »
Bar Le Cyclope

Catégories :Non classé

4 réponses »

  1. Je sens comme une bouffée de ras-le-bol dans ta chronique, young lady… Commencerais-tu à saturer? J’avais lu The Reader… Pas mal… Mais, un peu facile finalement, tu ne trouves pas… Parce que (SPOILER ALERT), il s’en sort avec une pirouette, je trouve, sans répondre aux véritables questions? comment peut-on un jour devenir un bourreau???

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s