Non classé

Découvrir Leeds

Caprice du ciel. Un gros orage s’abat sur nous. Depuis que je suis ici c’est mon troisième orage avec tout le package : tonnerre, éclairs, grosses gouttes, panne de courant et déconnection internet. Je regarde le modem qui clignote (pas bon signe) au gré des coups de tonnerre. Je garde mon calme et ne peut qu’espérer que le ciel se calme.

Je commence à découvrir Leeds, le centre-ville, je veux dire. Il y a un quartier très commerçant, voire mercantile près du Kirkgate Market qui est assez sympa ma foi. Ce sont plein de rues piétonnes et de galeries marchandes avec un air d’Art-Deco. On trouve évidement toutes les enseignes qui ont pignon sur rue en Europe et dans le monde : Gap, H&M, Zara, Starbucks… mais aussi les grands noms du commerce anglais. Pas beaucoup de petits magasins indépendants par ici. La West 4th Avenue de Vancouver me manque un peu !

Dans la rue, le spectacle est différent de ce que nous avons pu voir à Vancouver. Vraiment différent. Je sais que l’on ne peut pas comparer deux villes si différentes et que cela ne sert à rien. Néanmoins je suis toujours saisie par ce contraste surprenant dans les modes de vie et l’apparence physique des gens. Des exemples ? Je n’ai jamais vu autant de jeunes-filles enceintes qu’à Leeds. Quand je dis jeunes-filles, je peux vous assurer que ce sont des gamines qui ont moins de 18 ans. Nigel m’a confirmé que cette région de l’Angleterre était la région où l’incidence d’adolescentes enceintes étaient la plus importante. Donc beaucoup de ventres à l’air ! Et la plupart de ces futures mamans se promènent clope au bec sans aucune honte. Ca me fout en rogne de voir ça.

Ici on fume partout. Ca parait étrange après un séjour de 3 ans de « brain wash » anti-clope en Amérique du Nord. Je fumais en arrivant a Vancouver et j’ai sérieusement réduit la dose de peur de passer pour une « smoke terrorist », pour arrêter complètement à la découverte du test positif de l’arrivée de Molly. Comme ça du jour au lendemain. (applaudissements !).

Et puis il y a les visages dans la foule. Beaucoup de visages abimés par l’alcool, la cigarette et autres abus divers. Un véritable contraste après les visages et corps lisses et bronzés de Vanvouver. Une différence notable dans les soins dentaires également dont je vous passe volontiers les détails.

C’est une ville en pleine transformation, on le sent quand on se promène. Un curieux mélange entre le moderne et les restes d’une ville industrielle.


Catégories :Non classé

2 réponses »

  1. Te voici donc partie à la découverte de cette vieille dame anglaise. Tu avais encore les yeux pleins de Londres et de ses fastes, comme dans tous les pays de cette vieille Europe le contraste peut s’avérer saisissant entre les grandes métropôles et les ville de province. Monte en écosse et c’est encore plus frappant. Un mot revient sur ton billet « différent » ou ses composés. Eh bien oui Fabienne, c’est différent, il faut te poser et arrêter de regarder l’Europe comme une américaine, sinon tu vas continuer à broyer du noir. Courage ! Kili

  2. Oh l’autre, il me traite d’Américaine! Il est ouf lui! Allez, je respire bien fort. J’expire et je reste zen!

Tu veux dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s